Emporter sa tente sur le chemin de Compostelle ?

tente compostelle

photo : Anne Denis

Est-ce une bonne idée d’emmener sa tente sur le chemin de Compostelle ? Cela comporte des avantages et quelques inconvénients. A vous de peser selon vos priorités…

Avantages :
– c’est très économique puisque cela vous épargne le coût des refuges, voire des chambres d’hôtes et hôtels sur les chemins moins fréquentés.
– cela vous donne de l’autonomie et du calme si vous ne supportez pas la promiscuité des refuges.
– le contact avec la nature et le grand air.
– le bivouac (le fait d’installer un léger campement du coucher du soleil au lever du soleil) est interdit en Espagne, mais en pratique, si l’on reste discret, que l’on n’entre pas dans des propriétés privées et que l’on ne laisse pas de traces et de déchets, cela ne pose pas de problème, sauf à Fisterra où la Guardia Civil veille.

Inconvénients :
– le principal inconvénient est le poids. Environ 1,5 kg, plus celui du tapis de sol. Si en plus vous emmenez un petit réchaud, ça devient franchement lourd! Certains règlent le problème en n’emmenant qu’une bâche pour se protéger de la pluie et une couverture de survie. C’est rudimentaire mais non dénué de charme!
– les campings (si le bivouac ne vous convient pas) sont difficiles à trouver à chaque étape.
– la pluie. Quand la tente est mouillée et qu’il fait encore humide, la faire sécher devient vite un cauchemar.
– la solitude. Ce qui est d’abord perçu comme un avantage devient vite un inconvénient. On peut se priver de belles rencontres et de beaux moments de partage.

Voici quelques commentaires et témoignages reçus à ce sujet sur notre page Facebook :

– Oui j’ai fait Cluny => St Jean pied de port avec la tente c’est le top pour les budgets serrés et on dort de partout mais 2kg en plus

– Est-ce qu’on peut, en Espagne, planter sa tente dans les jardins de l’auberge (quand il y en a) si il n’y a plus de places dans l’albergue?
1 réponse : Oui, j’ai fait

– Un peu lourd à trimballer car en plus il faut ajouter petit matelas, sans doute quelques ustensiles de cuisine pour être autonomes etc. Dommage

– Dormir une nuit ne doit pas trop déranger. Cependant, porter une tente peut être un sacré rajout sur le sac. Le mieux : belle étoile, avec poncho en guise de tapis de sol, couverture de survie en guise de toit si il pleut, et un duvet. En fonction de la saison: plus/moins chaud.
Et bien sûr, ne pas essayer de dormir aux endroits trop visibles;
C’est ma solution.

– C’est l’idéal selon moi. En complément des nuits en auberge. Il y a aussi le hamac commando avec une toile contre la pluie.

– Mon prochain camino sera en tente trekking

– Oui 2 fois 3 semaines. Du Puy en Velay à Conques et de Conques à Moissac. Mais c’est pas évident, il faut choisir une tente super légère de préférence. Après, il faut se trimbaler eau et nourriture. Sincèrement, je ne le ferai plus !

– Oui :) Avec la petite famille, c’est beaucoup plus simple. On repart dans un mois…toujours en tente.

– Oui certes, belle expérience, mais ne vous chargez pas trop quand même, votre dos vous le rendra !

– il m’est arrive de dormir en Espagne sous le porche d’une église car le refuge était complet…la guardia est venue la nuit, a vu la coquille sur le sac à dos et m’a souhaité bonne nuit….la guardia est en général très indulgente compréhensive et disponible quand il s’agit des pèlerins….apres 5 Compostelle, jamais je n’ai eu d’ennuis mais j’ai toujours trouvé de l’aide auprès d’elle.

– Oui, même si interdit, un bivouac discret & respectueux est toujours un + sur le Chemin.

Emporter sa tente sur le chemin de Compostelle ?
Emporter sa tente sur le chemin de Compostelle ?
Avantages et inconvénient d'emporter sa tente sur le chemin de Compostelle.

2 réponses à Emporter sa tente sur le chemin de Compostelle ?

  • Anne Denis dit :

    Bon , la photo c’est celle de ma tente , alors , je me permets …..Je
    suis partie seule avec mon chien …cela implique des refus dans des gîtes , c’est la raison principale de mon choix de prendre une tente , j’ai donc fait très attention au poids de mon sac et j’ai aussi choisi de porter mon « bardas » sur un chariot de randonnée …. tout était pour le mieux , si ce n’est que j’ai mal jaugé la capacité de mon toutou à suivre la cadence , mais ça c’est un autre problème …mais franchement la liberté du camping n’est pas à négliger , quand votre fatigue vous prend , s’arrêter est vraiment génial , par contre quand il faut encore enchaîner des kilomètres pour atteindre LE gîte réservé …c’est parfois très dur . Oui mais les rencontres ? J’en ai fait , nous avons partagé des moments mémorables , et ce n’est pas parce qu’on ne dort pas dans le même dortoir que la rencontre n’existe pas …Le poids ? 1kg200+ une bâche que je déposais sous la tente , j’avais pris un réchaud et une popotte dont je ne me suis pas servis , j’ai trouvé des petits restos pas chers ….un matelas auto gonflant et un oreiller gonflant (mon luxe à moi) et un duvet disons que l’ensemble pesait 4 kgs …..mon sac hors nourriture faisait 12kgs !Voilà , ceci est mon expérience « technique » je repars l’an prochain , je ne prendrai plus de quoi cuisiner ,par contre je prendrai un sac de transport pour mon chien que je pourrai mettre sur mon chariot en cas de fatigue…..chacun son chemin…..

  • Ping : Choisir son matériel | Les guides LEPÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28
Menu