Chemin du Piémont pyrénéen

Voie du Piémont pyrénéen

Près d’Ordiarp, sur le chemin du Piémont pyrénéen

La voie du Piémont pyrénéen vue par un pèlerin

Bernard Didier est officier à la retraite et marcheur impénitent. Il donne régulièrement des conférences à travers lesquelles il témoigne de ses émotions sur les chemins et partage son expérience avec verve et sourire.

Depuis 2001, avec mon épouse, nous découvrons les différentes voies jacquaires. Ainsi, nous avons déjà parcouru les voies du Puy, de Vézelay, de Tours, d’Arles, du Piémont pyrénéen et de Rocamadour, la vallée du Célé, le chemin entre le Mont-Saint-Michel et Saint-Jean-Pied-de-Port, ainsi que les caminos navarro, francés et aragonés en Espagne et la via lusitana au Portugal.

Nous avons parcouru la voie du Piémont pyrénéen du 20 août au 14 septembre 2010. Pour préparer cette nouvelle découverte, je me suis appuyé sur la description d’un pionnier, Georges Véron, complétées d’informations glanées auprès d’associations ou sur internet. Pour rallier Saint-Jean-Pied-de-Port, nous sommes partis de Narbonne, via Carcassonne où nous avons emprunté le GR©78.

Cette voie est parmi les plus belles sur lesquelles nous avons eu le plaisir de cheminer. Elle nous est apparue comme la plus difficile physiquement compte tenu des dénivelés importants, même si l’on n’est jamais en haute montagne. Mais je mets ces difficultés sur le compte de l’âge ! Cela ne nous a pas empêchés d’être comblés par la beauté des paysages, par la diversité des sentiers, soit à flanc de colline avec la chaîne pyrénéenne sur notre gauche, soit dans de jolis sous-bois de hêtres ou de chênes. Toutefois, sur les chemins de montagne, la prudence est recommandée car tout faux pas, dû à une pierre ou une racine, peut provoquer un déséquilibre agravé par le sac à dos. Soyez attentifs et assurez vos pas !

Le bitume ne représente qu’environ 10 à 15% du cheminement, sur de petites routes sans circulation.

Pour qui aime l’art et l’architecture, ce chemin est constellé de chefs-d’œuvre en particulier de style roman. Les pâturages bordant le chemin font découvrir au marcheur de magnifiques troupeaux. Et Dame Nature n’est pas avare, car elle offre, surtout en automne, de nombreux fruits (prunes, noix, mûres, amandes, figues, pêches, pommes, poires…).

Ce chemin d’aventure était encore très peu pratiqué en 2010 et nous n’avons croisé la route d’aucun pèlerin entre Carcassonne et Saint-Jean-Pied-de-Port. Je suis persuadé que le bouche à oreille aura fait son effet pour donner l’envie de découvrir la chaîne pyrénéenne autrement. Il y sera plus facile d’y trouver la solitude, pour celui qui la recherche, que sur la voie du Puy-en-Velay ! Revers de la médaille : les villages traversés sont souvent dépourvus d’épiceries. Il sera donc nécessaire d’anticiper, en fonction des étapes et des jours de la semaine, les possibilités d’approvisionnement.

En 2010, les accueils pèlerins étaient assez bien répartis sur le trajet mais n’étaient pas encore assez nombreux. Nous avons dû nous loger aussi dans des maisons d’hôtes ou des auberges, ce qui a eu un impact non négligeable sur notre budget. Mais nous avons toujours été bien reçus. Les accueillants portent bien leur nom !

La période que nous avions choisie paraît idéale. Alors qu’entre Narbonne et Carcassonne nous avons eu vraiment très chaud, nous n’avons ensuite trouvé une légère pluie qu’au Pays basque. Bien que cette voie soit assurément un test de la résistance physique, nous avons accompli le périple sans incident et en toute sérénité. Nul doute que chacun gardera un excellent souvenir de cette expérience qui offre paix et plénitude !

5 réponses à Chemin du Piémont pyrénéen

  • landart dit :

    Nous remercions les 40 bénévoles qui ont donné leur temps pour tenir le centre d’information. Nous avons comptabilisé 5200 pèlerins qui sont venus chercher des informations et un moment de réconfort sur leur cheminement. Nous remercions toutes les associations qui sont venues à l’appel de la 1ere rencontre internationale des pèlerins de st Jacques qui a été un succès ainsi que les conférenciers qui nous ont émerveillé par leur exposés.
    Nous remercions le bulletin camino de nous avoir envoyé des bénévoles de grande qualité. Nous réitérons notre appel pour compléter l’équipe pour l’année 2018

  • Habitant en Alsace et ayant déjà fait 6 chemins différents j’aimerais faire connaissance de Marcel que j’ai déjà pu suivre sur les livres d’or. Je suis Ok pour lui faire connaître mon adresse mail pour me contacter. Merci d’avance

  • Jammy dit :

    Bonjour,
    Dans mon périple depuis les environs de L’Isle Jourdain (32) jusqu’a Compostelle du 06/08 au 15/09/2015, j’ai emprunté le GR78 (Voie du piémont Pyrénéen), entre le GR 653 et GR 65, de Oloron Ste Marie a St Jean Pied de Port, en 4 étapes. Pour le balisage les intempéries auraient tendances a masquer ou user les marques rouges et blanches, la région est assez accidentées et très boisées, paysages magnifiques, quelques averses d’été et pas un pèlerin. Pour ma part j’ai alterné entre hôtels et accueils pèlerins, il est possible d’être hébergé a Hôpital St Blaise (voir paroisse), Mauléon Licharre (voir OT) et St Just Ibarre (voir charpentier) réserver a l’avance c’est plus prudent.
    Bon Camino

  • Gstalter Marcel dit :

    Après avoir fait quasiment tous les chemins de St Jacques : 12 000 Km en tout , je souhaite faire l’an prochain la voie du piémont Pyrénéen , est il bien balisé ? y a-t-il des hébergements ? Un départ début avril est il conseillé ? De Montpellier à St. Jean pied de Port combien de Km ?
    2ème partie envisagée : de Prague jusqu’en Alsace à mon domicile ( 1000 Km. ) .
    Merci d’avance pour vos réponses .
    Marcel l’Alsacien

  • PAIN Séverine dit :

    Bonjour,

    Je souhaite relier Narbonne à Puente la Reina en Espagne en août 2015. Existe-t-il un guide pour la partie Narbonne Oloron Ste Marie??? Merci pour vos réponse.

    Séverine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu