bulletin Camino

Bulletin Camino novembre 2016

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com


In memoriam

trois figures emblématiques de ce chemin millénaire vers Compostelle

Ils étaient trois, trois amis, trois figures emblématiques de ce chemin millénaire vers Compostelle.
Tous trois, en quelques mois, nous ont quittés nous laissant orphelins du Camino.

Renée, Louis et Sébastien, trois personnalités du Chemin, avaient un point commun remarquable, une qualité humaine exceptionnelle, une véritable vocation, le sens inné de l’Hospitalité. Que ce soit à Arles, à Navarrenx, à Arrès ou à Grañon, tous trois accueillaient à bras ouverts, naturellement, en toute simplicité le pèlerin de passage. Chez eux, dans le presbytère ou dans un gîte.
« Viens, entre, je t’attendais. Assois-toi, je vais te servir à manger », nous disait Louis en nous accueillant sur le pas de la porte. Et qui le lendemain matin, évoquant le « donativo », disait au pèlerin en partance : « donnes ce que tu peux, prends ce dont tu as besoin. »
Pour l’un comme pour l’autre l’Hospitalité était une philosophie de vie. « Là où l’accueil reçoit, l’Hospitalité donne, offre à l’autre, ce passant par nature étranger, ses mots et ses gestes, son temps et ses biens », nous écrit Jean-Claude Bourlès.
Renée Debard, tous les pèlerins traversant notre région la connaissaient. Fondatrice de l’association « Accueil Pèlerin des Chemins d’Arles », sa porte était toujours ouverte. Elle recevait chez elle et offrait à sa table abondance de plats qu’elle avait toujours plaisir à préparer.
Louis Janin et le Père Sébastien Ihidoy venaient d’écrire et d’éditer un livre, L’Hospitalité sur les Chemins de Compostelle. Vous le trouverez à la bibliothèque de l’association. Nous souhaitions nous le faire dédicacer; ils ne nous en ont pas laissé le temps.
Tous les trois nous l’affirmaient, l’Hospitalité est un devoir sacré mais aussi un privilège. Accueillir était devenu pour eux une autre façon de pérégriner.
« Veillons à ce que l’Hospitalité reste un don pour ceux qui la donnent. Qu’elle soit reçue comme tel par les pèlerins et que de là naisse un partage. Cela se suffit en soi. » André de l’Hospitalet Saint-Jacques à Aire-sur-Adour.
Adieu les amis. Sur ce chemin millénaire notre reconnaissance est éternelle.
Yves Deroubaix yd4613@gmail.com (Texte publié avec l’autorisation de M. Deroubaix)


Demande de conseils

Chemin de Rocamadour

Nous envisageons (4 pèlerins) de parcourir en 2017 le chemin de Rocamadour.
Figeac GR 6 ⇒ Rocamadour GR 64 ⇒ GR 46 pour Cahors.
Si certains ont déjà marché sur ce chemin, nous sommes intéressés par tous les renseignements concernant le chemin lui-même, les hébergements que vous nous conseillez (gîte, petit hôtel, familles…), les monuments, les sites caractéristiques et les difficultés en général.
Merci d’avance pour vos informations et conseils avisés que vous pourriez éventuellement nous communiquer.
amitie-normande76@orange.fr


 

Vie des chemins

Nouveau balisage sur la voie d’Arles

ATTENTION : À partir de Villetelle, 3ème étape de la voie d’Arles, ou Via Tolosana, un pèlerin nous fait remarquer que le chemin historique (voie romaine VIA DOMITIA) a été récemment rebalisé. Il faut bien informer les pèlerins de ne pas tenir compte de la balise GR rouge et blanche positionnée 30 m après l’entrée dans le village de VILLETELLE et qui voudrait leur imposer de tourner à droite, mais de se diriger à gauche jusqu’à l’église. Le balisage jacquaire jaune et bleu réglementaire commence à cet endroit. Au stop, continuer tout droit (D 110e1 direction LUNEL), passer devant la Mairie. Dépasser le giratoire et au nouveau stop après l’abribus, tourner à droite chemin de Montpellier. Bien suivre ce même balisage sur 13,3 km. Ami pèlerin, « à chacun SON chemin » mais sache bien que l’itinéraire historique rebalisé aux couleurs de l’Europe fait économiser près de 6 km sur l’étape. En effet, ce tronçon du GR 653 a été détourné pour satisfaire certains intérêts… et avec en plus de nombreux kilomètres supplémentaires de bitume…, bref ! C’est un vrai piège à… pèlerins…
Merci de diffuser cette information le plus largement possible, dans les réunions et sur les sites Internet des associations du Languedoc, de PACA et de Midi-Pyrénées !

Changement d’itinéraire sur la Via Francigena

Bonjour amis marcheurs itinérants,
Je me permets d’apporter quelques précisions sur la Via Francigena, « Grand Itinéraire du Conseil de L’Europe » dont il a été question dans le n°168 d’août de Camino.

