Camino del Norte

Un chemin au bord de la mer

camino norte

Retrouvez ce guide dans notre boutique

Le Camino del Norte, aussi appelé « Chemin Côtier », suit la côte atlantique au nord de l’Espagne. Cette dénomination s’oppose au Camino Francés, appelé aussi « Route Intérieure ». Le Camino del Norte était emprunté par les pèlerins de Compostelle qui se rendaient par la mer vers les ports du Pays basque et de Cantabrique. Plus ancien que le Camino Francés, il reprend en partie l’itinéraire du Camino Primitivo emprunté dans les débuts du pèlerinage vers Compostelle.

Un chemin difficile qui a d’abord décliné au profit du Camino Francés…

Du IXe siècle au milieu du XIIe siècle, les pèlerins empruntaient surtout le Chemin Côtier, car il traversait des territoires encore tenus par les royaumes chrétiens d’Espagne. C’est un chemin difficile, longeant une côte très découpée et entaillée par de profondes vallées. Le relief y est très marqué, et les nombreuses forêts favorisaient la présence de brigands et de loups… Après la Reconquête, et en particulier la reprise de la ville de Saragosse en 1118, le Camino Francés, qui offre un cheminement plus facile par de hauts plateaux, est d’autant plus emprunté que le roi Alphonse Ier d’Aragon incite les pèlerins français à l’emprunter. Le Camino del Norte décline ainsi au profit du Camino Francés, de mieux en mieux aménagé. Dans son Guide du Pèlerin, Aimery Picaud décrit donc l’itinéraire de la Route Intérieure sans même mentionner le Chemin Côtier.

… avant de renaître récemment

En chemin vers Llanes

En chemin vers Llanes

Comme à ses débuts, le Camino del Norte reste « physique », mais il est au moins débarrassé du danger des loups et des brigands. Les pèlerins qui l’empruntent bénéficient ainsi d’une nature belle et sauvage où les criques alternent avec les beaux points de vue surplombant la mer. Il connaît un renouveau d’autant plus marqué que les pèlerins qui cherchent à fuir la foule y trouvent la tranquillité qu’il n’y a pas sur le Camino Francés, parfois qualifié d’« autoroute à pèlerins ». Si vous avez le goût de l’aventure, ce chemin est pour vous !

Si vous souhaitez vous plonger dans ce chemin avant de partir, nous vous recommandons la lecture d’Immortelle randonnée de Jean-Christophe Rufin.

Camino del Norte
Présentation du Camino del Norte, ou chemin côtier, sa naissance, son histoire, sa particularité.
Guides Lepère

Une réponse à Camino del Norte

  • henri polman dit :

    Bonjour,
    dès que je serai à la retraite, 2019, je compte « faire Compostelle ».
    Partant d’Angoulême, je rejoindrai ou le chemin de Tours ou bien celui de Vézelay. Les deux arrivent à St Jean Pied de Port.
    Ensuite, je compte prendre « camino del Norte ». ce dernier part de St Jean de Luz.

    Quel est l’itinéraire recommandé, éventuellement connaissance de l’étape?

    Merci de vos conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28
Menu