La simplicité, fondement de l’esprit du chemin de Compostelle

simplicité du chemin de Compostelle

Compostelle, un chemin de simplicité

Voici les réflexions d’André sur l’esprit du chemin, publiées dans le bulletin Camino 113 de janvier 2012. Il encourage les pèlerins à vivre le chemin dans la simplicité et souhaite que le chemin reste accessible à tous les pèlerins, quels que soient leurs moyens.

La simplicité est un des fondements de l’esprit pèlerin et de l’esprit du chemin.

Il y a deux formes de simplicité sur le chemin

1) La simplicité vécue volontairement :
Beaucoup de pèlerins souhaitent vivre ou retrouver la simplicité en esprit, dans leur cœur, tout au long du chemin. Cette volonté de simplicité intérieure se concrétise aussi par une simplicité dans les actes de la vie courante du pèlerin (laver son linge à la main, cuisiner son repas, vivre le contact avec les autres pèlerins dans les chambres partagées et les dortoirs). Il y a dans cette simplicité volontaire l’idée d’une rupture avec des besoins, un certain confort quelque fois excessif, pour retrouver de vraies valeurs.

2) La simplicité vécue par obligation :
C’est celle des pèlerines et des pèlerins qui ont peu de moyens financiers. Ils ont de plus en plus de mal à faire le chemin. Ces pèlerines et ces pèlerins doivent être l’objet de toute notre attention et notre première raison d’être pour ceux qui donnent l’Hospitalité. Sinon le chemin de Saint Jacques ne sera bientôt plus un chemin de pèlerinage mais autre chose qui ne mérite même pas qu’on en parle. La simplicité doit rester possible et gratuite dans les actes de la vie courante d’un pèlerin dans les hébergements tout au long du chemin.
Exemples:
Pouvoir se cuisiner ses repas dans une cuisine équipée dont l’usage est gratuit.
Pouvoir se faire soi-même son petit-déjeuner.
La simplicité favorise les rencontres, le partage.
La simplicité favorise le lâcher prise.
La simplicité amène à la douceur et à la paix intérieure.
La simplicité ouvre les sens et permet de voir, sentir, toucher, entendre,
en résumé vivre vraiment ce qui est beau, vrai et bon.
La simplicité fait que le pèlerin va à l’essentiel.
Qu’elle soit volontaire ou obligatoire la simplicité doit pouvoir continuer d’être vécue sur le chemin de Saint Jacques. Si vous aimez le chemin de Saint Jacques, faites-le dans la simplicité en privilégiant les lieux où vous pourrez la vivre. Ainsi vous protégerez le chemin des dérives commerciales présentes et futures. Quand la simplicité est vécue, partagée, avec les autres pèlerins et avec ceux qui vous donnent l’Hospitalité dans leur maison, alors là… Une assiette de pâtes, un petit verre de vin et un bout de chocolat partagés deviennent un festin.

André Gîte Pèlerin Hospitalet
Saint Jacques, Aire sur l’Adour.
www.saintjacques-hospitalet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99
Menu
Retrouvez-nous sur