Combien de temps partir sur le chemin de Compostelle?

Combien de temps chemin de Compostelle

Partir sur les chemins de Compostelle… Combien de temps?

Partir sur les chemins de Compostelle… Combien de temps? Cela dépend bien sûr du temps dont on dispose ! Il est plus difficile de libérer plusieurs semaines de congé quand on a une activité professionnelle.

1 semaine
On peut espérer parcourir entre 150 et 200 km. Le morceau de chemin parcouru ressemble à une randonnée « classique ». Une si courte période permet le plus souvent d’éviter la tendinite ou une ampoule infectée, mais Le travail n’est pas très loin des pensées, on n’a pas vraiment le temps d’être plongé dans le pèlerinage. On rentre chez soi avec une envie : repartir, pour une plus longue durée !

2 semaines
On peut parcourir près de 300 km, soit un bon bout de chemin. Là, on a le temps de se « débrancher ». Sauf tendinite ou ampoule, le rythme de la marche s’installe, on entre vraiment dans le chemin.

3 semaines ou 1 mois
Il est possible de parcourir un chemin français ou espagnol de bout en bout. On a éteint le téléphone sagement rangé dans le sac et il ne sert qu’en cas d’urgence. La marche elle-même se fait oublier : on est plus léger, des cals ont remplacé les ampoules aux pieds, on est plus disponible pour regarder autour de soi et faire des rencontres. On goûte une nouvelle façon de vivre, loin des sollicitations pressantes et permanentes de la vie contemporaine. On apprend aussi à s’en remettre à la providence, à accepter l’imprévu. Il y a toujours une main secourable pour vous aider ! Le retour à la vie normale est plus difficile. L’appel du chemin se fera sentir à nouveau.

sans contrainte de temps
On peut parcourir le chemin entier jusqu’à Santiago, avec toutes les joies et les découvertes du pèlerin. On se sent tellement léger que les kilomètres défilent, défilent, dans des étapes de plus en plus longues. La fin du chemin, loin d’être vécue comme un aboutissement, appelle cette question : et après ? On peut continuer jusqu’à Fisterra pour prolonger un peu le plaisir avant de rentrer. Mais la question est là… Pour éviter un retour trop violent, certains rentrent chez eux à pied, avec en tête d’autres projets de chemin à parcourir les années suivantes…

Nous souhaitons à chacun d’avoir la chance de trouver le temps nécessaire pour cette immersion dans le chemin, cette expérience qui transforme la vie !

16 réponses à Combien de temps partir sur le chemin de Compostelle?

  • FRANCOIS B. dit :

    Bonjour Bernard CITEAU,
    Je vois à l’instant votre message du 27/09.
    Effectivement nous sommes voisins et votre expérience m’intéresse beaucoup car je pense également prendre le Camino Del Norte.
    Vous confirmez aussi ce que j’envisageais pour la durée. j’avais pensé 2 mois 1/2
    Comment puis je vous contacter?
    mon tél. 06 08 16 01 43
    Par avance merci

  • Bernard CITEAU dit :

    Bonjour,
    En réponse à François B qui veut partir du Morbihan ( message du 20/08) j’ai réalisé le voyage en partant de la presqu’île guérandaise en 2009. Ce n’est pas très loin…
    Si François n’est pas déjà parti et qu’il veut des infos, qu’il n’hésite pas à me contacter. Nous (avec mon épouse) avons réalisé ce périple en un peu plus de deux mois jusqu’à Santiago par le camino del norte.

  • Hervé dit :

    Bonjour,
    Si on le peut – sans contraintes professionnelles – il vaut mieux partir au moins 4 semaines pour bien apprécier le chemin et avoir le plaisir de se sentir en pleine forme au bout de 10 jours (sinon s’arrêter quelques journées après est très frustrant). Le mieux serait de faire le Chemin du point de départ au point d’arrivée, mais à moins d’être en retraite ou de pouvoir se mettre en disponibilité, il faut trouver le meilleur compromis possible. Personnellement, je suis parti de mon domicile des côtes de la Manche en Picardie, 14 jours en avril de cette année jusqu’à Fontainebleau, puis 26 jours de Fontainebleau à Limoges par Auxerre, Vézelay, Nevers en juillet. Cette dernière partie du Chemin (que j’ai effectué avec ma femme) m’a paru sur le plan physique plus agréable…
    Mais à chacun son chemin et je serai bien en peine de juger les autres… ce ne sont que des impressions.

  • François B. dit :

    Bonjour,
    Avec quelques hésitations, j’envisage de rejoindre Saint Jacques de Compostelle depuis le Morbihan à raison d’environ 25 km par jour.
    Si quelqu’un a déjà réalisé ce trajet ou depuis la Bretagne, j’aimerais pouvoir en discuter car je suis tout a fait novice en grande randonnée surtout pour cette distance.
    Les jambes devraient suivre, mais c’est surtout pour la logistique, en particulier pour l’hébergement.
    Par avance merci

  • admin dit :

    Bonjour,
    Il faut plutôt compter 4 bonnes semaines, surtout si vous n’êtes pas une randonneuse aguerrie.

  • Zogiena Bonte dit :

    Bonjour,
    Je souhaite faire le chemin de compostelle mais je suis disponible que les 3 premier semaines d’août. J’aimerais savoir d’avantages sur la duree depuis st jean pp.
    Est-ce que 3 semaines sont suffisantes pour faire le chemin espagnol ?

  • admin dit :

    Bonjour,
    Voici quelques éléments de réponse à votre question donnés par des amis pèlerins sur Facebook, en espérant que cela pourra vous aider:
    – Du puy en Velay jusqu a st jacques sans ane il faut dejas plus de 2 mois et demi . Tout le monde n as pas le memes pas.pour moi faire le chemin de compostelle , c est partir, mais ne pas se soucier du retour , avoir le temps être libre.
    – Bien se renseigner avant tous les gites ne prennent pas les animaux puy en Velay région montagneuse il y a des variantes pour les animaux chemin difficile dans certains tronçons
    – A Saint Jean PP ils te donneront un âne espagnol ^^ c’est serieux -_-
    – Un âne ne va qu’à 3 km par heure et 5 ou 6 heures maxi par jour. Il faut donc compter 3 mois à peu près. Il y a des associations d’âniers qui te renseigneront. Il faut trouver chaque jour un lieu de pâture, assurer l’eau et se préoccuper de sa santé (pattes, cou, museau)… En fait c’est compliqué, notamment pour la traversée des villes
    – Si votre ami passe par Figeac, nous nous ferons un plaisir de le recevoir ainsi que sa monture car nous avons un parc pour nos amis à 4 pattes (Gite de Jourdane)
    – et moi à Lauzerte un endroit également pour les ânes (Annick Coulée)
    – il faudrait lui conseiller, s’il n’est pas habitué, de faire une marche d’une semaine avec un âne, et éventuellement un anier, pour voir les règles et les soins
    – 1ère petite règle toujours marcher quand on est sur une route dans le sens des voitures. Avant de démarrer bien sangler le portage et bien le repartir. Si possible faire un arrêt le midi dans une pature pour qu’il puisse manger un peu et se reposer. Sur de longues distances le ferrer, mais attention quand il perd un fer pas toujours évident de trouver un maréchal ferrant…

  • Lefebvre dit :

    Bonjour,
    Ma question est simple, je voudrai faire le chemin du Puy En Velay, jusque St Jacques de Compostelle. J’aurais aimé avoir des informations sur la durée (au niveau marche). Mon idée serait d’y aller avec un âne. La durée dépasse t elle un mois ? et comment faire pour dormir quand on doit s’occuper de l’animal…..les auberges ont elles des endroits pour les animaux ? ou tente ?
    Merci pour vos informations,
    Yves

  • bonjour, je souhaite commencer le chemin le 26 juin du Puy en Velay à Santiago, en tente de manière à être le plus autonome possible. Est-il simple de planter sa tente sur le chemin, trouve t-on à manger facilement ? je dispose de 2 mois!!! Merci pour vos conseils et suggestions !!!

    Bonne journée

  • Casagrande dit :

    Bonjour , homme 58 ans à la retraite depuis peut , souhaite faire le chemin de St Jacques à partir de mai/juin , parcour d’un 1 mois environ en partance du lot et Garonne voir le Gers .Si 1 ou plusieurs compagnons h/F croisent ma route ou veulent se joindre à moi , merci de me laisser un message . Bien amicalement . Jacques .

  • Hervé dit :

    Je suis à la retraite depuis 6mois et pour partir dans ma nouvelle vie je souhaite faire le chemin St Jacques 1mois si possible ou plus je décolle du Puy en Velay qu’elle bujet et conseils me donner vous ?????

  • Sylvain L. dit :

    Je vais faire ça avec mon amie Sophie au printemps 2017 :)

  • Raymond Quirion dit :

    Je veux réaliser ce rêve à ma retraite dans environ 5 années. J’ espère que Dieu m’ en donnera la chance.

  • Dominique De Clerck dit :

    J’aimerais partir pour deux semaines au mois de septembre et serai probablement dans les pyrenees a la fin du mois d’aout. D’ou me conseiller-vous de partir. Mon mari me rejoindrait pour la seconde et derniere semaine..Merci

  • Richard dit :

    J’aimerais consacré de 10 à 14 jours. Pour compostellle. Je suis débutant quel chemin me conseille vous? Merci Rich

  • guillaume dit :

    bonjour je souhaite partir le 1er avril pour marcher pendant environ 1 mois.je veu savoir si la température sera clémente et est-ce que c’est une bonne idée de partir dans cette période?
    merci bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu