San Juan de Ortega: lumière sur le Camino francés

Une étape pleine de sérénité et de mystère

Au loin, San Juan de Ortega

Au loin, San Juan de Ortega

Les montagnes d’Oca, extrémité occidentale de la Sierra de la Demanda, forment une frontière géographique, limite naturelle des terres castillanes. À son ascension, c’est la traversée de ce qui sera la dernière forêt jusqu’à l’arrivée sur les terres du Bierzo.

Une fois dépassé le dur col de la Pedraja, le pèlerin est récompensé par la magnifique vue qui se présente à lui. C’est le monastère de San Juan de Ortega qui annonce l’approche dans la ville la plus peuplée du chemin, à l’étape suivante: Burgos.

Resté à l’écart des grandes voies de communication et construit dans un cadre naturel de toute beauté, cet ensemble de monuments a su conserver calme, sérénité et mystère.

Le sanctuaire de San Juan, un haut lieu du Camino

dans l'église San Juan de Ortega

Ombre et lumière dans le sanctuaire

On arrive à San Juan de Ortega par un agréable bois de chênes et de pins. Ce monastère isolé est un lieu resté authentique et préservé. L’église aux trois absides du monastère fut construite aux XIIe et XIIIe siècles sur les plans dessinés par San Juan lui-même, un grand saint bâtisseur qui a aménagé entre autres le Camino et instauré des hôtelleries pour les pèlerins.

À l’intérieur, on peut admirer de magnifiques chapiteaux romans, un dais gothique orné de la vie de San Juan et un magnifique tombeau roman. À San Juan de Ortega, vous verrez aussi la chapelle San Nicolás de Bari avec sa belle grille Renaissance et l’hôtellerie avec son patio du XVIe siècle. Longtemps, au refuge du sanctuaire, le regretté Padre José María Alonso Marroquí, rappelé à Dieu en 2008, a partagé avec les pèlerins sa légendaire soupe à l’ail.

Le miracle de la lumière

Dans l’église de San Juan de Ortega, on peut contempler un phénomène exceptionnel par le symbole qu’il représente: tous les ans pendant les équinoxes de printemps et d’automne, un rayon de soleil couchant s’introduit par les vitraux et, dans une surprenante conjonction d’observation astronomique et de technique architecturale, illumine une splendide représentation de l’Annonciation de la Vierge sculptée sur l’un des chapiteaux… On trouve sur le site internet officiel de San Juan de Ortega photos et explications en espagnol de ce phénomène, ainsi qu’une vidéo:

Ce « miracle » n’est-il pas une invitation à s’émerveiller de l’instant présent, à savoir capter tous ces prodiges quotidiens qui font du Camino une expérience unique en son genre?

>> Retrouvez les étapes Belorado – San Juan de Ortega et San Juan de Ortega – Burgos dans le Guide Lepère du Camino francés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99
Menu
Retrouvez-nous sur