Les étapes de la Via de la Plata

Depuis Séville en Andalousie, la via de la Plata vous mènera à Mérida et Salamanque avant de bifurquer sur le camino sanabrés pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, le tout en 41 étapes (sur près de 1000 km). 3 étapes supplémentaires vous guideront jusqu’à Fisterra. Vous retrouverez cet itinéraire dans le guide pratique Lepère de la Via de la Plata.

carte via de la plata

Quelles sont les étapes de la via de la Plata et leur distance ?


Étape

Les étapes de la via de la Plata

Distance

1 Séville – Guillena 22,6 km
2 Guillena – Castlblanco 18 km
3 Castilblanco – Almadén de la Plata 29,5 km
4 Almadén – El Real de la Jara 15,4 km
5 El Real de la Jara – Monesterio 19,8 km
6 Monesterio – Fuente de Cantos 21,6 km
7 Fuente de Cantos – Zafra 25,1 km
8 Zafra – Villafranca de los Barros 18,9 km
9 Villafranca de los Barros – Torremejía 27,4 km
10 Torremejía – Mérida 15,6 km
11 Mérida – Aljucén 15,9 km
12 Aljucén – Alcuéscar 20,1 km
13 Alcuéscar – Valdesalor 25,7 km
14 Valdesalor – Casar de Cáceres 21,8 km
15 Casar de Cáceres – Cañaveral 33 km
16 Cañaveral – Galisteo 29,3 km
17 Galisteo – Carcaboso 11,5 km
18 Carcaboso – arc de Cáparra 40 km
19 arc de Cáparra – La Calzada de Béjar 22,5 km
20 La Calzada de Béjar – Fuenterroble 20,3 km
21 Fuenterroble – San Pedro 29,9 km
22 San Pedro – Salamanque 23,1 km
23 Salamanque – Calzada de Valdunciel 15 km
24 Calzada de Valdunciel – El Cubo de la Tierra del Vino 20 km
25 El Cubo de la Tierra del Vino – Zamora 31,7 km
26 Zamora – Montamarta 18,3 km
27 Montamarta – Granja de Moreruela 22,5 km
28 Granja de Moreruela – Tábara 25,6 km
29 Tábara – Santa Marta de Tera 22,8 km
30 Santa Marta de Tera – Mombuey 35,2 km
31 Mombuey – Puebla de Sanabria 31,8 km
32 Puebla de Sanabria – Lubián 29,5 km
33 Lubián – A Gudiña 25,7 km
34 A Gudiña – Laza 35 km
35 Laza – Xunqueira de Ambía 33 km
36 Xunqueira de Ambía – Ourense 22,5 km
37 Ourense – Cea 22,5 km
38 Cea – Castro Dozón 19,5 km
39 Castro Dozón – Silleda 28 km
40 Silleda – Ponte Ulla 19,6 km
41 Ponte Ulla – Saint-Jacques-de-Compostelle 20,5 km
42 Saint-Jacques-de-Compostelle – Negreira 22,8 km
43 Negreira – Olveiroa 32,5 km
44 Olveiroa – Fisterra 33,2 km


Les étapes de la via de la Plata
Les étapes de la via de la Plata
Le guide Lepère de la via de la Plata et du camino sanabrés propose de parcourir ce chemin de Séville à Compostelle en 41 étapes (et 3 étapes supplémentaires de Saint-Jacques-de-Compostelle à Fisterra). La distance de la via de la Plata et du camino sanabrés est d'environ 1000 km. Carte de l'itinéraire.
Guides Lepère

34 réponses à Les étapes de la Via de la Plata

  • admin dit :

    Bonjour,
    Cet itinéraire n’est pas décrit dans le guide malheureusement.

  • Jérémy Richard dit :

    Bonjour, est ce que le livre comporte le chemin entre Salamanque (Via de plata) et astorga (camino frances)?
    Sinon quelqu’un serait il où je peux trouver cette itinéraire?
    Merci.

  • mourlanne dit :

    Je voudrais terminer la via plata de Salamanque à Santiago avez-vous renseignements sur les auberges ou hotels ouverts

  • Felix Marie dit :

    Bonjour
    Ceci est un message pour Joseph et Edith de Tarragon
    Je suis née en Extremadura et j’ai le souhait de parcourir la via de la plata depuis Séville
    En m’arrêtant dans différentes étapes très significatives dans mon histoire personnelle
    Je souhaiterais partager avec vous votre expérience et Beneficier de vos conseils
    Auriez – vous l’amabilité de partager cela avec ma modeste personne .
    Merci d’avance pour votre générosité

    Marie Felix

  • Bonjour,
    Je démarre de Séville le 1er Avril…comme Philippe Poupet!!!
    Est-ce que quelqu’un sait s’il y a des soucis dans les Albergues par rapport au virus??? Merci
    Daniel

  • Anne de Maillé dit :

    petit message pour Joseph et Edith de Taragon, j’ai lu votre commentaire et j’envisage de commencer ce beau chemin, auriez-vous le découpage journalier (étapes, gites…..) à me confier ?
    Cela m’enlèverait une épine du pied pour préparer. J’ai déjà parcouru Le Puy/Fisterra, Porto/santiago…..et d’autres petits morceaux de ce chemin en France…..Je sais que la préparation est longue et pas très fun…….Ces documents pourraient m’aider à aller plus vite sur la Via de Plata.
    Un énorme Merci, Ultreïa
    Anne

  • PRUDHOMME dit :

    Bonjour, on envisage la Via Plata fin février 2020. Quelqu’un est-il déjà parti à cette période ? Qu’en avez-vous pensé? Les hébergements sont-ils ouverts?
    merci de votre téactivité; yves et jo

  • En sept tronçons, de septembre 2014 à septembre 2017, nous avons marché depuis Séville jusqu’à Compostelle, en empruntant la Via de la Plata de Séville jusqu’à Astorga plein nord via Benavente et La Baneza, puis le Camino Francés depuis Astorga jusqu’à Compostelle.
    N’étant pas de très grands marcheurs, nous avons organisé des étapes de 15 à 20 kms pour la plupart, quelques-unes de 22 ou 23 kms quand il n’y avait pas d’hébergement possible entre deux villages.
    Ce fut une découverte sans pareille de l’Espagne et des Espagnols, dont certains sont devenus de grands amis, que nous avons revus ensuite, chez eux ou à la maison.
    Nous avons presque toujours pu éviter les routes passantes, en préparant le cas échéant des itinéraires bis, grâce aux renseignements du guide Lepère, et aux données « Google ». Le seul tronçon de route que nous n’avons pas pu éviter se trouve entre Aldeanueva del Camino et Banos de Montemayor, sur la route de Béjar, dont nous gardons un souvenir difficile.
    Tout le reste a pu se faire sur de merveilleux chemins, ou de petites routes sans voitures, avec des paysages à couper le souffle, et de mémorables gîtes.
    Nous n’avons pas hésité à faire à l’occasion « l’école buissonnière », pour ne pas manquer certains sites un peu à l’écart du camino lui-même. Plasencia le jour du Vendredi Saint par exemple, ou visite de Béjar sous la neige… Inoubliable.
    Sans parler de l’arrivée à Compostelle un soir de pleine lune, celle-ci perchée sur un clocher « comme un point sur un i ». La récompense.
    Si certains d’entres vous sont intéressés par de plus amples renseignements pour préparer un itinéraire, nous nous ferons bien sûr un plaisir de partager nos modestes expériences.
    A bientôt peut-être. Joseph, Edith

  • Via de la Plata magnifico , 2013 pendant le mois de juin ,seul problème des auberges dès fois mal entretenues

    Paysage fantastiques ….. des gens très gentils buon camino

    Cordialement ermanno

  • admin dit :

    Lepere editions n’intervient pas dans ce forum public…. nous avons déjà tellement à faire pour mettre à jours les guides de la collection… ;-)

  • Laurent dit :

    Message au modérateur : bonjour, pouvez-vous transmettre mon adresse mail à Philippe Poupet et Marc ? Merci beaucoup.

  • Laurent dit :

    Bonsoir, comment est-il possible de transmettre mon adresse mail à Philippe et Marc sans la diffuser sur le site ? Merci

  • Jouannet philippe dit :

    Bonjour, j’envisage de faire la via de la plata et le camino sanabrès en fin mars début avril 2020 je recherche toutes informations sur ce chemin de pèlerins qui l’ont déjà pratiqué et si les dates que j’envisage ne sont pas trop tôt !
    je suis un retraité et j’ai déjà fait plusieurs variantes des camino.
    Si quelqu’un souhaite se joindre à moi , laissez un message
    merci d’avance !
    philippe

  • Marc dit :

    Bonjour,

    Si jamais quelqu’un est dans les parages je prends le départ de Séville le 28/03/2020.

    Par contre je ne sais pas comment vous pourrez me contacter .

    Philippe as-tu réussi à contacter Laurent?