La Via Francigena a vu son parcours modifié de Cussey-sur-l’Ognon au débouché de la Haute-Saône pour rejoindre Besançon pour la simple raison qu’un agriculteur ne souhaitait plus que le nombre croissant de marcheurs passe le long de son champ de céréales, ce qui engendrait des dommages.

Le choix s’est porté en accord avec les associations locales et le Comité départemental de randonnée pédestre du Doubs sur un itinéraire existant d’un intérêt certain. D’une part il est proche de l’ancienne voie romaine devenue départementale, il rejoint la gare LGV ce qui permet aux pèlerins qui arrêtent leur pérégrination de s’en retourner et à ceux qui repartent d’être positionnés sur le chemin sans le rechercher. D’autres atouts s’ajoutent à ce parcours : Les Auxons et son église Saint-Pierre, Miserey-Salines avec la rue du Couvent (ancien couvent de soeurs et sa chapelle, elle, bien en place), un château de belle facture,
une église et un lavoir proche du chemin. La commune d’École et son ancien prieuré du XVIIIe siècle dont les frères ont accueilli bon nombre d’élèves comtois. Un château, une église et une source, fontaine, lavoir au bas du château. La voie des Montboucons, ancienne voie romaine de Besançon à Gray, permet un beau coup d’œil sur la ville de Besançon et la maison de l’écrivaine Colette connue de tous. Très rapidement, le marcheur arrive à la grange Huguenet où Louis XIV appréciait de ce lieu l’avancée des troupes de Vauban dans la conquête de la ville en 1674 et 1678. La porte Charmont, dite « porte Charles-Quint », du XIIIe
siècle, par où entrait les pèlerins de Cantorbéry et de Saint-Jacques dans la ville, l’Hôtel Jouffroy du XVe siècle, l’église du chapitre de la Madeleine. Les marcheurs parcourent la Via Francigena dans les rues du Grand-Charmont, la Madeleine et la Grande Rue pour rejoindre l’arc de triomphe de Marc Aurèle de 175
après J.-C., le plus haut passage sous arc de France (plus de 16 m sous voûte).

J’ai énuméré tous ces lieux pour que chacun apprécie la crédibilité de ce parcours. On ne s’ennuie jamais sur la VF, elle a toujours quelque chose à vous montrer… ce n’est pas une plaisanterie.
Le petit plus pour terminer, le parcours modifié raccourcit de près de 5 km la distance de Cussey-surl’Ognon à Besançon.

À vos chaussures, venez découvrir ce que la VF vous réserve dans ce secteur.
J’allais oublier, en passant sur le pont de la rivière Ognon en quittant la Haute-Saône, ne manquez pas le gué votre droite, en bon état, très visible en basses eaux (2000 ans d’histoire devant vos yeux), si c’est pas du bonheur…
j.guy25@sfr.fr


Témoignages

LE POIDS, LE CORPS

À mon premier départ, parti de Nantes, j’avais connu dans la monotonie des Landes que je traversais seul, une grande joie physique, elle semblait rayonner de tout mon corps ; j’avais maigri de l’intérieur, tous mes organes paraissaient ne pas avoir de friction interne, comme s’ils fonctionnaient de façon nominale. C’était un grand bonheur de se sentir oxygéné, allégé de quelques kilos et de marcher d’un bon pas.
Un carême! Voilà ce qui nourrissait mon corps et mon esprit.

* le poids – le tact*
Sur quel Camino était-ce ? Dans la cuisine, je mangeais, un pèlerin mutique mangeait lui aussi ce qu’il s’était préparé. Il paraissait fatigué. Plus tard je découvris qu’il était mon compagnon de chambre. Une chambre à deux lits nous avait été attribuée. Avant l’extinction de la lumière, vers 22h, je rompis le silence pour lui demander ce qui l’avait marqué sur le chemin. Il me raconta qu’il rentrait en France là-bas vers la Suisse, qu’il en était à trois ou quatre mille km, qu’il était parti il y a longtemps. De tout ce périple, ce qui l’avait touché, c’était qu’une sœur sud-coréenne, d’une petite phrase, lui eut demandé en anglais une banalité sur le chemin!
Je lui dis que je pensais connaître cette chose-là. Qu’à Angers, un jour, une association dont je fais partie avait réservé une salle de réunion dans une communauté religieuse et comme j’agaçais tout le monde, ils m’avaient demandé d’aller prendre l’air. Ce que j’avais fait.
J’étais donc seul dehors à déambuler. Une sœur qui passait s’est approchée et m’a demandé en quelques mots si cela allait. Je l’ai rassurée et remerciée et un peu après, j’ai regagné la salle de réunion.
Je crois que c’est le lendemain que je me suis aperçu qu’il y avait eu quelque chose dans cette courte entrevue. Ce devait être dans le son de sa voix, de son intonation. Je compris que cette sœur s’était totalement effacée, il n’y avait rien de sa personne, elle qui m’avait parlé s’était retirée pour que sa voix seule arrive jusqu’à moi, cette voix, dont le Verbe dans ces paroles banales, me toucha profondément.
J’ai appris plus tard que c’était une des sœurs contemplatives.
En consacrant leur vie à Dieu, ainsi elles peuvent s’approcher d’une personne agitée, j’ai appelé cela : « le toucher de l’âme ; le tact ». Depuis, lorsque j’en parle, j’ai la chair de poule aux joues et aux avant-bras et je pleure. Des fois mes yeux s’embuent légèrement, des fois ils pleurent abondamment et parfois je souris et je pleure en même temps.

* le poids- le lâcher-prise*
En 2008, j’entrais pour la première fois dans la cathédrale de Santiago. Quel bazar !
Le bruit des pas, le frottement des sacs à dos, les gens qui parlaient, les appareils photos et les caméras…
Une sœur préparait la célébration en récitant, en espagnol, des Je-vous-salue-Marie, quelques personnes assises dans les premiers rangs l’accompagnaient. Je me glissais un peu plus loin sur un banc et coinçait mon sac à dos entre mes jambes. Les Je-vous-salue-Marie m’apaisaient. Le bruit était trop fort par moments. La sœur prit le micro et fit une annonce pour demander un peu de silence, rien n’y fit.
Elle reprit les Je-vous-salue-Marie, le bruit continuait, elle refit une annonce en plusieurs langues sans succès.
Elle se mit à chanter je ne sais quoi, je me dis : « Elle est gonflée ! »
Elle chantait bien, très bien. Ce n’est pas elle, sa personne ou sa technique qui chantait, non, elle lâchait prise du bruit des inconvenants.
Quand on lâche prise et que l’on a rien pour s’agripper on tombe !
Elle, elle lâchait prise pour une prise plus solide : son âme légère sortait d’elle-même vers le ciel, son chant traversa le brouhaha jusqu’à moi, si loin, perdu, coincé sur ce banc et vint me toucher profondément.
Il me fallait peut-être marcher depuis Nantes pour percevoir cette force incommensurable du lâcher-prise.

*Le poids – le ravissement*
Une fois, je n’avais que 18km à faire pour arriver à Melide par le Camino primitivo, je ne sais pourquoi, ce matin-là, je me sentais léger, mes jambes étaient comme des ressorts qui allaient de pierre en pierre, une euphorie me saisit, c’était comme si mes pieds touchaient à peine le sol, j’étais aux anges, j’étais au ciel, j’étais ravi ! Arrivé à Melide, une amie blessée était là depuis deux jours et me voyant arriver un peu bizarre, comme il était tôt, me demanda si j’avais
pris le car. Je lui dis : Sens-moi ! Pas de doute j’étais venu à pied ! Nous nous rendîmes chez Ézéchiel manger du poulpe, je repris contact avec la réalité tout en lui racontant l’étrangeté de cette matinée. Je sortais du silence du Camino Primitivo ; c’était dimanche jour de marché, il y avait du monde, du bruit, partout des pèlerins portant leur sac à dos, je retrouvais le Camino Francés.

Amitiés jacquaires, Michel Le Guillou michel44ntes@yahoo.fr


Marche

Marche du Veurdre à Couzon en passant par Saint-Léopardin-d’Augy

Comme chaque année, le 20 novembre 2016, aura lieu la marche des choeurs organisée par « Les Amis de Saint-Jacques en Bourbonnais », en coopération avec le Secours catholique à l’occasion de leur collecte annuelle. Nous vous invitons à associer marche et chants.

Du Veurdre à Couzon en passant par Saint-Léopardin-d’Augy
Le Veurdre : croisement entre le chemin de Vézelay et le GR 300 (Sancoins – Le Puy-en-Velay), chemin qui traverse notre beau Bourbonnais et son riche patrimoine, Souvigny, Chantelle, Ebreuil… il nous ouvre les portes du Puy-de-Dôme vers Clermont-Ferrand, puis direction Le Puy-en-Velay en passant par Brioude et Lavaudieu.

Au départ du Veurdre, une messe sera célébrée par le Père Marminat.
Dans chaque église, un concert de chants sacrés de 20 minutes sera donné par une chorale différente.
Marcher, méditer, écouter, tout en ouvrant son cœur à l’autre puisque les bénéfices de cette collecte seront reversés au Secours catholique qui œuvre pour les plus démunis.

Plus de détails sur notre site « amis de saint jacques en Bourbonnais, rubrique « programme ».
Cette année, la marche coïncidera non seulement, et comme tous les ans, avec la collecte annuelle du Secours catholique, mais aussi avec la clôture de l’année de la Miséricorde et nous nous associerons ainsi à ce message de partage envoyé universellement par le Pape François.

Quoi de plus beau que de marcher les uns avec les autres et… les uns pour les autres !
Nos pas et nos prières iront vers tous ceux qui sont dans la peine, la maladie, la souffrance, les difficultés, les victimes d’attentats et leurs familles et aussi pour le respect de chaque religion en ces temps difficiles…


Annonces

À vendre gîte LES FIGUIERS (82110 Lauzerte)

Gîte plus appartement sur le GR 65, Chemin du Puy, entre Cahors et Moissac. Pour fixer un rendez-vous, tél. : 05 63 29 11 85 ou port. : 06 85 31 71 31
Site www.lesfiguiers-lauzerte.com
michel.reversat@wanadoo.fr

Cherche hospitaliers – Maison du Pèlerin à Bordeaux

Bordeaux Compostelle Hospitalité Saint Jacques. Maison du Pèlerin. 28 rue des Argentiers à Bordeaux
Recherche des « hospitaliers » du 20 mars 2017 au 23 octobre 2017. Période de 8/15 jours (du lundi 11h au lundi suivant 11h. Chambre particulière pour les hospitaliers). Accueil/refuge de 12/13 places en box de 2 places.
Coin cuisine, sanitaires. Commerces et toutes commodités à proximité. Les permanences sont effectuées pour toutes les périodes par 2 hospitaliers. Pour toute information, contacter Jean Lou.
Mail : jeanlou33@orange.fr, téléphone : 06 03 87 40 54


Bulletin Camino octobre 2016

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com


 

Culture jacquaire

Conférence à Auxerre

La Confraternité des pèlerins de Saint-Jacques en Bourgogne du Nord (Yonne-Compostelle) organise une conférence de madame Catherine Vincent, Professeur des Universités « Les pèlerinages au Moyen-Âge » le 29 octobre de 18h00 à 20h00.
Salle Anna, 5 rue Germain Bénard à Auxerre. Entrée libre

Vient de paraître : En Chemin j’ai rencontré… Éditions Jeanne d’Arc

Un nouveau livre sur le Camino, écrit par un pèlerin qui a effectué le Chemin de Saint-Jacques, du Puy à Fisterra, en 2013 et 2014, vient de paraître. Cet ouvrage est à la fois un guide, un récit de voyage, une évocation historique et géographique, une narration de rencontres et de témoignages et une somme de réflexions et de pensées inspirées par le Chemin. Son but est de faire vivre ou revivre le Chemin au lecteur, de satisfaire la curiosité de ceux qui le découvrent, et peut-être d’éveiller leur envie, de donner aux postulants des informations et de confirmer leur désir, et aux jacquets de se remémorer la joie qui fut la leur et qui demeure au fond de leur cœur.
Disponible sur les sites des Editions Jeanne d’Arc-FNAC-Espace Culturel Leclerc. (25€ ou 23,50€)


Partage

Week-end « Après Compostelle? » du 28 au 30 octobre 2016 à Tours

Rencontres nationales et francophones pour partager nos découvertes et nos questions. Quel que soit ton chemin, tu es invité du 28 au 30 octobre 2016 à TOURS. Un week-end pour discerner et partager les fruits humains et spirituels de notre pèlerinage : Après le Chemin, vivre autrement ? Renseignements et inscription obligatoire : www.compostelleweb.wordpress.com

Rendez-vous de L’Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle

L’Association Belge des Amis de Saint Jacques de Compostelle fête cette année son 30e anniversaire.
Un rendez-vous aura lieu le 29 octobre. Il s’agit de la journée anniversaire de l’Association qui se tiendra à Mons (B-7000) et qui permettra aux pèlerins de plusieurs associations proches de la Belgique de se retrouver (PAF : 26€).
Renseignements et inscriptions sont disponibles sur le site www.st-jacques.be et à l’adresse amis@st-jacques.ws

Week-end « Le Chemin après le Chemin »

Vous avez marché sur le Chemin, dans sa totalité ou sur une grande partie. Alors, venez nous rejoindre pour en parler, faire part de votre expérience, et réfléchir à ce que vous allez faire de cette aventure…
Un week-end est organisé à Étiolles, au prieuré St-Benoît, près d’Évry, dans l’Essonne, du samedi 19 novembre à 9 h au dimanche 20 novembre 2016 à 16h30. Moment fort de rencontre, de partage, dans une ambiance conviviale.
Au programme : marche le samedi matin, échanges entre nous (vécu du chemin et apports), témoignages de deux intervenants : André Levassor, théologien laïque en marche. Antoine Bertrandy, écrivain-marcheur, auteur de Vers Compostelle, drôles de rencontres. La participation aux frais (repas, nuitée) est de 85 € pour les adhérents, 95 € pour les non-adhérents, à régler par chèque et à adresser à l’ordre de Compostelle 2000, avec le bulletin d’inscription ci-dessous. Nombre de participants limité à 18, seule l’inscription accompagnée du chèque assure d’une place. Priorité à ceux qui n’ont jamais participé à ce week-end.
À retourner à : COMPOSTELLE 2000 – Week-end « Le Chemin après le Chemin des 19 et 20/11/2016 »
11 rue Hermel 75 018 PARIS Tél : 01 43 20 71 66 – compostelle2000 arobase orange.fr
Accompagné du chèque de 85 € (95€ pour les non adhérents)


Marche

Marche pèlerine avec l’association Compostelle41

L’association Compostelle 41 organise une marche pèlerine du 15 octobre 2016
13 km sur la via Turonensis passant par VENDÔME
8h15 : Rendez-vous place de la Liberté à Vendôme. Parking voitures.
12h : Salle de Quartier de Courtiras 10, rue du Lubidet, pique-nique tiré du sac avec apéritif et dessert offerts.
14h45 : Visite guidée de la chapelle Saint-Jacques, la place Saint-Martin, la Trinité et le cloître
16h30 : Pot du pèlerin sur le parking place de la Liberté.
Une participation de 2€ sera demandée pour la couverture des frais d’organisation.
INSCRIVEZ-VOUS impérativement avant le 10 octobre par téléphone ou sur le site www.compostelle41.fr
Pour plus d’informations, 06 51 37 78 99.


Témoignages

Les peurs

J’ai peur. J’ai peur d’avoir mal aux pieds. J’ai peur d’avoir mal au dos. J’ai peur d’avoir froid.
J’ai peur d’avoir chaud. J’ai peur d’être trempée par la pluie battante.
Mais j’y vais quand même à Saint-Jacques-de-Compostelle.

J’ai peur des 800 kilomètres. J’ai peur d’être incapable. J’ai peur de ne pas avoir la force physique.
J’ai peur de ne pas avoir la force mentale. J’ai peur de la fatigue.
Mais j’y vais quand même à Saint-Jacques-de-Compostelle.

J’ai peur de ce que je vais avoir l’air sans mon séchoir à cheveux. J’ai peur des ronflements qui m’empêchent de dormir. J’ai peur de l’inconfort. J’ai peur de dormir dehors avec toutes mes ampoules.
J’ai peur de la noirceur si je n’arrive pas au refuge à l’heure.
Mais j’y vais quand même à Saint-Jacques-de-Compostelle.

J’ai peur de faire échec, de ne jamais voir cette belle cathédrale. J’ai peur des chiens sur le chemin.
J’ai peur d’être seule. J’ai peur de perdre mon chemin. J’ai peur qu’il me manque quelque chose.
Mais j’y vais quand même à Saint-Jacques-de-Compostelle.

J’ai peur de ne pas avoir les bons souliers. J’ai peur de ce qui pourrait m’arriver.
J’ai peur que mon sac à dos soit trop lourd. J’ai peur que toutes mes peurs soient encore plus lourdes.
J’ai peur de savoir ce qu’il me reste si je me vide de toutes ces peurs.
Mais j’y vais quand même à Saint-Jacques-de-Compostelle.

J’ai peur d’avoir peur.

Mais j’aurai quand même essayé sur le chemin de Compostelle.
Linda Magher, pèlerine québécoise


 

Vie des chemins

« Donativo » : attaque contre les hébergements familiaux… c’est reparti de plus belle !

Vous êtes sans doute au courant que des gendarmes sont passés au gîte du Soulié, mandatés par le procureur de Rodez pour faire une enquête suite à « un signalement » d’un « brave » gîte commercial en aval de chez Michel, pour les motifs maintenant habituels de « concurrence déloyale, commerce illicite, travail dissimulé, non conformité aux normes de sécurité ». Comme j’étais hospitalier ce jour-là et que j’ai assisté à l’entrevue avec les gendarmes, j’ai proposé à Michel de lancer une vaste pétition pour le soutenir avec l’espoir que cela pourra influencer le Procureur pour classer l’affaire sans suite.

Donc la pétition est lancée, elle a bien démarré (1 000 signatures hier et plus de 300 témoignages dont quelques-uns de très beaux et émouvants) mais je trouve qu’elle s’essouffle un peu. Jean-Marc Lucien qui a été en première ligne depuis un certain temps nous a bien aidé (et continue à le faire d’ailleurs avec beaucoup de zèle et je l’en remercie vivement) et je m’en suis ouvert à lui récemment. En réponse, il m’a conseillé de vous contacter car, étant bien investis dans la défense du chemin dans sa partie traditionnelle et religieuse, il pensait que vous pourriez avoir de nouvelles idées et (ou) de nouveaux contacts qui pourraient être sollicités !

Voilà, je soumets cela à votre réflexion et j’attends avec impatience vos réactions. Je suis convaincu, avec l’attaque du Soulié, que nous abordons une étape importante et décisive de la défense du chemin traditionnel de gratuité et de dons. Ou nous gagnons et cela devrait arrêter le harcèlement ou nous perdons et ce seront tous les gîtes donativo qui vont connaître la même mésaventure. Pour nous, nous avons la victoire de Jean-Marc qu’il faut exploiter au maximum, avec celle de Léonard en 2009 avec la taxe de séjour et nous avons la chance que le gîte de Michel soit très apprécié et très bien placé sur le parcours, une étape avant Conques et 10 jours après le départ du Puy. Bref, ce gîte est emblématique et du sort qui lui sera réservé dépend l’avenir de tout l’esprit du chemin. Voilà mon ressenti qui, je pense, sera partagé par Michel et Jean-Marc.

Donc je pense qu’il faut que notre mobilisation soit totale et c’est l’objet de ce texte.

Cordialement, Patrick Bonnand

Pour signer la pétition, recopiez cette adresse et mettez-la dans votre navigateur (ou cliquez sur le lien)
https://www.change.org/p/monsieur-le-procureur-de-la-r%C3%A9publique-de-rodez-non-%C3%A0-la-fermeture-des-g%C3%AEtes-chr%C3%A9tiens-donativo-sur-le-chemin-de-saint-jacques


Annonces

À vendre gîte LES FIGUIERS (82110 Lauzerte)

Gîte plus appartement sur le GR 65, Chemin du Puy, entre Cahors et Moissac. Pour fixer un rendez-vous, tél. : 05 63 29 11 85 ou port. : 06 85 31 71 31
Site www.lesfiguiers-lauzerte.com
michel.reversat@wanadoo.fr

Message aux associations jacquaires, de France, de Navarre et du bout du monde…

Vous souhaitez passer une annonce dans Camino, vous avez raison car vous toucherez plus de 24 000 abonnés, mais vous devez ANTI-CI-PER vos annonces. Si vous attendez le tout dernier moment vous pouvez être sûr que votre texte sera refusé de façon systématique. En effet « la rédac » de Camino demande que les textes soient envoyés au minimum 6 semaines avant leur parution. Ex : pour une annonce dans le N° 168 (août 2016) vos textes doivent nous parvenir avant le 15 juin 2016… Merci à tous

Bulletin Camino septembre 2016

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com


 

Culture jacquaire

Dimanche 9 octobre 2016, visite du Paris jacquaire

Visite expliquée par Mme Sophie Martineau, inscription obligatoire au 01 34 86 72 77 ou 06 89 99 34 77.
Il est demandé une participation de 16€. Départ à l’église Saint-Nicolas-des-Champs, 254 rue Saint-Martin, pique-nique tiré du sac sur les bords de la Seine.

Conférence à Toulouse, le jeudi 6 octobre à 16h : « Saint-Sernin au coeur des chemins »

Salle paroissiale de Saint-Sernin – 5, rue des Cuves Saint-Sernin – Toulouse – Entrée libre et gratuite
Du plus ancien itinéraire de pèlerinage, au IVe siècle, au chemin de Compostelle, la basilique Saint-Sernin de Toulouse a été et reste au coeur des chemins. Les pèlerins louaient la richesse de ses reliques et aujourd’hui, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ». Via Tolosana, Via Garona, Chemin de Rocamadour & de Conques à Toulouse… avec les Amis de l’église Saint-Sernin de Daumazan, Jean-Marc Souchon vous invite, sur les pas des anciens pèlerins, à découvrir ces chemins d’hier, ces chemins de légendes mais aussi ces chemins d’aujourd’hui et de demain. Contact : jm(arobase)caminaire.com

Exposition Marcher pour s’en sortir à Conques

Une exposition consacrée à l’association SEUIL se tient du 8 juillet au 9 octobre 2016 à l’abbatiale de Conques, haut lieu de passage pour les pèlerins et marcheurs se rendant à Compostelle, sur le thème Marcher pour s’en sortir pour des jeunes en difficulté de SEUIL.
Durant tout l’été, l’exposition, sous les voûtes de l’abbatiale, présente l’association SEUIL, qui vient en aide aux mineurs en difficulté, adolescents de 14 à 18 ans que la vie a malmenés, et dont l’avenir semble sans issue parce qu’inscrits dans une histoire inextricable ou bien enfermés dans une spirale délinquante. Seuil leur propose une marche de rupture et de libération de 1 800 km. Des photos prises par des jeunes marcheurs de Seuil sont également exposées sous le thème Regards des jeunes, et le film Démarche de Stéphanie Paillet, projeté dans le cellier, offre le récit d’Éléonore, une jeune adolescente en grande difficulté qui est partie sur le chemin de Compostelle, et a fait l’apprentissage de la liberté. Son voyage devient une véritable thérapie sociale et psychologique. Le film en libre visualisation sur : https://vimeo.com/98020047.
Une raison de passer cet été à Conques, magnifique village médiéval classé parmi les plus beaux villages de France. L’exposition est réalisée également avec la collaboration de la ville et du Centre européen de Conques.
Pour en savoir plus ou soutenir les actions de Seuil : http://assoseuil.org/

900 ans de l’église abbatiale de St-Gilles

Saint-Gilles célèbre toute l’année les 900 ans de son église abbatiale, l’un des joyaux de l’art roman provençal. Cette petite cité était un grand port médiéval et une halte déjà signalée dans le Codex Calixtinus pour tous les pèlerins et jacquets. Son abbatiale est une halte sur l’itinéraire d’Arles et de Rome et elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial dans le cadre des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ». Cérémonies religieuses, programmes culturels, marche et convivialité ponctuent l’année.

27 août
Marche en convergence depuis plusieurs points de départ, procession autour des reliques, repas tiré du sac et animations
Du 26 août jusqu’en octobre
Exposition « De pierre, de bois, de terre et d’âmes » sur le patrimoine et le patrimoine mondial à travers les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France
Vernissage le 26 août à partir de 18h30 précédée d’une présentation du patrimoine mondial
10 septembre
Conférence de Dominique Cerbelaud, père dominicain : « Les Chemins de Compostelle »
8 octobre
Conférence de Pierre-Gilles Giraud : « L’iconographie légendaire de saint Gilles »
25 et 26 novembre
Exposition BD Campus Stellae dans le cadre du festival BD consacré
au Moyen Âge dans la bande dessinée. Rencontres d’auteurs…
La plupart des manifestations se tiennent à la médiathèque. Office de Tourisme 04 66 87 33 75
Associations Accueil et traditions saint-gilloises : stgillespelerins arobase gmail.com www.saint-gilles.fr
Rubrique « agenda culturel » du site www.chemins-compostelle.com


 

Partage

Week-end « Le Chemin après le Chemin »

Vous avez marché sur le Chemin, dans sa totalité ou sur une grande partie. Alors, venez nous rejoindre pour en parler, faire part de votre expérience, et réfléchir à ce que vous allez faire de cette aventure…
Un week-end est organisé à Étiolles, au prieuré St-Benoît, près d’Évry, dans l’Essonne, du samedi 19 novembre à 9 h au dimanche 20 novembre 2016 à 16h30. Moment fort de rencontre, de partage, dans une ambiance conviviale.
Au programme : marche le samedi matin, échanges entre nous (vécu du chemin et apports), témoignages de deux intervenants : André Levassor, théologien laïque en marche. Antoine Bertrandy, écrivain-marcheur, auteur de Vers Compostelle, drôles de rencontres. La participation aux frais (repas, nuitée) est de 85 € pour les adhérents, 95 € pour les non-adhérents, à régler par chèque et à adresser à l’ordre de Compostelle 2000, avec le bulletin d’inscription ci-dessous. Nombre de participants limité à 18, seule l’inscription accompagnée du chèque assure d’une place. Priorité à ceux qui n’ont jamais participé à ce week-end.
À retourner à : COMPOSTELLE 2000 – Week-end « Le Chemin après le Chemin des 19 et 20/11/2016 »
11 rue Hermel 75 018 PARIS Tél : 01 43 20 71 66 – compostelle2000 arobase orange.fr
Accompagné du chèque de 85 € (95€ pour les non adhérents)


 

Changements d’itinéraire

Nouveau balisage sur la voie d’Arles

ATTENTION : À partir de Villetelle, 3ème étape de la voie d’Arles, ou Via Tolosana, un pèlerin nous fait remarquer que le chemin historique (voie romaine VIA DOMITIA) a été récemment rebalisé. Il faut bien informer les pèlerins de ne pas tenir compte de la balise GR rouge et blanche positionnée 30 m après l’entrée dans le village de VILLETELLE et qui voudrait leur imposer de tourner à droite, mais de se diriger à gauche jusqu’à l’église. Le balisage jacquaire jaune et bleu réglementaire commence à cet endroit. Au stop, continuer tout droit (D 110e1 direction LUNEL), passer devant la Mairie. Dépasser le giratoire et au nouveau stop après l’abribus, tourner à droite chemin de Montpellier. Bien suivre ce même balisage sur 13,3 km. Ami pèlerin, « à chacun SON chemin » mais sache bien que l’itinéraire historique rebalisé aux couleurs de l’Europe fait économiser près de 6 km sur l’étape. En effet, ce tronçon du GR 653 a été détourné pour satisfaire certains intérêts… et avec en plus de nombreux kilomètres supplémentaires de bitume…, bref ! C’est un vrai piège à… pèlerins…
Merci de diffuser cette information le plus largement possible, dans les réunions et sur les sites Internet des associations du Languedoc, de PACA et de Midi-Pyrénées !


 

Annonces

A vendre ensemble immobilier sur le chemin d’Arles

À vendre cause santé, ensemble immobilier dans ancien couvent de 1783, à 850m dans le parc du Haut-Languedoc, situé à 1h d’Albi, Castres, Béziers, Millau et 2h de Montpellier, sur le chemin de St-Jacques-de-Compostelle (GR 653) de la voie d’Arles. Bâtisse de 715m2 sur 1750m2 + terrain de 3800m2 constructible, et composé de 2 chambres d’hôtes 3 épis gîte de France, un gîte de groupe (6 pers.) 1 épi, 8 appartements locatifs (t2 t3 t4) région de lacs (lac de Laouzas à 8 km avec base de loisirs. Halte pèlerins et accueil touristique depuis 13 ans. Nous avons la marque parc ; notre site dans :
https://montagne-hautlanguedoc.com/tourisme-en-haut-languedoc/hebergements-de-vacances/chambres-hotes-etape-des-menhirs/
Commerces à 350m (boucherie, pharmacie, boulangerie, 2 épiceries, un tabac-presse avec distributeur de billets, un café, un magasin d’objets d’art, une gendarmerie, les pompiers, un office du tourisme avec un musée des mégalithes, une poste qui va être bientôt gérée par la mairie; il y a un médecin, un dentiste, des infirmières libérales, une maison de retraite, 2 salles des fêtes et un gîte communal. Il y a également une bibliothèque et un cinéma itinérant : cinécran. Le village compte environ 850 habitants. Prix : 550 000 euros.

