La Via Francigena

via francigena

Retrouvez ce guide dans notre boutique


Qu’est-ce que la Via Francigena ?

C’est la route de pèlerinage qui mène à Rome, vers la tombe de l’apôtre Pierre, premier pape de l’histoire de la chrétienté. Les débuts de ce pèlerinage datent du haut Moyen-Âge, vers la deuxième moitié du VIIe siècle. L’autre grand but de pèlerinage était bien sûr Jérusalem, et Rome était souvent un lieu de passage pour les pèlerins qui se rendaient jusqu’en Terre Sainte. Le pèlerinage vers Compostelle, plus tardif, ne se développa qu’à partir du XIe siècle.


Via Francigena en Toscane

Dans le lointain, Sienne, sur la Via Francigena en Toscane

Saint Pierre

Pierre est le surnom donné par Jésus à l’un de ses disciples nommé Simon, fils de Jonas. Celui-ci était pêcheur sur le lac de Tibériade et quitta sa famille pour suivre Jésus. Dans les évangiles, Jésus fait de Pierre le fondement de son église. Pour les catholiques, Pierre est ainsi le premier de la longue lignée des pasteurs de l’Église. Et en effet, Pierre, parfois trop prompt, se distingue par son enthousiasme et son caractère entreprenant. Dans les Actes des Apôtres, il est présenté comme l’un des principaux dirigeants de la toute jeune communauté des chrétiens. Après la Pentecôte, il décide de prêcher autour de lui la bonne nouvelle.

Selon la tradition, il dirigea la communauté chrétienne d’Antioche et en fut le premier évêque. Il est difficile de savoir quand il arriva à Rome et combien de temps il y demeura, mais il semble à peu près certain qu’il y mourut en 64. Arrêté peut-être à cause d’une dénonciation, il fut condamné à être crucifié. Son martyre aurait eu lieu pendant les persécutions de Néron ; la plupart des suppliciés étaient crucifiés dans le Circus vaticanus, sur la colline vaticane. Une tradition remontant à un texte apocryphe affirme qu’il fut crucifié la tête en bas.

Toujours selon la tradition, la tombe de Pierre se serait trouvée dans une nécropole au nord de ce cirque. À cet emplacement, l’empereur Constantin fit construire une basilique autour de la tombe de l’apôtre. Dans la basilique actuelle, des recherches archéologiques effectuées au XXe siècle ont permis de découvrir sous l’autel une tombe datant du Ier siècle. Près de cette tombe, on a trouvé dans un mur une cavité contenant les ossements d’un homme de 60 à 70 ans. Après l’étude de l’ensemble de ces recherches scientifiques, le pape Paul VI a annoncé qu’il s’agissait probablement des ossements de Pierre.

La naissance du chemin de pèlerinage vers Rome

Via Francigena

L’itinéraire de la Via Francigena en Italie, du col du Grand-Saint-Bernard à Rome

La Via Francigena, chemin de pèlerinage vers la tombe de Pierre s’est bien sûr développée autour de chemins existants. Les Lombards, qui régnaient dans la plaine du Pô, ouvrirent une route transapenninique permettant de relier le centre de leur royaume à la région de la Tuscie (qui correspond en partie à la Toscane actuelle), conquise dans la deuxième moitié du VIe siècle. Cette « voie des Lombards » passe dans la région du mont Bardone, que vous traverserez lorsque vous franchirez le Passo della Cisa. Au VIIIe siècle, cette « voie des Lombards » est appelée « Iter francorum » (chemin des Francs) ou « Via Francisca » dans l’Itinerarium sancti Willibaldi datant de 725.

La première mention de la « Via Francigena » se trouve dans l’Actum Clusio, manuscrit daté de 876 provenant de l’abbaye San Salvatore al Monte Amiata, à  Abbadia San Salvatore en Toscane. Dès le début du IXe siècle, cette voie qui amenait voyageurs et pèlerins (notamment de « France ») jusqu’à Rome était donc déjà bien connue.

L’itinéraire que nous vous proposons dans notre guide (du col du Grand-Saint-Bernard en Suisse jusqu’à Rome) tente de s’approcher autant que possible de la voie suivie par Sigéric, archevêque de Canterbury en Angleterre venu à Rome pour recevoir son pallium. Nous avons en effet conservé le « journal de bord » de son voyage de retour en 990 qu’il effectua en 80 étapes en passant par le col du Grand-Saint-Bernard. La Via Francigena fut de plus en plus fréquentée après l’institution des Années Saintes en 1300.