    Marc

  • Poupet Philippe dit :

    Bonjour,
    Je voudrais joindre Laurent pour échanger avec lui sur la via de la Plata.
    Je pars sur ce chemin le 01 avril 2020.
    Comment dois je faire ?
    Avez vous son adresse mail ?
    Merci d avance.
    Philippe

  • Laurent dit :

    Bonjour, je ne sais pas si mon commentaire d’hier a bien été envoyé ; j’ai commencé à marcher sur la via de la Plata ; si vous avez des questions, n’hésitez pas ! Laurent

  • Laurent dit :

    Bonjour,
    Message pour Jean-Pierre Berasategui.

    J’ai commencé aujourd’hui la via de la Plata.

  • Bonjour,
    J’ai fais le PUY-St Jacques-Fistera-Muxia du 7 mai 2019 au 4 Juillet 2019
    J’ai vécu des grands moments. Rencontré des personnes différentes et qui souffrent.
    Sur le chemin chacun à une vie à raconter.
    Ce que je retiens c’est de revenir à l’essentiel.
    Personne ne pourra m’enlever mon pèlerinage.
    Le moment le plus intense c’est la bénédiction des pèlerins dans la cathédrale de Lectoure.
    Refaire un chemin OUI lequel ?

  • Taquoi Jacques dit :

    C’est incroyable de lire autant de plaintes. C’est un grand privilège de pouvoir marcher. Il est aussi invraisemblable de parler de danger. Je viens de faire la totalité de la Via Francigena, de Canterbury à Rome. À vous lire et à transposer sur cet itinéraire, mais vous seriez mort de……..peur. Le danger existe davantage au quotidien que sur les voies pédestres. Pour ma part je me lance sur la Via de la Plata en juillet prochain.

  • JOSE CORRAL dit :

    Bonjour a tous les pèlerins.
    J’ ai fait en 2018 le puy en Velay st jacques et le camino del Norte depuis Hendaye en 2019. Les deux chemins sont complètements différents et heureusement. Si vous avez fait un chemin qui vous a plu et que vous attendez de trouver la même chose sur un autre chemin je vous conseille vivement de toujours faire le même et même ainsi vous ne trouverez pas la même chose.
    Il faut prendre les chemins comme ils sont et s’enrichir des rencontres et des paysages qui se présentent à vous. Ne vous attendez à rien, vivez le chemin sans faire de comparaison. Un pèlerinage ce n’est pas forcément une partie de plaisir, vous avez un but qui vous appartient mais surtout il faut arriver à saint Jacques enrichi du chemin quel qui soit.
    bien Jacquairement.

  • jean,pierre berasategui dit :

    bonjour,
    habitué des différents chemins en france et en espagne, je suis preneur de conseils sur la via de la plata que je souhaite parcourir au printemps 2020.

  • Jocelyne Magnenat dit :

    Réponse à Madeleine Greiner (31 mars 2019)
    Tu désires suivre le camino Motarabe depuis Grenade. POURQUOI PAS DEPUIS ALMERIA?
    Il est magnifique, bien organisé et fléché par une équipe de bénévoles passionnés qui gèrent des auberges. Et chaque mois, ils t’envoient le guide mis à jour avec les adresses et les contacts téléphoniques. Vas sur internet et chercher le guia del camino mozarabe Almeria-Merida. BUEN CAMINO!

  • Techene dit :

    Je viens de finir la deuxième partie de la voie de la Plata .
    En effet, il y a des tronçons de route goudronnées, quelquefois mauvaises indications surtout lors des échangeurs et travaux de toute sorte. Peu d’auberge. D’ailleurs, je conseille vivement de ne pas
    partir pendant les vacances scolaire de Pâques (vacances Espagnoles). Impossible de se loger. Tout
    et complet. Les espagnols sortent principalement de chez eux à cette période.
    Des 3 caminos que j’ai pratiqués c’est celui qui me plait le moins , surtout après Salamanque.

  • GREINER dit :

    Merci Jean Marchal de ton message du 14 février que je viens de lire et ainsi de nous remettre dans le « droit chemin » si je puis dire. J’ai fait beaucoup de chemins,: le Puy/St Jacques, la Via de la Plata, deux fois le Portugal et je puis dire que je suis à chaque fois éblouie de ce que je découvre. Je laisse de côté tous les râleurs, les mécontents des hébergements… Comme tu dis Jean, je marche et je profite de ce que la nature m’offre. Je considère que le chemin, c’est mon monastère. Chaque année je fais un chemin. Je sais quand je pars mais ne sais pas quand je reviens. Cette année je pars dans 15 jours faire le chemin de Granada/Merida (chemin Mozarabe) pour rejoindre le chemin de la Via de la Plata et arriver à St Jacques que j’espère atteindre.
    Merci à tous les pèlerins qui font avec ce qu’ils trouvent (et ce qu’ils trouvent est déjà merveilleux) et qui sont heureux d’échanger, de partager et simplement d’être là.
    Jean, je penserai à toi lorsque je marcherai, à ta ténacité, à ton espoir d’arriver. Oui, marcher pour toi est autrement difficile. Je te félicite pour ton humilité.
    Madeleine GREINER

  • xavier RATIER dit :

    Ayant effectué LA VIA DE LA PLATA en OCTOBRE 2018 , SEVILLA hasta SALAMANCA : ce fut magnifique . Je reparts en AVRIL 2019 , SLAMANCA hasta SANTIAGO y depues SANTIAGO hasta FISTERA ; mais de tout façon ce chemin est extra : aprés on vie son chemin comme l’on veut .

    BUEN CAMINO A TODAS Y TODOS ; XAVI

  • JEAN Marchal dit :

    Parfois je ne vous comprend pas , chin de Lisbone a santiago problème pavé zone industriel ect… Via de la Plata route dangereuse ou les personnes pas sympa ect…vous devriez etre heureux d etre sur ces chemins et arretez de raler …Moi j ai déja fait 3 chemins et pourtant je suis handicapé je marche avec un concentrateur d oxygène +mon sac sur mon carrix car j ai ma fièté de ne rien envoyé en taxi sac …je vous dit marcher , rouler et arreter de vous plaindre et soyer heureux de le faire …

  • Denis dit :

    En réponse à Nadine, sans hésiter la Via del Plata. Je ne la connais pas mais j’ai fait la via Lusitana, de Lisbonne à Santiago il y a deux ans. En mai 2016. La première partie, jusqu’à Porto est une vraie galère. Zones industrielles, routes ultra-passantes, pavés presque tout le temps… Aucun pèlerin (2 jusqu’à Porto…) Ensuite ça s’arrange tout de même un peu, et ça devient vraiment chouette en Espagne, mais il ne reste que 3 ou 4 jours de marche… Vraiment je déconseille fortement ! Je n’en garde que le souvenir d’un effort physique.
    Pour ma part je pars aussi fin mars sur la Via del Plata en 2019. J’espère que ce sera plus sympa qu’au Portugal… Peut-être cheminerons-nous un moment ensemble !

  • bonjour,nous envisageons ma compagne et moi d entreprendre une partie du camino de la plata de tabara prés de son village natal, a cabo fisterra .Soit 434km.Svp est ce que le trajet est plus sympa que dans le sud?Merci de vos réponses.

  • nadine dit :

    J’hésite entre le chemin du portugal et la via plata.
    Ces commentaires me font un peu peur !
    Depart le 31 Mars 2019
    Si vous pouviez maider à choisir :))))
    N.H.

  • Leopoldine Allys dit :

    Suite du commentaire précédént…
    Des habitants peuvent être très chaleureux et d’autres hostiles à vous passer devant dans les.epiceries, à.faire des réflexions désobligeantes pensant que l’on ne connaît pas l’espagnol

    Ceci arrive peut être en France….

  • Leopoldine Allys dit :

    Bonjour,
    J’ai commencé la Via de la Plata le 25 juin 2018.
    Je suis actuellement à Fuente de Cantos.
    Il y a des tronçons dangereux effectivement, un autre très désagréable avec 16km de route goudronnée, peu fréquentée certes, mais dur pour le moral et les jambes.

  • DANY dit :

    Bonjour,
    départ prévu de Seville vers le 10 septembre suis preneuse de conseils

  • SAINT-HAMONT dit :

    C’est totalement vrai. On suit très souvent le bas-côté de la N.630 qui remonte vers le nord. Les 38 tonnes par exemple entre Séville et Guillena vous frôlent à 100 à l’heure. Vu le nombre de pèlerins obligés de suivre cette route sur de longues portions, c’est hallucinant et même criminel que les autorités locales ne fassent rien du tout. D’une manière générale la Via de la Plata, au moins jusqu’à Merida, n’en a rien à faire de Compostelle : pas d’abris, quasiment aucune aire de pique-nique, rien à voir avec les autres Camino. Le guide Lepère, qui est très bien fait par ailleurs, passe hélas sous silence cet aspect des choses. C’est bien dommage. Et j’imagine que mon commentaire ne sera pas publié…

  • Baud dit :

    Bonjour,

    Je souhaite faire la Via del Plata mais entends dire qu’il y a beaucoup de portions goudronnées et même dangereuses car beaucoup de voitures et à grande vitesse !! Est-ce vrai ??

    Merci d’avance pour votre aide.

    Cordialement.

    Jérôme Baud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99
Menu
Retrouvez-nous sur