Témoignage sur le camino portugues vers Compostelle

Voici un témoignage envoyé par Hélène et publié dans Camino n°102 de février 2011. Une présentation de sa pérégrination sur le Camino portugués :

La Via lusitana : le chemin portugais

Chemin du Portugal vers CompostellePour tous ceux ou celles qui seraient tentés par ce chemin, voici ce que j’ai vécu entre le 19/8 et le 15/9. Mon association ayant été impliquée par 2 fois en juin par le passage des bourdons venus du nord de l’Europe et de Pologne, je souhaitais être à Compostelle pour les voir arriver le 18/9.

Par rapport au temps dont je disposais j’ai choisi ce chemin qui part de Lisbonne, passe par Santarem, Fatima, Coimbra, Porto, Tuy, Santiago soit 600 km.

Je suis partie seule, et j’ai été totalement seule jusque Porto, aucun pèlerin ou pèlerine, pour moi ce fut un bonheur total. J’ai trouvé les 3 premières étapes un peu monotones, car le parcours était assez plat. J’ai marché le long d’immenses champs de tomates. Mais après Santarem les choses ont changé et ce fut très beau. Durant tout le parcours on ne « monte » pas très haut, je crois que l’altitude maximum fut 454m, même si on monte et descend tout le long du chemin, je n’ai pas trouvé cela très dur. Je redoutais la chaleur, j’ai été surprise de pouvoir marcher sans réelle difficulté avec 35° et plus. L’air est sûrement plus sec que dans ma région. Pour m’aider, j’ai beaucoup travaillé ma respiration, ce qui me permettait d’arriver à certaines étapes un peu longues dans une relative « fraîcheur ».

Je ne connaissais pas le Portugal, je ne parle pas portugais, mais jamais je ne me suis trouvée en difficulté, j’ai toujours trouvé quelqu’un parlant un peu ou beaucoup français et avec en plus quelques mots d’anglais, il n’y a aucun problème. Quelqu’un m’avait dit : « ce sont les portugais, qui m’ont fait aimer ce chemin », j’ai très vite compris ce que cette personne voulait dire. Les Portugais sont des gens généreux. Il ne s’est pas passé un jour sans qu’un geste de générosité me soit manifesté : on m’offre un café, à mon approche on se précipite dans la maison pour aller me chercher une belle grappe de raisin toute fraîche, si on me conduit quelque part, on s’assure que je suis bien attendue, on vient au devant de moi pour me demander si j’ai besoin d’aide, si l’on revient de la fontaine avec des bidons remplis d’une eau bien fraîche, on m’en offre, on m’a invitée à déjeuner et bien d’autres choses. Que dire de leurs églises, maisons décorées d’azulejos, elles sont de toute beauté. Fatima m’a subjuguée par l’importance du sanctuaire, de la ferveur, du calme et du silence qui y règnent.

Coimbra et Porto sont de très belles villes, je suis restée une journée à Porto afin d’avoir le temps de visiter. Il n’y a pas d’albergues entre Lisbonne et Porto j’ai dormi chez les pompiers, dans d’immenses salles, mon petit matelas mis dans un petit coin, j’ai toujours été très bien accueillie, j’ai aussi dormi à la croix rouge et dans une maison paroissiale ; les autres hébergements étaient dans de petites pensao. Je n’ai manqué de rien, il y a de tout partout. Je me suis gavée de figues (dans le sud du Portugal) Après Porto tout change, nous sommes à 11 jours de marche de Santiago, il commence à y avoir du monde, car il y a des albergues. Le premier soir je me suis retrouvée avec 9 personnes, ce fut presque un choc, pour moi qui avait été seule pendant 15 jours, et qui avait beaucoup aimé. Mais, mes nouveaux compagnons, (que malgré tout je ne voyais que le soir, j’étais toujours seule sur le chemin), étaient des gens tout à fait corrects, « bien élevés » ayant le respect des autres. Plus j’avançais, plus il y avait du monde. A Tuy, ville frontière avec l’Espagne, nous sommes à 100 km de Compostelle. La j’ai vu arriver beaucoup de jeunes, sans gêne, j’ai quitté les albergues.

