Qu’est-ce que le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle ?

Santiago-arriveeLa translation du corps de saint Jacques vers Compostelle
L’histoire du pèlerinage de Compostelle débute en 42 ap. J.-C., par la décapitation de l’apôtre Jacques le Majeur à Jérusalem, sur ordre du roi Hérode Agrippa. Après l’exécution, deux des disciples de l’apôtre (Athanase et Théodore) auraient transporté son corps sur une barque, traversé la Méditerranée, longé les côtes atlantiques de l’Espagne et remonté la rivière Sar, afin de rejoindre la terre où saint Jacques avait prêché de son vivant.

Arrivés à Padrón, Athanase et Théodore auraient ensuite débarqué le sarcophage pour le transporter jusqu’au mont Libradón et l’y ensevelir. C’est sur ce mont que s’est développée la ville actuelle de Santiago de Compostela.

Un ermite redécouvre le tombeau
En 813, inspiré par un songe, un ermite aurait redécouvert cette sépulture oubliée. Le roi des Asturies, Alphonse II, fait élever une église à l’endroit où se trouve la sépulture. Le tombeau de saint Jacques devient très rapidement un but de pèlerinage pour toute la chrétienté. On convergeait vers ce lieu situé au bout des terres connues alors en suivant la voie lactée, la route des étoiles… « Compostelle » signifierait « la route des étoiles ».

Tout le long des chemins empruntés sont bâtis chapelles, abbayes et hospices pour accueillir les pèlerins, leur prodiguer des soins et les restaurer. Ces hôpitaux permettaient aussi de rendre plus sûrs ces chemins où coquillards et bandits guettaient le pèlerin.

Le pèlerinage vers Compostelle tombe dans l’oubli…
Aux XIVe et XVe siècles, apogée du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, on comptait un très grand nombre de marcheurs en route vers l’ouest et tout autant sur le chemin du retour.
Arrivent ensuite les guerres de Religion, le siècle des Lumières et la Révolution française, périodes pendant lesquelles on se soucie bien moins de cheminer vers Compostelle. Le tombeau supposé de saint Jacques tombe alors dans l’oubli. Là où au Moyen-Âge passait une foule de pèlerins, on ne dénombre plus que quelques dizaines de voyageurs par an…

…avant de renaître à une date récente
Le pèlerinage est pourtant remis au goût du jour en 1938, grâce à la traduction française du livre V du Codex Calixtinus, intitulée Le Guide du pèlerin. Le goût de la marche au long cours réapparaît, conjuguée à une quête spirituelle, et les récits de voyage se multiplient dans les années 1980. Depuis les années 1990, de nombreux marcheurs découvrent les chemins vers Compostelle. Le balisage et les hébergements s’organisent le long des divers itinéraires.

Un aperçu du Camino del Norte en 2 mn

Entre mer et montagne, le Camino del Norte est une belle alternative au très fréquenté Camino frances. Il saura vous plaire par son authenticité. Un chemin à découvrir absolument !

La credential pour Compostelle, qu’est-ce que c’est ?

credenciale larrasoana

Tampon de credencial de Larrasoaña

Se procurer la credential, le passeport du pèlerin :
1 credential contre 12 timbres à 0,85€ auprès des éditions Lepère
voir le formulaire sur la page dédiée « Demande de credential »

Credential et creantial, véritables « passeport du pèlerin », sont les héritières de la lettre que l’évêque remettait traditionnellement à ceux qui souhaitaient entreprendre le pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette lettre de créance attestait la condition de pèlerin de celui qui la détenait, invitant les autorités diverses, l’Église et tous les hommes rencontrés en chemin à lui offrir aide et protection. Elle permettait de distinguer les véritables pèlerins de ceux qui prenaient la route pour fuir leur famille ou leurs devoirs militaires… Continuer la lecture

Les étapes de la Voie du Puy

Du Puy-en-Velay, la Voie du Puy vous fera traverser les terres volcaniques du Velay, le massif granitique de la Margeride, le plateau mythique de l’Aubrac, avant de descendre dans la vallée du Lot. Vous rejoindrez ensuite les causses du Quercy, la Gascogne vallonnée, et enfin, le pied des Pyrénées après 32 étapes et 732 km… Vous retrouverez cet itinéraire dans le guide pratique Lepère de La Voie du Puy.

Carte de la Voie du Puy

Carte du Chemin du Puy

Continuer la lecture

In memoriam : le « guide Chassain » orphelin

Guide de Monique Chassain sur la voie de Vézelay

Guide de Monique Chassain sur la voie de Vézelay


Au début des années 1990, Monique Chassain s’est interrogée sur la présence d’une coquille Saint-Jacques, sculptée sur le mur extérieur de sa demeure. Cette interrogation l’a amenée, en compagnie de son époux Jean-Charles, à partir sur le chemin.

Dès leur retour, marquée par cette expérience, elle adhère à l’association des Amis de Saint-Jacques en Limousin-Périgord, dont elle devient peu de temps après présidente. Avec Jean-Charles, elle rédige un mini-guide destiné à aider les pèlerins, empruntant la voie de Vézelay, à traverser le Limousin-Périgord. Elle décide de le compléter par une description de la voie Via Lemovicensis en amont et en aval du Limousin-Périgord, de Vézelay à Ostabat.
Avec son époux, elle part en reconnaissance des tronçons qu’elle ne connaît pas : Les voies Nord et Sud de Vézelay à Crozant, fin des années 1990. Pour toutes les communes traversées, elle demande aux autorités municipales l’autorisation de baliser. Continuer la lecture

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99

Menu