Urgent – recherche hospitaliers à Lectoure

Recherche urgente de deux hospitaliers (couple ou duo) du 18 au 30 septembre pour l’accueil au Presbytère de Lectoure (voie du Puy). Contacter Christiane
06-85-34-36-41

Message aux associations jacquaires, de France, de Navarre et du bout du monde…

Vous souhaitez passer une annonce dans Camino, vous avez raison car vous toucherez plus de 24 000 abonnés, mais vous devez ANTI-CI-PER vos annonces. Si vous attendez le tout dernier moment vous pouvez être sûr que votre texte sera refusé de façon systématique. En effet « la rédac » de Camino demande que les textes soient envoyés au minimum 6 semaines avant leur parution. Ex : pour une annonce dans le N° 168 (août 2016) vos textes doivent nous parvenir avant le 15 juin 2016… Merci à tous

Le bulletin gratuit Camino de novembre 2013 est arrivé!

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com


logo Lepère Editions

L'expérience des chemins depuis plus de 10 ans !
Chers amis,
Vous avez commandé l'un de nos guides ou vous êtes fidèles lecteurs du bulletin Camino : voici un nouveau numéro.
Bonne lecture !

Pèlerin Lepère Editions

Le bulletin Camino de novembre 2013 est arrivé !

Comme tous les mois, les actus, les témoignages, les bonnes adresses sur les chemins de Compostelle ! Ce bulletin est ouvert à tous.

Télécharger le bulletin gratuit Camino de novembre 2013 Télécharger le bulletin gratuit Camino de novembre 2013

(Si Camino ne s'affiche pas correctement dans votre navigateur, enregistrez-le dans votre ordinateur et ouvrez-le avec Adobe Reader)

Lepère Editions, 13 Le Bourg, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Le bulletin gratuit Camino d’octobre 2013 est arrivé!

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com


logo Lepère Editions

L'expérience des chemins depuis plus de 10 ans !
Chers amis,
Vous avez commandé l'un de nos guides ou vous êtes fidèles lecteurs du bulletin Camino : voici un nouveau numéro.
Bonne lecture !

Pèlerin Lepère Editions

Le bulletin Camino d'octobre 2013 est arrivé !

Comme tous les mois, les actus, les témoignages, les bonnes adresses sur les chemins de Compostelle ! Ce bulletin est ouvert à tous.

Télécharger le bulletin gratuit Camino d'octobre 2013 Télécharger le bulletin gratuit Camino d'octobre 2013

(Si Camino ne s'affiche pas correctement dans votre navigateur, enregistrez-le dans votre ordinateur et ouvrez-le avec Adobe Reader)

À découvrir

Sentier cathareLe chemin des châteaux cathares
A la croisée de la terre et du ciel
Partant des douces rives de la Méditerranée, les chemins cathares vous guident vers un voyage intérieur inoubliable. Montant peu à peu sur les contreforts des Pyrénées, des pentes ensoleillées des Corbières viticoles aux vertes vallées du piémont ariégeois, vous allez vous élever sur un sentier dominé par des forteresses suspendues entre terre et ciel, témoins d'une histoire dramatique et toujours énigmatique.

254 km, 13 étapes, conseils pratiques, descriptif d'itinéraire, cartes topographiques, notices historiques sur le catharisme et au fil du chemin.
Prix du guide, port compris : 10€.


Retrouvez le guide des chemins cathares dans notre boutique

Tro BreizLe Tour de Bretagne (Tro Breiz)
Qui fait le Tro Breiz gagne le paradis…
Cette ancienne route de pèlerinage n'est pas un chemin comme les autres : ce n'est pas au bout que se trouvent les lieux saints. Le but est dans le chemin. Le marcheur circule sur une boucle qui passe par les villes des sept saints fondateurs de la Bretagne. Selon la légende, celui qui fait le Tro Breiz gagnera le paradis. C'est à ce jour le seul guide pratique sur les chemins du Tro Breiz.

30 étapes, conseils pratiques, descriptif d'itinéraire, cartes topographiques.
Prix du guide, port compris : PROMO 14€.


Retrouvez le guide du Tro Breiz dans notre boutique

Lepère Editions, 13 Le Bourg, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Si vous n'avez pas de compte chez Cartothèque, vous pouvez commander chez Lepère Éditions par courriel lepereeditions@aol.com, ou par téléphone au 02 32 46 34 99

Menu

Retrouvez-nous sur