Selon moi le balisage est tout à fait correct, il faut être un peu plus attentif dans les forêts d’eucalyptus, car si le marquage est sur les troncs, ces arbres perdent leur écorce. J’ai le sentiment d’avoir vécu 3 chemins en un seul : Le chemin reste beau, seules changent les conditions : avant Porto, après, et après Tuy. Vous avez dû comprendre que ma préférence va à la première partie. En 2007 j’ai marché sur le Camino del Norte avec 2 amies, cette année comme dit au début j’ai été seule, je ne peux établir la moindre comparaison entre mes 2 chemins. Mais par tout ce que j’ai vu, et ce que l’on m’a apporté, ce chemin restera gravé dans mon cœur. J’espère vous avoir donné l’envie de découvrir ce pays et surtout ses habitants. J’en profite pour remercier tous ceux et celles qui m’ont communiqué leurs informations souvent utiles.
Hélène

>> Retrouver la page du guide pratique de randonnée consacré au Camino portugues (ou Via lusitana) vers Compostelle

36 réponses à Témoignage sur le camino portugues vers Compostelle

  • C. RV dit :

    Bonjour,
    Nous partons en septembre sur le chemin PORTUGAIS de PORTO à SANTIAGO.
    Pouvez vous me donner les coordonnées d’une société qui assure le transport journalier de sacs?
    Merci par avance.
    Bien cordialement

  • LAUNEY Marlène dit :

    Bonjour, ma fille et moi partons le 10 juillet 2018 de porto à St Jacques. quel guide nous conseillez-vous pour parcourir des étapes d’environ 20 kms, de préférence en longeant le plus possible l’océan. Y a-t-il des gites le long du chemin ? merci pour votre réponse.
    Cordialement
    Marlène et Sandy

  • Alain Turcot dit :

    Mon épouse et moi allons faire le chemin portugais à la mi-septembre. À plus de 70 ans, nous voulons le faire en étapes de 15 km par jour à partir de Porto. Aurons-nous des difficultés à trouver des lieux pour dormir avec de si courtes étapes?

  • poncin dit :

    je vais partir sur le chemin portugais de Porto à Saint Jacques en septembre
    Quelqu’un peut me renseigner au sujet du transfert de bagages d’étape en étape?
    Merci

  • Apres avoir fait le camino frances, je souhaiterais faire le camino português et partir de la pointe du Portugal le plus pres possible de Gibraltar Existe t il des guides? Par ailleurs je ne peux transporter tout mon materiel car j’ai un appareil respiratoire et je ne me sens pas le courage d’avoir un sac trop lourd ;avantages et handicaps de mes 74 ans il faut faire avec!!!!!!! y a t il des sté sérieuses de transports pour les sacs?
    Merci pour vos conseils et avis et JOYEUX NOEL!!!!!!

    Mirella

  • un4given2 dit :

    bonjour,
    y a t il des retours d expérience sur des personnes ayant fait le chemin Porto – Compostella en courant?
    Je prévois de le faire en courant avec une moyenne d un marathon par jour (42km).
    Porto Barcelos
    Barcelos Rubiães
    Rubiães Redondela
    Redondela Caldas de Reis
    Caldas de Reis Santiago de Compostela
    Qu`en pensez vous? merci par avance

  • VG dit :

    J’ai eu la chance de faire quelques kilomètres sur le Camino, – je vous invite tous à le faire, c’est juste génial.

  • Caroline Boivin dit :

    Je souhaite faire le chemin de Compostelle qui part de porto à Saint-Jacques de Compostelle en aout 2017 prochain.J’aimerais être en communication avec quelqu’un qui l’a déjà fait pour avoir son avis…

  • bonjour ,après trois chemin (le puy ,menton et voie d’arles et tour )
    je pense faire le camino portugais .les informations sur le climat
    les gites et le balisage m’interessent .
    je part normalement en juin et juillet.

    a bientot.

  • admin dit :

    Bonsoir,
    Pour information, l’itinéraire dans la partie entre Lisbonne et Porto a été sensiblement amélioré et utilise moins de goudron. Le guide Lepère (qui va sortir en février 2017) tient compte de ce nouveau balisage.
    Bonne préparation
    Les guides Lepère

  • BRUN Yohan dit :

    Mon adresse mail : yohan.brun@hotmail.fr

    Merci beaucoup,
    YB

  • BRUN Yohan dit :

    Bonjour à tous,

    Après avoir fait la Voie d’Arles, je souhaiterai faire cette année en juin le Camino Portugues.
    Je pensais faire Lisbonne – Compostelle mais vu vos avis il semble préférable de partir directement de Porto (meilleur paysage et moins de routes, ZAC…). J’ai du mal à trouver des guides indiquant précisément le chemin ainsi que des hébergements. Auriez vous des recueils en Français à me proposer s’il vous plait ?

    Je tiens d’ailleurs à remercier tous les commentateurs de la Voie d’Arles qui m’ont répondu par échanges de mail lors de ma préparation. ADORABLES !!!

    Bon(s) chemin(s) à tous :)

    Cordialement,
    Yohan BRUN

  • Redg'in dit :

    Bonjour,

    En été 2017, j’aimerai faire Porto – Santiago.
    Je m’y prends à l’avance car tous vos conseils sont les bienvenus. (logement, météo, couchage, l’habitant, les étapes, l’arrivée,…)
    Si l’une ou l’autre personne est intéressée pour partager et préparer ce voyage, faites signe!

    Merci
    redg’in

  • Kristian dit :

    Apres 3 chemins vers Compostelle: camino Frances par la voie d’Arles 2010, la via de la plata 2012, et le camino del norte depuis le Puy en Velay 2014, j’ai décidé cette année de partir pour le camino Portugues depuis Lisbonne le 23 août : grosse déception ! Du bitume, des ZAC, des ZI, des ronds points, et surtout la RN10 infernale et dangereuse sur de nombreux kilomètres, cette partie du chemin m’a beaucoup déçue, j ai donc décidé de « sauter » depuis Santarem jusqu á Porto pour faire un nouveau départ .
    Cordialement
    Ultreia

  • perrin jocelyne dit :

    Bonjour , je reviens du Camino Francès et aimerais partir pour Porto santiago vers la mi octobre , le temps est il encore clément ?
    merci de me répondre si quelqu’un a fait ce chemin en automne
    Amicalement
    Jocelyne

  • Aurélie dit :

    Bonjour à tous,

    J’ai fait l’année dernière une partie du camino frances et ai adoré.
    Je souhaite faire une partie du camino portugues de Porto à Santiago.
    Je partirai sans doute vers le 15 juillet. Quelqu’un serait intéressé ?

    Buen camino !

  • Michel REAUD dit :

    Bonjour,
    je pars en septembre sur le chemin PORTUGAIS de PORTO à SANTIAGO.
    Pouvez vous me donner les coordonnées d’une société qui assure le transport journalier de sacs?
    Merci par avance.
    Bien cordialement

  • Le Coz Marie Annick dit :

    Bonjour,
    Je pars le 30 juin de Porto jusqu’à Santiago. Jusqu’à Vigo je serai seule et ensuite avec 2 amies.
    aurais-je besoin de mon duvet ou les hébergements fournissent ce qu’il faut ? Je pense prendre le chemin cotier : est-il difficile : j’ai un genou très abimé. Peut être qu’une variante est plus facile ?Je n’arrive pas à calculer le nombre de kilomètres ; combien y en a -t-il exactement pour que je puisse déjà un peu planifier mes journées.
    Merci aux personnes qui pourront me donner les renseignements.
    Très cordialement

  • murgalé dit :

    Bonjour,
    Après le chemin du puy en Velay, le camino del norte, je souhaite cheminer
    jusque Fatima.
    Le chemin est-il balisé dans ce sens et quelle est la distance?
    Merci aux personnes qui pourront me renseigner.
    Cordialement.

  • ENARD Julia dit :

    Bonsoir à tous
    Je fais appel aux personnes qui ont déjà parcouru le Camino de Fatima à Porto.
    Je pars dans 3 semaines et j’ai réservé dans les auberges , adresses sur le Guide Lepère .

    Faut-il apporter un sac de couchage ou les lits sont fournis de draps ?
    Je recherche également une carte style GR pour me guider.
    Ou puis-je trouver cela ? Pouvez-vous m’aider ?
    Merci d’avance
    Cordialement

  • maud dit :

    Vais faire cette année Lisbonne-MUXia en mars avril en passant par Fatima, a pieds.
    Pensez vous qu’il risque de faire froid?
    L an dernier j ai eu 15jours de pluie en mai de Porto a Santiago.
    ai toujours de la pluie en mai, temps océanique.
    Qu’en pensez vous ?
    Merci

  • Bernardo dit :

    Je suis aussi intéressé par deux choses. Le type de temps que l’on peut risquer de trouver fin mai début juin et celui de début septembre ou mi septembre. La seconde, entre Ponte de Lima et Pardon 133KM. Combien sur le bitume? Je n’ai pas vraiment trouvé de réponse dans les différents commentaires ci dessus. Merci à ceux qui pourraient m’aider à répondre à ces deux questions, nous avons eu l’occasion de faire Le Puy->Santigo par le Camino del Norte, nous avons trouvé quelques tronçons notamment en Espagne particulièrement dangereux, peu, mais des étapes quasi complètes 20 à 25 KM.

  • Philou dit :

    Bonjour,
    beaucoup de personnes ayant fait le chemin évoquent de longs parcours sur routes ou en parallèle de celles-ci ainsi que des passages dangereux à traverser. Du coup, comme je prévois de faire la partie Porto – Santagio je me pose pas mal de questions sur l’intéret de me lancer dans cette aventure. Aussi, je serai vraiment ravi d’avoir des avis sur la réalité de la présence de ces tronçons bithumeux.

    Par ailleurs, comme il y a plusieurs variantes (apparement une passant par Braga, une autre par Barcelos, autres ?…), peut-être quelqu’un serait me conseiller un parcours qui minimise le nombre de passage sur bithume tout en restant le plus souvent possible sur des sentiers ?

    Bonnes fêtes à tous,
    Philou

  • philou dit :

    Bonjour,
    savez-vous si fin mars debut avril est une bonne période pour faire cet iténéraire ?

    Cordialement

  • Edith dit :

    Bonjour, je pense partir de Lisbonne fin mai jusqu’à Santiago par le chemin côtier, j’aimerais savoir si il y a des hébergements tous le 20 km environ.
    Merci d’avance de vos réponses

  • delli zotti dit :

    moi le l’ai fait en juin 2015 départ Porto vers la frontière espagnole
    magnifique expérience, enplus de la générosité des gens un paysage superbe
    à recommander pour ceux qui commencent pour la première fois le camino pas difficile comme parcours
    Merci beaucoup

  • Aline dit :

    Salut, Salut ami pélerin !
    Alors voila, cet été j’ai fait le camino del Norte ( le chemin des côtes ) depuis Oviedo et c’était une expérience vraiment extraordinaire. Enfin,j’ai trouvé ( a l’inverse de ce que les gens m’ont dit ) que ce qui m’a changé et a rendu mon voyage extraodinaire, ce sont les gens que j’ai croisé et non le chemin en lui même. Enfin bon, je ne poste pas une discution pour ça.

    Donc voila, l’expérience a été tellement sympa que j’a envie de recommencer ( mais en y trainant peut être mon copain avec moi. Oui, je sais c’est un chemin a faire seule et pas a deux. Mais, ça ne nous empèche pas d’allé chacun a son ritme et de se retrouver le soir ), mais cette fois-ci depuis Porto, alors j’ai quelques questions.
    – Premièrement, niveau temps fait-il chaud au période fin avril début mai ( vacances scolaire du 16 avril au 2 mais )? Ou faut-il prévoir un pantalon ( au lieu d’un short ) ? Une polaire ( au lieu d’un pull ) ? Et toutes ces petites choses qui alourdisent le sac ?
    – Deuxièment, est-il facile de trouver un endroit ( foret, jardin … ) pour planter une tente si l’envie nous prend de ne pas s’arrêter aux étapes ( qui en moyenne sont de 20 kilometres ce qui est peu ) ?
    – Combien y a-t-il de kilomètre entre Porto et Saint Jacque ? Chaque carte que je vois me donne des distances différentes !
    – Et enfin, dernière question mais la plus importante, y a-t-il beaucoup de monté ? Le chemin est-il très montagneux ? J’ai croisé deux portugais qui ont fait le chemin depuis Porto, et ils m’ont dit que le chemin n’était pas facile acose de toutes ces montées ( ce qui est vraie, puisque le chemin des côtes est très montagneux ).

    Je vous remercie.
    Bonne soirée !
    P.S : Pour ceux qui veulent partir de Porto jusqu’a Fatima, il faut suivre les flèche bleu.

    Merci beaucoup

  • GAMBIN-RUIZ dit :

    Bonjour, nous emprunterons le chemin portugais au printemps, de Lisbonne à Santiago. Nous avons prévu de partir avec une tente légère, s’il est possible de camper chez l’habitant, en « sauvage » ou en camping. Quelqu’un peut – il nous renseigner ? Merci
    Gérard et Martine

  • Geneviève et Jean-Pierre dit :

    Venons d’effectuer le chemin portugais de Coimbra à santiago. Contrairement à ce que nous pensions et avions entendu, ce chemin est maintenant très bien balisé. Peu de monde jusqu’à Porto, beaucoup plus après . De nouvelles auberges dont certaines tenues par des associations : celle de Grigo (avant Porto ) est tenue par des bénévoles qui viennent vous accueillir le soir, hébergement simple mais propre. À noter aussi celle de Barcelinhos « amigos de la montanha » très moderne. Par contre, il est bon de prévoir un duvet, pas souvent de couverture au Portugal. Une étape à ne pas manquer :chez Fernanda, entre Barcelos et Ponte de Lima. Fernanda et Jacinto vous accueillent, vous préparent le repas, sont toujours à votre écoute, des liens se créent, c’est une étape inoubliable. Les Portugais sont très accueillants, vous trouvent toujours des solutions, vous renseignent gentiment, nous Français, avons des leçons à prendre. Chemin à recommander sans essayer de le comparer avec d’autres, pour ceux qui en ont parcouru d’autres. Septembre, octobre, est une bonne période.

  • helene dit :

    bonjour ,
    je pars dans 10 jours pour le chemin entre Porto et Santiago et je suis en plein préparatif du sac : et j essai de le réduire au maximum ! :)

    le duvet est il nécessaire ? ou les auberges ont des draps et des couvertures ?

    Merci de vos réponses :)

    Hélène

  • Brevault Arsène dit :

    J’aimerais faire le chemin de Porto à Santiago. En combien de jours puis-je faire le parcours prévoyant des étapes de 20 22 KMS. Quel est le mois le plus favorable. Le camino de la côte est-il plus joli? Merci.

  • François LEBEDEL dit :

    Veuillez rectifier mon lapsus : lire  » fin octobre…. »

  • François LEBEDEL dit :

    Je suis parti du Puy en Velay le 19 mai dernier pour une pérégrination qui devait me mener à Santiago via : la Voie Regordane jusqu’à St Gilles du Gard, puis Montpellier, Carcassonne, le Chemin du Pièmont Pyrénéen jusqu’à Arudy, la vallée d’Ossau, via Laruns…le Refuge d’Ayous, le GR 10 jusquà Hendaye d’où je devais emprunter le Camino del Norte puis le camino Portugués….devais, car j’ai capitulé en rase campagne à Hendaye. Tué par la chaleur. Certaines étapes se sont déroulées par des températures largement supérieures à 35°c, allant jusqu’à 41°c. De surcroît, j’ai chuté à plusieurs reprises en descendant la Ruhne, une de ces chute ayant eu pour conséquence de briser mes lunettes, mon visage étant ensanglanté. Ce chemin, qui n’a de chemin que le nom est en effet très malaisé : chaos de bloc, entremélés de grève, de terre trés glissante. J’étais pourtant très vigilant mais sans doute fatigué.
    Une question se pose pour moi, car je pense repartir prochainement : est-il aisé de parcourir le chemin Portugués  » à l’envers », c’est-à-dire de Santiago à Lisbonne. Je souhaiterais passer par Fatima. Pensez-vous qu’en octobre, cela soit encore faisable ? Quid de la météo locale. Je pense repartir d’Hendaye fin août, ce qui me ferait parvenir à Santiago début septembre, peut-être le 7, jour de mon 78 ème anniversaire !!! Merci des éclaircissements que vous pourrez m’apporter.

  • Rémi dit :

    Bonjour , j’envisage de faire le camino portugues en vélo quelqu’un pourrait me dire si existe un topo ?

  • pages maud dit :

    vais faire le chemin de porto a muxia
    espere pas trp de bitume
    partirai de ponte de lima comme conseille
    puis reviendrai sur st jacques pour prendre le train jusqu en france – nimes
    a bientot
    bien recu dans l auberge de jeunesse garden house, la jeunesse m a laisse un lit du bas ce qui m a touche. 62 ans
    MERCI. . MERCI. . . .

  • Danièle Rose dit :

    Bonjour Hélène,un grand merci pour cet échange très intéressant.

    Je compte faire le chemin depuis Porto avec ma chienne bichon car elle ne supporte pas de ne
    pas me voir.
    Je suis atteinte d’une maladie auto immune. « Hypertrophie des muscles »
    Pour supporter mes douleurs,j’ai décidé de faire le chemin Portugais car le Français est beaucoup
    trop long et aride dans les pyrénées.

    Pouvez-vous me dire si depuis porto un carnet à tamponner à chaque étape existe?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement.

    Danièle Rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier
Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal
Coin des libraires
Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99
Menu
Retrouvez-nous sur