Un chemin sorti récemment de l’oubli

La Via Francigena était tombée dans l’oubli pendant des siècles jusqu’en 1995 : c’est encore un chemin de pionnier, assez peu fréquenté, qui traverse des paysages grandioses ! La renaissance du chemin entre Canterbury et Rome est due en grande partie au travail d’une association créée en 1997, l’Association Internationale Via Francigena (AIVF), et de sa présidente, Adélaïde Trezzini.

Résumé
Notes
1.5 based on 4 votes
Editeur
Guides Lepère
Titre
Via Francigena
Prix
EUR 19.95
Disponibilité
Available in Stock

37 réponses à La Via Francigena

  • PITELET dit :

    Bonjour Mireille

    Je pense que tout le chemin est magnifique.

    En ce qui me concerne, pour 15 jours : LUCCA / Rome

    Bon chemin
    Daniel

  • Bonjour
    Je pars vers le 20 Avril 2017 pour faire AOSTE – ROME j’ai fait mon planning du parcours avec les adresse des hebergements .
    2 Questions
    – si quelqu’un veut se joindre a mon escapade je suis preneur ( je fais un chemin differents tous les ans depuis 11 ans )
    – si vous désirez mon planning je peux vous l’envoyer
    Merci à tous Alain ( abraneyre@neuf.fr)

  • Mireille dit :

    Bonjour, je songe à faire le chemin Via Francigena. J’ai seulement 15 jours. J’aimerais faire la partie qui traverse la Toscane. Pouvez-vous me dire si c’est un bon choix, si les refuges sont acceptables et abordable.
    Merci Mireille

  • Bj, j ai 78 ans j ai parcouru 9 caminos pour 7100 Kms, la via francigena au départ du Gd St Bernard vers Rome me tente. Je pense partir fin Mai. je marche souvent seul, l’orientation, le balisage et les hebergements sont très importants pour moi. sur mes chemins parcourus en France Espagne Portugal Suisse, je n’ai jamais eu de probleme. en est il de même sur ce chemin. surtout que je ne parle pas italien, que me conseillez vous comme documentation et guide
    d avance merci
    ultreia

  • Gaie Jeanne dit :

    Bonjour
    le 25 mars prochain nous marcherons depuis la Belgique (chez nous) vers Vezelay/Assise/Rome
    Nous préparons notre chemin
    Qui peut nous aider pour les etapes/hebergements d’Assise à Rome
    Nous ne sommes pas à notre premier pélerinage
    En 2014 Belgique / Santiago 107 jours /2700 kms
    En 2014 Accueil pélerins francophones à Santiago durant 15 jours
    En 2016 Lisbonne / Fatima / Santiago

  • Ronald Beaudet dit :

    Un projet qui prend de plus en plus de place dans mon coeur, marcher de Rome – Assise et finir à St-Jacques de Compostelle départ vers le 25 juin 2017 pour revenir vers le 1 novembre 2017.. Folie ou sagesse. Réaliste oui ou non…. Tu peux m’aider à tracer mon trajet à partir de Rome le plus simple et le plus court. Merci j’attends de tes nouvelles Ronald

  • BRANEYRE dit :

    Bonjour
    Je prépare la via Francigena DU Col St Bernard a Rome départ début AVRIL 2017 si un pèlerin veut partager mon chemin ….a voir car Depuis 2005 je fais un chemin different de Compostelle tous les ans (10 ) les dernières années j’ai trouvé le temps un peu hard seul …
    Cordial ( j’ai 68 ans)
    Alain 83600

  • Bonjour,
    Après Compostelle, je prépare la Francigena en VTT par les sentiers recommandés dans votre ouvrage que je viens de commander. Afin d’alléger le vélo, je pense traîner une petite remorque.
    Me recommanderiez vous un mono-roue ou une remorque à 2 roues, plus facile à tirer, mais aussi plus encombrante (environ 60cm de large)… Pensez vous qu’elle passerait par tous les sentiers, même les plus étroits ?
    Merci pour votre réponse.
    JLuc

  • nilde grandjean dit :

    Voilà je suis en chemin, les étapes en Suisse sont faites à part le Grand st Bernard.
    Continuerais dans 2 semaines avec passage du col et suite. J’ai le passeport du pèlerin et guide officiel du parcours avec les étapes bien détaillés, j’espère que ça suffira.
    Je me pose aussi la question sur les puces de lit, aurait il un moyen de les éviter?
    Bon chemin à tous

  • Maxime dit :

    Bonjour,

    Je projette de faire la Via Francigena au mois d’Août. J’ai donc commandé votre livre très complet, éditions avec lesquelles j’avais eu la chance de réaliser la voie de Tours et le Camino Frances l’année précédente. Donc d’abord un grand merci pour votre travail ainsi que pour la liste des hébergements à jour.

    J’ai une question concernant le sac de couchage. Y en a-t-il besoin sur le Via Francigena ? (Je pose la question car sur la voie de Tours, il n’était pas du tout nécessaire).

    Une deuxième question concerne les puces de lit. Ce fléau (et je pèse mes mots !) est-il aussi de la partie dans des proportions similaires à celles de Compostelle ? Avez-vous des conseils de prudence pour éviter ces petites bêtes ?

    Merci pour votre réponse,
    Excellente continuation,
    Maxime

  • BENOIT Bertrand dit :

    En 2014 j ai rallié Besançon à Rome . Pour le logis, de France jusqu’à la sortie de la vallée d’Aoste j’ai du prendre soit des hôtels ou des chambres d’hôtes. Après j’ai trouvé le même style d’accueil que sur Compostelle mais essentiellement religieux en Toscane et dans le Latium. Par contre en 2015 j’ai continué sur la Francigena del Sud (Chemin de Jérusalem), en passant par Naples, Bari etc… ce qui m a amené jusqu’à Leucca (la pointe du talon de la botte). Là j ai vu une Italie profonde avec du caractère. Un seul problème il n y a pas de balisage et les refuges sont rares. il y a un guide en italien qui est bien fait. Par contre les marcheurs sont rares pas plus de 10 par an. Mais que c’est beau !!!!!!! Question finances là c’est un peu élevé en moyenne 45€ jour mais le jeu en vaut la chandelle…..

  • admin dit :

    Ce forum n’est pas géré par Lepère éditions, c’est un lieu de libre discussion entre pèlerins. Pour recevoir des informations de Lepère éditions ce n’est pas la procédure qui est expliquée dans le guide Lepère. Il faut suivre de façon stricte la procédure expliquée dans le guide Lepère.

  • Philippe Bouchard dit :

    Bonjour du Québec,
    Nous projetons ma femme et moi de parcourir Lucca à Rome en grande partie sur la VF, mais je suis un peu confus au sujet de la crédential. Selon les sites consultés je vois qu’on peut s’en procurer par la poste, en ligne ou sur place dans certains points de service, mais les prix varient beaucoup, de 3 euros pièce à 40 euros pour la « trousse » de couple, j’aimerais m’assurer que tous ces documents sont les mêmes et sont valides. Je vois aussi que la « trousse » à 40 euros comprend des cartes de membres, est-ce bien nécessaire ou seule la crédential suffit?

  • Je tiens à clarifier quelques points importants, ci-haut mentionnés, afin de ne pas vous induire en erreur en vous indiquant que les gîtes sont rares. On m’a pourtant confirmé qu’un départ en début septembre aurait simplifié la tâche de trouver les gîtes.
    Sur les 31 jours en route, je me suis arrêter: 3 nuits en location AirB&B; 2 nuits en accueil familial; 3 nuits chez une amie; 2 nuits au presbytère; 2 nuits en gîtes communaux; 2 nuits en gîtes privés avec demi pension; 6 nuits en hôtel et; 11 nuits dans des sanctuaires, couvents, monastères et abbayes, souvent donativo ou à frais minimes.
    Le balisage en France est assez simple, suivre le GR 653D. Cela se complique en Italie, balisage présent bien marqué ou tout simplement absent. L’application Google Maps de mon IPhone m’a souvent assuré la bonne route…

