Bulletin Camino septembre 2015

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com

CAMINO

157 SEPTEMBRE 2015
bulletinCamino@aol.com
« Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais, d’un pas ferme » (saint Augustin).

T.M.V. transport de pèlerins avec minibus 9 places.
Retour sur Conques, Figeac, Cahors, Moissac, Lectoure… Retour gares, aéroports.
Contactez Éric au 06.14.05.90.28 & 05.63.65.75.13
www.midi-voyage.com & contact@midi-voyage.com

Je voudrais réagir à l’article de Jacqueline Crance-Philouze, paru dans le numéro d’avril, article qui rejoint tant d’autres relations de déception lues dans de précédents numéros. J’ai fait le chemin en 2010, seul, au départ du Puy. Je suis reparti en 2011, avec des amis rencontrés lors du premier pèlerinage : nous avons fait le chemin du nord, variante « camino primitivo ».
Je ne nie pas qu’il y ait des « marchands du temple », mais en préparant attentivement le chemin et en bénéficiant d’une certaine chance, il est tellement possible d’en faire abstraction.
M’ont particulièrement marqué en France : Conques, par sa beauté et par les moments de prière et de musique avec les frères prémontrés, dans l’abbatiale ou leur chapelle ; l’Hospitalité Saint-Jacques à Estaing où, dans ce très beau village, Léonard et Elisabeth reçoivent si chaleureusement, offrant à ceux qui le souhaitent des moments de prière avant le repas en commun ; Lascabanes où ce prêtre de la Mission de France, ermite, lave les pieds des pèlerins épuisés au cours de la messe, expliquant longuement la signification de ce rite pour les chrétiens ; Lectoure, étape au presbytère au cours de laquelle le curé de la paroisse nous offre une montée de nuit dans le clocher de la cathédrale (plus de 300 marches après 32 kilomètres) suivie d’un « concert » d’orgue dans la pénombre par l’un des pèlerins, jeune musicien allemand.
Et le « camino francès » s’est révélé tout aussi riche quoiqu’on puisse entendre souvent : Grañon dans le petit presbytère attenant à l’église, ses matelas de quelques centimètres d’épaisseur posés à même le sol mais dans quelle ambiance chaleureuse ; l’albergue Casa Emaùs à Burgos, l’accueil de Marie-Noëlle dans ce magnifique presbytère complètement rénové, la visite du curé après le repas ; bien différent le petit presbytère de Foncebadón, village en ruine, contre la petite chapelle, un repas international préparé en commun dans une ambiance si chaleureuse à laquelle notre hospitalière allemande n’était pas étrangère, et l’arrivée à la Cruz de Ferro après un départ à l’aube ; ou encore O’Cebreiro, village mythique, le splendide monastère de Samos sur une courte variante… Je ne voudrais pas oublier l’accueil si chaleureux reçu dans certaines fermes comme à Larresingle ou à Bohoteguia ; comment tout citer ?
De tous les amis que je me suis fait sur le chemin, il n’en est pas un seul qui ne pense à repartir. Certains l’ont fait, d’autres n’ont pas pu, ou ne le pourront plus. Tous nous avons été profondément marqués par la magie de la rencontre tout au long d’une aventure merveilleuse.
Yves Serizier
yves.serizier@gmail.com

Maison à vendre à St-Alban-sur-Limagnole (voie du Puy-en-Velay)
Depuis 2008, la Maison du Pèlerin accueille les marcheurs. Aujourd’hui, nous souhaitons passer la main à celui ou celle qui fera vivre le gîte après notre départ. Nous souhaitons pérenniser ce lieu dans l’esprit positif du Chemin. De vous dépendra l’énergie qui s’y maintiendra.
Ce gîte accueille 13 personnes actuellement en 3 chambres, il peut être exploité tel qu’il est ou modifié à votre idée (grand potentiel). Un jardin, quelques dépendances, et un appartement indépendant complètent le lieu (300 m²). Idéalement situé sur le Chemin, proche de toutes commodités, référencé dans les guides connus dans le monde entier ! Vous accueillerez 30 à 40 pays différents par saison. Merci de nous contacter pour toute question au 04.66.45.74.33.
Prix proposé : 211 000 euros (envoi de photos possible). Conviendrait aussi pour associations ou grandes familles.

Un de mes rêves s’est réalisé : celui d’emmener mon petit-fils Maxence sur les chemins En juillet dernier, j’ai embarqué Maxence 10 ans, ma chère amie Odile et une de ses soeurs Paulette dans ma voiture pour faire un périple sur les chemins de Compostelle.
Le premier soir, Maxence m’a fait une réflexion qui m’a émue : « Mais Mamie, les Saint-Jacques, vous formez une famille ». Il avait déjà tout compris… Nous sommes passés à Gramat, avons fait le chemin de croix de Rocamadour, Montcuq, Cahors et nous avons terminé par une petite semaine en tant qu’hospitaliers à Espeyrac au Soulié chez nos amis Michel et Samia. Là, Maxence s’est trouvé bien, il a beaucoup aidé Michel à bricoler, à faire le pain, aller dans le jardin, il n’a pas vu le temps passer. Il venait aussi m’aider à l’accueil pèlerins qui étaient sur le bord de la route, on leur offrait des boissons et le tampon s’ils le désiraient. Il a beaucoup aimé le contact avec les pèlerins de toutes nationalités.
Tous les soirs, on a eu la chance d’avoir des jeunes pèlerins qui venaient juste de passer leur bac et quels jeunes, tous aussi mignons les uns que les autres. Maxence c’était la vedette car il apprenait aux jeunes à faire des bracelets à la mode, les looms…
Un soir, Maxence qui avait un peu plus sympathisé avec Baptiste, Anthonia et Clarisse, me demande de le réveiller le lendemain matin pour leur dire au revoir. Il s’installe à côté d’eux et les jeunes lui disent : « Maxence, on a pensé que tu pourrais peut-être faire la dernière étape avec nous jusqu’à Conques » (tout était improvisé). Il se retourne et me demande « Mamie je peux y aller ? » Je lui réponds : « Mais oui, bien sûr ». Là, Samia s’empresse de lui préparer un pique-nique et va lui chercher une coquille pour mettre sur son sac et à 8 h 30, top pour le départ, en route pour l’aventure sans Mamie mais avec des jeunes, quelle joie…
Je suis allée le récupérer à 15 h, ils étaient en train de manger une crêpe sur le parvis de Conques, et le soir même, les jeunes qui se séparaient ont préparé une carte que Maxence a reçue chez lui en arrivant.
Quand je l’ai récupéré, les jeunes m’ont dit « peut-être que les parents n’auraient pas été d’accord », je leur ai répondu « Vous rigolez, avec le style que vous avez je vous l’ai envoyé en toute confiance. » Merci à ces trois jeunes adorables pleins de bonnes intentions et Michel et Samia pour leur participation.
Le dernier soir Sophie une pèlerine potière nous dit « ça c’est drôle, c’est mon dernier soir, il me reste 7 coquilles en collier et vous êtes juste 7 hospitaliers, nous avons donc eu chacun notre coquille. »
Le soir au Soulié avant le dîner, nous nous réunissions dans la chapelle Sainte-Fleur pour faire le partage, chaque personne expliquait pourquoi elle était là sur le chemin, Maxence prenait la parole tous les soirs et c’est là que j’ai compris que mon rêve s’était réalisé, Maxence avait pris le virus de Saint-Jacques. Il m’a demandé : « Quand est-ce qu’on marchera ensemble ? », ça fait chaud au coeur…
Le dernier soir en se couchant, je lui dis : « Maxence, j’espère que tu n’oublieras pas ces bons moments, il me répond le plus sérieusement du monde « Mais Mamie, comment oublier une aventure pareille ? »

A vendre  : cause santé, ensemble immobilier dans ancien couvent de 1783, à 850 m dans le parc du Haut Languedoc, situé à 1h d’Albi, Castres, Bézier, Millau et 2h de Montpellier, sur le chemin de St-Jacques de Compostelle (GR 653) de la voie d’Arles. Bâtisse de 715m2 sur 1750m2+terrain de 3800m2 constructible, et composé de 2 chambres d’hôtes 3 épis gîte de France, un gîte de groupe (6 pers) 1 épi, 8 appartements locatifs (t2 t3 t4) région de lacs (lac de Laou8zas à km avec base de loisirs. Halte pèlerins et accueil touristique depuis 13 ans. Nous avons la marque parc ; notre site dans :
http://www.letapedesmenhirs.com/Pages/default.aspx
Commerces à 350m (boucherie, pharmacie, boulangerie, 2 épiceries, un tabac presse avec distributeur de billets, un café, un magasin d’objets d’art, une gendarmerie, les pompiers, un office du tourisme avec un musée des mégalithes, une poste qui va être bientôt gérée par la mairie ; il y a un médecin, un dentiste, des infirmières libérales, une maison de retraite, 2 salles des fêtes et un gîte communal. Il y a également une bibliothèque et un cinéma itinérant : cinécran. Le village compte environ 850 habitants.
Prix : 550 000 euros.

Le Guide du parfait Randonneur (publicité gratuite pour aider un jeune auteur)
Conseils, matériel, organisation : voici le manuel indispensable pour réussir une randonnée d’une journée ou de plusieurs semaines. Format : 11 x 15 cm – 128 pages
Vous voulez avancer sur le chemin de Compostelle… ou d’autres ! Vous désirez évoluer sur un chemin à la montagne. Vous souhaitez vivre une randonnée avec des amis ou de la famille mais il vous reste encore des questions… Voici un petit guide qui vous propose des réponses à 100 questions à se poser avant de partir.
Toutes les astuces et tous les conseils concrets sont donnés pour vous permettre de réussir votre marche.
Au sommaire… Voici quelques questions parmi d’autres :
Etape 1. L’itinéraire et les cartes. Quelles cartes faut-il emporter avec vous ?
A quelle vitesse marchez-vous ? Quel budget prévoir pour une randonnée d’une semaine ?…
Etape 2. L’hygiène en randonnée. Que faut-il emporter dans sa trousse de toilette ?
Comment rester propre avec peu d’eau ? Comment rester propre sans utiliser d’eau ?…
Etape 3. La santé. Suis-je apte à faire une randonnée ? Que faut-il emporter dans la trousse à pharmacie ?
Comment éviter les maux de ventre ? Comment soigner une ampoule ?…
Etape 4. S’hydrater en randonnée. Comment optimiser ses réserves en eau ?
Comment s’hydrater quand il n’y a pas d’eau potable ? Comment utiliser une poche d’eau ?…
Etape 5. S’alimenter en randonnée. Comment gérer efficacement ses réserves de nourriture ?
Quel matériel de cuisine faut-il emporter ? Comment se constituer un petit déjeuner nutritif pour le corps et léger pour le sac ?…
Etape 6. Choisir ses vêtements pour la randonnée. Quels vêtements choisir pour la randonnée ?
Quels vêtements prévoir si vous êtes frileux ? Comment marcher sous la pluie sans déprimer ?…
Etape 7. Dormir des nuits paisibles et sereines. Comment choisir une tente pour la randonnée ?
Comment allumer facilement un feu ? Comment optimiser son matériel pour dormir ?…
Etape 8. Optimiser et alléger son sac à dos. Comment choisir son sac à dos ? Comment agencer son matériel dans son sac à dos ? Comment alléger son sac à dos ? Comment protéger son sac à dos de l’humidité ?…
Etape 9. Quelques astuces pour survivre en milieu hostile ! Comment se débarrasser d’une tique ?
Que faire si vous êtes écorché par des ronces ? Comment identifier les serpents et s’en protéger ?…
Etape 10. Vivre agréablement la marche. Comment s’habituer à marcher avec un sac à dos chargé ? Comment faire une randonnée avec de jeunes enfants ? Comment reposer le corps après une journée de marche ?…
EDITIONS DU PUITS FLEURI – 22 avenue de Fontainebleau – 77850 HERICY
puitsfleuri@wanadoo.fr – Tél : 01 64 23 61 46

Mon émotion est immense en découvrant que Philippe Duhalde a quitté cette Terre qu’il a tant aimée et arpentée. Je l’ai rencontré le 28 mai 2001 au soir aux Fermes d’Iturbia, cette si belle étape en quittant St-Jean-Pied-de-Port. C’était hier, nous avons alors formé un groupe soudé de 9 personnes, Claude, Marcel, nos trois infirmières de St-Gaudens, John, John et son ami Jean-Claude.
Nous l’appelions le Basque bondissant, il marchait si vite, disparaissait, revenait. Il faisait notre joie à tous, son accent si caractéristique et son beau sourire si charmeur me manquent, nous manquent déjà.
Philippe de Dieppe

WEEK-END : « LE CHEMIN APRES LE CHEMIN »
Pour vous qui avez marché sur le Chemin de Compostelle, l’avez réalisé en entier, ou en grande partie, COMPOSTELLE 2000 organise un week-end de réflexion et d’échange. Il se déroulera les samedi 14 et dimanche 15 novembre 2015 au Prieuré St-Benoît à ETIOLLES près d’EVRY (91). Dans une ambiance conviviale, cette rencontre permettra de marcher le samedi matin, de partager nos expériences et d’évoquer notre route de demain. Nous aurons la chance d’avoir le témoignage d’un écrivain-marcheur, Claire Colette, auteur de « La saveur du chemin » et celui du Père Pascal Genin, curé de la paroisse Ste-Geneviève-des-Grandes-Carrières dans le 18e arrondissement de Paris, marcheur sur le Chemin. Groupe limité à 20 personnes. Si vous êtes intéressés, contactez rapidement COMPOSTELLE 2000 :
11 rue Hermel 75018 Paris, tél : 01 43 20 71 66 site : www.compostelle.org
compostelle2000@orange.fr

J’ai effectué le chemin du 1er septembre au 17 octobre dernier
de Condom dans le Gers jusqu’à Santiago. J’en ai ramené un
carnet pèlerin et un album de photos que je peux partager.
Plus de détails auprès de : martxoa33@gmail.com

Voie de Tours : Amis pèlerins…. vous pouvez venir passer de 8 à 15 jours en sud Poitou. Pour assurer entre autres l’accueil des pèlerins de Saint-Jacques sur la via Turonensis dans le refuge familial de Saint-Sauvant (86, Vienne, à 30 mn au sud de Poitiers). Merci de nous dire vos disponibilités au 06 27 71 40 34

Suite à l’article Camino de juin 2015, sur le détournement de la voie d’Arles… J’avais déjà vu le changement de balisage de certaines portions de Chemin pour passer devant des hébergements plus rémunérateurs ou plus politiquement corrects, mais là, c’est le comble.
À QUAND ? :
– Un octroi des communautés de communes pour passer sur les ponts de l’autoroute ou les tunnels sous les routes pour les pèlerins
– Un droit de passage pour les piétons de certaines portions qui ont été refaites et goudronnées pour les voitures
– Des sanisettes payantes car c’est certainement dégoûtant (pour les élus) de faire dans la nature (attention au flagrant délit)
– Des distributeurs de boissons payants en interdisant aux riverains de donner (quel vilain mot) un peu d’eau (sous peine d’amende, votre gendarme va être content)
– Des péages à l’entrée des églises uniquement pour les pèlerins, les paroissiens sont « chez eux » et il y a même des élus, des gendarmes et des procureurs parmi « eux ». Attention aux resquilleurs… MAIS… ILS Y ONT PEUT-ÊTRE DÉJÀ PENSÉ !!!!!!!!!!
Jean-Claude AUBRY

VOTONS POUR COMPOSTELLE
Parrainage Alix de Saint-André et Freddy Mouchard. Partenaire : Pèlerin
L’idée DES CLOUS POUR COMPOSTELLE a été pré-sélectionnée dans le budget participatif de Paris et regroupée avec des projets similaires sous la rubrique " REDÉCOUVRONS PARIS SUR LES TRACES DE… "
Plusieurs centaines de clous et deux panneaux pour matérialiser le chemin de Compostelle qui traverse Paris.
Le projet est soutenu par Compostelle2000 et appuyé par 8 autres associations !
Lire https://idee.paris.fr/des-clous-pour-compostelle
Qui vote ? Quand ? et Comment ?
Selon les services municipaux, il n’est pas nécessaire d’habiter à Paris. Du 10 au 20 septembre 2015. Par internet sur le site budget participatif ou par bulletin dans les urnes si vous êtes sur place.
Notez donc : le 10 septembre, entrer dans le site internet https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/accueil.html
et voter pour le projet REDÉCOUVRONS PARIS SUR LES TRACES DE…
Merci à tous d’être nombreux à voter pour ce projet dès le 10 septembre !

NORD PAS DE CALAIS
Notre association va fêter ses 10 ans d’activité le 10 octobre prochain et organise à cette occasion une journée : « Retrouvailles du Chemin de Compostelle ».
Vous êtes cordialement invités à cette grande journée dont le programme est :
de 9 h à 12 h : randonnée « autour de Bouvines ».
de 12 h à 14 h 30 : Apéritif et repas traditionnel « Menu du terroir » – traditionnelle tombola et vente de « Souvenirs du Chemin ».
de 14 h 30 à 18 h : Échanges des souvenirs et expériences organisés par thème : selon diverses voies, piétons et cyclistes, etc… Vous pouvez venir avec vos photos, credential, matériels divers.
Présentation d’un diaporama reprenant les moments forts des 10 ans qui viennent de s’écouler. Présentation du documentaire sur « Les Pionniers de Compostelle », sans carte ni hébergement, ni balisage. Présentation des guides et livres sur le Chemin.
Adresse de la journée anniversaire : Inscription avant le 30 septembre
Espace Bouvines, UFCV, 234 rue Saint-Hubert, 59830 Bouvines
Plus de renseignements : compostelle.nord@gmail.com

Hausse des prix ???
C’est un plaisir de suivre l’actualité du chemin sous cette forme. Notamment le « débat » qui fait rage sur les accueils donativo en péril. C’est très intéressant mais à l’occasion, un point important me semble à soulever ou à enquêter, la hausse « folle » des tarifs des gîtes privés d’année en année. J’ai emprunté la voie du Puy en 2006, sur toute la partie française, a minima j’ai pu trouver des gîtes dans une fourchette entre 6 et 13 euros. Mais 3 ans plus tard en 2009, j’ai accompagné ma soeur du Puy à Conques, et là tous avaient augmenté leurs prix de 1 à 3 euros… Et aujourd’hui j’imagine davantage. Bien à vous, T. SIMON.

Ndlr : Depuis 2012, les entreprises et les ménages ont vu disparaitre 80 milliards d’euros d’argent prélevé (en plus de ceux décidés en 2008) par « nos amis » de l’administration fiscale. Et dans le commerce c’est toujours le client final qui paye les factures des entreprises et « les pots cassé », il faudrait que vous en fassiez la remarque à nos élus de tous bords. « Trop d’impôts tue l’impôt » et fait fuir les entrepreneurs. Les petites structures d’hébergement ont juste répercuté sur leur prix une partie des hausses d’impôt qu’elles ont subies (et cela n’est que le début !)…

Le 12 mai 2015 aux environs de 14 h, mon ami et moi nous sommes présentés à notre arrivée à Compostelle, directement au bureau administratif pour obtenir notre « certificat ». Après plus de trois quart d’heure d’attente, une employée a examiné mon crédential en détail pour vraisemblablement contrôler tous les points de chute. Après avoir discuté avec son collègue, elle n’a rien voulu savoir, et m’a catégoriquement lancé sur le comptoir mon crédential en prétendant que je ne l’avais pas fait tamponner deux fois par jour à partir du centième kilomètre.
J’ai eu beau lui dire que nous venions de St-Jean-Pied-de-Port et que nous avions 75 ans, rien à faire. Il en a été de même pour mon ami. Je peux vous dire que j’ai été tellement déçue que nous sommes repartis immédiatement, sans même aller voir la cathédrale de face, sans même faire des achats comme je l’avais prévu. J’étais dépitée. Il ne me paraît pas normal que les pèlerins qui ne font que cent kilomètres soient mieux considérés que ceux qui en font six fois plus. Mais, je peux en profiter aussi pour vous dire que mon mari a fait le Camino Francès en 2013 avec sa jument, on lui a donné l’autorisation de traverser toutes les grandes villes, et même d’aller jusqu’au parvis de la cathédrale. En 2014, il a refait le camino mais par la voie de la Plata, eh bien on n’a pas voulu le laisser entrer dans la ville avec son cheval. C’est lamentable !!!
Merci pour l’attention que vous voudrez bien porter à ce courrier.
Aussi, j’ai gardé une amertume sur l’organisation bien particulière et commerciale de cette expédition.
Jacqueline Téchené
jackie.techene@yahoo.fr

Lepère éditions, 13 Le Bourg, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Une réponse à Bulletin Camino septembre 2015

  • LARRIEU dit :

    coup de gueule.
    Es-ce bien normal que le pèlerin quel qu’il soit, laisse ses papiers blanc un peu partout sur le chemin, ou a coté sans vous dire ce qu’il y a dessous, et je vous dit pas a l’abri des arbres, ou l’on pourrait éventuellement prendre un peu de repos ou bien manger un morceau, surtout les jours de grande chaleur, l’odeur vous en décourage.
    Alors chers amis pèlerins, si vous avez une envie pressente, enterrez vos déjections la nature fera le reste, ou bien emportez-les avec vous a l’aide de poches prévues pour déjections de chiens qu’utilisent les citadins de nos grandes villes .
    J’en appelle aux associations et responsables d’hébergements de faire passer la consigne, Surtout en Espagne, cette concentration y est difficilement absorbable. Bien sur dans les langues le + utilisées sur le chemin. Tout le monde y sera gagnant.
    Jean Michel Pèlerin d’Aout a Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu