Être pèlerin de Saint-Jacques…

pelerin de compostelle

Le pèlerin de Compostelle ne porte que l'essentiel

Réflexions d’André, du gîte pèlerin Hospitalet-Saint-Jacques à Aire-sur-l’Adour, sur l’état de pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle

On est pèlerin de Saint-Jacques visiblement :
On porte une coquille sur son sac à dos.
On a demandé un crédential ou une créanciale (Lisez les textes figurant sur les crédantials ou créanciales, ce n’est pas rien) et on le fait tamponner à chaque étape.
Ce sont des signes forts d’un engagement, d’un choix de l’identité de pèlerin.

Être pèlerin de Saint-Jacques c’est aussi un état intérieur :
On accède à cet état intérieur en le désirant.
Ce désir s’exprime chaque jour dans les actes simples qui rythment la journée du pèlerin et qui correspondent à un « lâcher prise ». Dans les rencontres avec les autres, le partage. Dans l’ouverture du cœur, la simplicité.
Dans le vivre avec peu, seulement le contenu de son sac à dos, l’humilité. Dans la prière, la contemplation de la nature, l’intériorité.
Le chemin de Saint-Jacques, c’est en fait deux chemins. Un extérieur et visible en marchant chaque jour vers Compostelle. L’autre intérieur et invisible. Ces deux chemins doivent être faits en même temps et en harmonie l’un par rapport à l’autre pour approcher l’état de pèlerin, en tirer tous les profits pour soi-même et pour les autres.
En sachant d’avance que cet état de pèlerin dans la perfection on ne l’atteindra jamais dans ce monde.

Pèlerin, au retour, un autre chemin commence :
A la maison, au bureau, à l’usine, à la ferme, dans ta paroisse, dans une association humanitaire, avec une nouvelle façon plus lumineuse, plus paisible, plus fraternelle, de vivre le quotidien. Dans un engagement au service de ceux qui souffrent.
Ce que tu as reçu pendant ton chemin au travers d’attentions, d’actes d’amour discrets, redonne-le de la même façon et témoigne de ce que tu as vécu.
Ta vie peut alors devenir un pèlerinage permanent où tu mettras en pratique concrètement ce que tu as acquis sur le chemin de Saint-Jacques et c’est là seulement que tu t’approcheras le plus de l’état de pèlerin.
De pèlerin sur le chemin de Saint-Jacques tu seras alors pèlerin sur la terre, dans l’attente du dernier et grand pèlerinage pour lequel tu partiras avec uniquement tes actes d’amour dans ton sac à dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99
Menu
Retrouvez-nous sur