  • Suite à mon commentaire, laisser en juin 2015…
    Je reviens, Octobre 2015, de complété la traversée de la Via Alta, à partir de Arles et finissant à Vercelli en Italie. La Via Alta en fait est constituée de deux chemins, soit la Via Domitia qui và de Arles à Mongenèvre à la frontière italienne, puis qui rejoint Vercelli par le tronçon du Col de Suse de la Via Francigena. Mon départ se fit le 18 septembre , de Arles, sur 31 jours de marche, fin 19 octobre. Je n’ai pour ainsi dire rencontré personne… que des locaux. Un seul pèlerin, breton, qui allait vers Rome et un néerlandais et un italien qui marchaient vers Arles et Santiago. deux heures d’échanges en tout sur les chemins, personne! Plusieurs gîtes fermés entre la saison estivale et celle de l’ouverture des centres de ski. Donc j’ai dû m’acquitter de tarifs hôteliers faute de gîtes. Aussi je n’ai pas complété deux étapes, encore là faute de toute forme d’hébergement. Donc du point de vue logistique il est très important de bien se préparer. Surtout que le trajet nord-est annonce avec la montée en altitude et la saison qui avance une baisse marqué de la température. Ceci oblige l’apport de vêtements appropriés.
    J’ai beaucoup apprécié cette solitude du chemin. Une solitude qui oblige à l’autonomie mais qui aussi facilite le recueillement et l’émerveillement. Du point de vue beauté du chemin, je le place premier des trois chemins que j’ai complété à date… Moi qui ne connaissait pas la montagne, j’ai souvent été ébloui par des paysages alpins magnifiques. Et que dire de la traversée de la Provence, des Alpilles et des Côtes du Luberon, tout en longeant le cour de la Durance avant d’enfin basculer en Italie via le col de Suse, Rivoli, Turin et la vallée du Po. 650kms environ.
    Ce chemin, presque anonyme encore, ne fut pour moi « Que du bonheur ».

  • deru marie paule dit :

    J ai parcouru la voie d’Arles jusque Santiago, je souhaite partir d’Arles vers Rome. Comment se procurer les cartes en français concernant la via Della Costa
    cordialement

  • Alain Roure dit :

    Je viens de faire en 2015 le chemin de Compostelle en partant du Puy en velay jusqu’à Santiago entre le 14 avril et le 9 juin , je désirerai faire cette année ,la via francigena en partant du Puy en Velay jusqu’à Rome Est ce possible ? Est ce balisé ?
    Merci d’éclairé ma lanterne

  • Bonjour,
    Je viens d’effectuer le pelerinage de Nantes à Saint Jacques de Compostelle à vélo.
    Mon projet est de préparer le voyage sur la via francigena depuis le col du Grand Saint Bernard en septembre 2016 et toujours à vélo.
    Je ne dispose pas d’infos très favorables sur ce type de transport. Pourriez vous m’en dire plus.
    Cordialement

  • cloquet; michel dit :

    La demande de th Dubosq du 11/1/2015 a-t-elle reçu réponse satisfaisante?
    J’aimerais beaucoup parcourir la Via Francigena, après celle de compostelle. Merci de me mettre en rapport. Bien amicalement. Michel Cloquet, Gand, Belgique : fd430310@skynet.be

  • cloquet; michel dit :

    dubosq Thérèse dit :

    Le message du 11 janvier de th.Dubosqa-t-il reçu réponse satisfaisante? Je serais fort heureux de participer à un pélérinage sur la via francigena. Bien cordialement. Michel Cloquet, Belgique

  • Stéphanie dit :

    Bonjour,
    Après le parcours du Puy en Velay à Saint Jacques de Compostelle, je pars pour la via francigena, départ du col grand Saint Bernard, le 8 août 2015, pour environ 15 jours.
    S’il y a des pèlerins intéressés pour partager ce chemin ensemble, je suis preneuse.
    Merci!

  • Antoine dit :

    Pardon, pas Olières mais Orsières !

  • Antoine dit :

    Bonjour,
    Je pars en septembre vers Rome. J’ai votre guide sur lequel je compte m’appuyer, mais je voudrais commencer juste avant le vol du Grand Saint-Bernard, manière de me donner un peu de peine en gravissant la montagne avant de la dévaler. J’imagine volontiers partir d’Olières mais j’ai peur que la distance entre Olières et le sommet du col soit trop longue. A vue de nez, je dirais 25 kilomètres mais n’en suis pas certain. Connaissez-vous la distance précise ?
    Merci,
    Antoine

  • Lorenza dit :

    Une autre petite question, faut il que je demande ma crédential pour justifier de ma situation de Pèlerin pour la Via Francigena ? combien de temps à l’avance faut il la demander ?

    merci encore

    Lorenza

  • Lorenza dit :

    Bonjour,

    je souhaite faire la Via Francigena et partir au plus tard le 25 octobre. Il me semble être dans des « bonnes dates », c a d il ne fera pas trop chaud, pas trop froid encore non plus, et surtout il n’y aura plus l’affluence touristique … me confirmez vous ? aussi, les gîtes sont ils ouverts à cette époque ?

    En outre, je suis une fille de 26ans , et vais le faire seule, je ne pense pas que cela pose problème ? Des contre indications ?

    Merci d’avance

    Lorenza

  • Sylvie (Québec) dit :

    Je souhaite parcourir au printemps prochain (fin avril) la portion de la Francigena qui va d’Aoste jusqu’à Lucca. Côté température, est-ce un bon moment? Le chemin est-il bien balisé dans cette partie? Dois-je réserver ou est-il facile de trouver de l’hébergement? Merci à l’avance pour vos réponses et commentaires.

  • marie -anne giacomini dit :

    Bonjour Thérèse, je n’ai trouvé personne pour faire le chemin de la francigena. Je ne peux plus partir en septembre mais je vais partir en juillet et comme je suis seule je pense faire le « camino frances »
    Marie-Anne

  • Jean François dit :

    La Via Domitia (fondée en 200 avant JC) est une des route entre Arles et l’Italie. Jadis elle reliait l’Italie à l’Espagne en passant par Arles. Aujour’hui la Via Domitia fait reference au tronçon qui relie la ville de Vercelli en Italie à Arles, en suivant le fil de la rivière La Durance et la traversé des Alpes via le Col de Susse et Turin.
    Pourquoi Vercelli?… PCQ il s’agit du point de rencontre entre la Via Domitia avec la Via Francigena qui elle conduit à Rome.
    La Via Aurélia part aussi de Arles et longe la côte vers l’Italie. Elle était consideré plus risqué à suivre que la Via Francigena à cause des dangés d’attaques de la part de pirates­.

  • Hébergement à tarif préférentiel sur présentation du crédential le long de la voie Francigena à proximité du site national ND de Lorette situé sur la commune d’ Ablain Saint Nazaire (16 km d’Arras)
    linge de toilette et draps fournis
    Wi-Fi gratuit
    accès lave-linge
    restauration possible sur réservation préalable
    tél : 03 21 29 24 62 ou 06 82 38 00 06

  • RIVOAL dit :

    Bonjour
    J’envisage de partir de rome pour st Jacques de Compostelle en 2016 .DEPART début mai .moyenne 25 / 30klm/jour avec une journée de repos de temps en temps .COMBIEN faut il de temps ? et puis avant de se lancer si quelques personnes sont intéressées pour échanger et pourquoi pas faire un bout ou tout ?

    YANN KEL : 60 ANS (laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivront tes rêves )

  • arexis dit :

    VIA FRANCIGENA
    suis a la recherche d’un compagnon randonneur sur la VIA FRANCIGENA parcours : PAVIE /FORENCE
    Transport des bagages , hébergements reservés
    j ai 75ans , a mon actif : 3 fois Compostelle, Chemin de Stevenson, chemin des bonshommes, sentier cathare, Mont ATHOS
    si cela intéresse quelqu’un je serais ravi il sera le bienvenu
    Merci

  • Anna Maria dit :

    Bonjour,
    je accueille les pèlerins que marchent sur la Via Francigena!
    Le B&B Verde Musica est situé à Borgofranco d’Ivrea (TO) dans le Piémont: VF-IT6
    Pèlerins: vous êtes les bienvenus!
    Anna Maria

  • admin dit :

    Bonjour,
    Les cartes topographiques en Italie datent des années 1950! Il n’y a pas l’équivalent à notre connaissance des cartes IGN en France malheureusement.

  • BOIARDI MARIE-FRANCE dit :

    Je prépare quelques étapes de la Via Francigena pour septembre 2015 (de Piacenza à Marina di Sassa). J’ai le guide de l’AIVF et j’ai déjà réservé nos hébergements. Mais j’aimerais avoir des cartes papiers topographiques de ces régions. Où puis-je en acheter ?Merci

  • Serges Lessard dit :

    Bonjour
    Ns sommes du Québec. Canada.
    Ns voulons le faire en vélo.
    Est-ce que c’est possible de louer les vélos là-bas.
    Merci

  • Diane du Québec dit :

    Quel budget prévoir pour lea via francigena?

  • Diane du Québec dit :

    Je pense faire la via francigena en septembre prochain. Pouvez – vous me dire de quel endroit partir pour marcher environ 500 kms? Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu