Bulletin Camino juillet 2016

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com

CAMINO

167 JUILLET 2016
bulletinCamino@aol.com

« Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais, d’un pas ferme » (saint Augustin).

Après le Chemin de St-Jacques, vivre autrement ?
Un week-end pour partager nos découvertes et nos questions : Renseignements et inscription à tsvtcompostelle arobase gmail.com
Du 28 au 30 octobre 2016 à Tours (37)

Communiqué informatif de l’office du tourisme de Saint-Palais (64)
Les pèlerins sur le GR 65 entre Aroue et Ostabat qui veulent faire étape à Saint-Palais le quittent avant Larribar au niveau de la ferme Benta pour rejoindre Behasque et Saint-Palais. A ce niveau, un panneau placé par l’association des Amis de Saint-Jacques 64 indique la direction de Saint-Palais. Cette portion est annoncée comme une variante mais elle n’est que partiellement balisée et les gens se perdent.

Nous avons numérisé ce court itinéraire pour les personnes qui préparent leur chemin : l’information a été transmise au réseau d’hébergeurs situés en amont de Saint-Palais, aux amis de Saint-Jacques et à des groupes Facebook dédiés aux chemins de Saint-Jacques. Si vous pouvez faire passer le lien, ce serait gentil : cliquez ici. Ce lien donne accès au téléchargement de la fiche descriptive de l’itinéraire, aux traces GPX et KLM pour ceux qui souhaitent les télécharger.

Merci pour la belle carte postale (photo de la cathédrale de Santiago de nuit), (mais anonyme quel dommage !) postée de Santiago le 9 juin 2016 et intitulé « Avis à la population » et bravo pour l’humour qu’elle contenait… Merci pour vos encouragements cela fait plaisir de constater que tout le monde est content sur le Camino avec un guide sérieux…

OFFRE d’EMPLOI Boutique du Pelerin à St Jean Pied de Port, cherche vendeur (se) parlant anglais, ayant fait le Camino Frances, sportif. Expérience en magasin de détail souhaitée, pour CDD 8 mois (mars à octobre). 1500 Euros brut mensuel + heures supplémentaires. Envoyer CV à : directioncompostelle arobase orange.fr

Figeac (Lot) dévoile le vendredi 24 juin la plaque commémorative sur son hôpital, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial dans le cadre du bien en série "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France". La cité est une halte sur l’itinéraire du Puy-en-Velay vers Saint-Jacues de Compostelle (GR®65). Elle termine également l’une de sept sections de sentier inscrite également sur la Liste du patrimoine mondial comme un exemple des conditions matérielles et de l’environnement du pèlerin médiéval.

Une programmation culturelle ponctuera la présentation d’une exposition dédiée aux "pèlerins dans la ville" qui esquisse la relation que Figeac a pu entretenir avec l’univers des voyageurs de la foi depuis le moyen-âge.

Une histoire de relations, de pérégrinations et d’ouverture au monde, où des saints venus d’ailleurs suscitent des dévotions, où des chemins de pèlerinage ne sont pas toujours ceux que l’on croit, où les monuments de la ville dévoilent un autre visage. Tout au long de la saison 2016, expositions, visites guidées, conférences et concerts, donneront à voir cette réalité mouvante qui traverse l’histoire de la cité. Disponible Jusqu’en novembre 2016.

Message aux associations jacquaires, de France, de Navarre et du bout du monde…
Vous souhaitez passer une annonce dans Camino, vous avez raison car vous toucherez plus de 24 000 abonnés, mais vous devez ANTI- CI -PER vos annonces. Si vous attendez le tout dernier moment vous pouvez être sur que votre texte sera refusé de façon systématique. En effet « la rédac » de Camino demande que les textes soient envoyés au minimum 6 semaines avant leur parution. Ex : pour une annonce dans le N° 169 (Sept 2016) vos textes doivent nous parvenir avant le 15 Juillet 2016… Merci à tous

Sur le chemin du Piémont Pyrénéen (GR®78), le festival de musique en Comminges (Haute-Garonne) anime le site de St-Bertrand de Comminges / Valcabrère. La saison 2016 est consacrée aux musiques sur les chemins vers Saint Jacques de Compostelle à travers un programme varié.
Des rencontres avec le public dans les églises du Comminges permettront à tous de comprendre et d’écouter le répertoire musical du Codex Calixtinus dédié à saint Jacques et l’ambiance musicale et le chant sacré ou profane des pèlerinages, d’apprécier le travail des voix.
Des conférences en la basilique Saint-Just de Valcabrère en entrée libre, 17h30 :

Mercredi 20 juillet, Jean-Marc SOUCHON, marcheur au long cours, Le chemin d’Aix-la-Chapelle à Saint-Jacques de Compostelle
Jeudi 21 juillet, Xavier BAILLY, administrateur au Centre des Monuments Nationaux
Le Mont-Saint-Michel au péril de la mer
Samedi 23 juillet, Bernard DIDIER, éternel jacquet, La voie du Piémont
Mercredi 3 août, Aline TOMASIN, spécialiste du patrimoine, Chemins de Saint-Jacques et patrimoine mondial
Jeudi 4 août, Marcel PÉRÈS, chef de choeur, Musique et poésie sur les chemins de Saint-Jacques
Samedi 6 août, Thibaut DE ROUVRAY, conservateur des antiquités et objets d’art,
Le culte de Saint-Jacques dans les Hautes-Pyrénées

Deux concerts importants à la cathédrale de St-Bertrand :
– Dimanche 31 juillet à 20h30, l’Ensemble Antiphona sur un répertoire de musique religieuse médiévale et baroque
– Mardi 2 août à 20h30, l’Ensemble Organum : Musique et poésie sur les chemins de Saint Jacques
Programme complet sur : http://www.festival-du-comminges.com
Quand les sites du patrimoine mondial se rencontrent…. Xavier Bailly, administrateur de l’abbaye du Mont-Saint-Michel racontera cette abbaye et rencontrera des lieux de la dévotion à saint Jacques dans les Hautes-Pyrénées : église saint-Jacques d’Ourdis-Cotdoussan le vendredi 22 juillet, 18h ; église saint-Laurent de Jézeau le samedi 23 juillet, 16h.
Programme sur : www.chemins-compostelle.com et www.st-jacques-65.com

La famille Lucien est relaxée… qui en doutait ?
(lire le Camino N° 155 de Juillet 2015)

Le Tribunal Correctionnel du Puy en Velay a rendu le 7 juin 2016 son jugement dans le procès engagé contre l’Hospitalité Chrétienne des Pèlerins d’Emmaüs, tenue par Jean-Marc LUCIEN. Aucune infraction n’a pu être relevée à son encontre et Jean-Marc LUCIEN est relaxé de toutes les accusations proférées contre lui. En dépit de faux témoignages déposés par des hébergeurs, de déclarations mensongères d’agents assermentés, d’une enquête réalisée à charge sans aucune prise en compte des documents officiels de Monsieur LUCIEN, ni de sa comptabilité très précise et encore moins des textes de Loi et de la Jurisprudence, que Monsieur LUCIEN avait toujours respectés, et malgré les articles de presse dont la teneur (pour certains) ne respectaient même pas la présomption d’innocence de Monsieur LUCIEN, le Tribunal, dans sa grande sagesse a conclu de manière définitive que les infractions reprochées à Monsieur LUCIEN n’était en aucune manière constituées !

L’ensemble du dossier d’accusation est aujourd’hui entre les mains de Monsieur LUCIEN et de son avocat avec l’intégralité des témoignages et des déclarations qui ont servies à monter ces accusations de toute pièce ce qui lui laisse maintenant la possibilité d’engager toutes les poursuites à l’encontre de ceux qui ont oeuvré aux poursuites en justice. Pour autant, la famille LUCIEN a vu tour à tour, son rêve brisé, sa vie sociale détruite, sa maison bradée et cela ne sera jamais dédommagé à sa juste valeur. COMMENT LES ACCUSATEURS MENSONGERS QUI ONT DETRUITS CETTE FAMILLE PEUVENT-ILS ENCORE SE REGARDER DANS UNE GLACE SANS FREMIR ?

Hospitalier cherche gîte Pèlerin expérimenté, coauteur de plusieurs guides des Editions Lepère, ayant exercé comme hospitalier durant au total cinq semaines (Revel, Bazièges, La Coquille) – cherche le poste d’hospitalier. Mes disponibilités : fin juillet, août, début septembre. Habitant assez loin (en Normandie) des principaux chemins, je préfère avoir une vacation d’au moins deux semaines. Jusqu’à là j’ai exercé toujours en solo et ça ne me pose aucun problème. Contacter adehnel arobase 9online.fr André Dehnel

CAMINO STOP INFORMATIONS !!

Vous souhaitez répondre à une annonce, vous avez une adresse mail du type machintruc arobase gmail.com il faut donc remplacer arobase par @. Si nous n’indiquons pas l’adresse mail sous la forme : machintruc@ gmail.com c’est parce que des programmes informatique pirate, détecte ces adresses mail pour les inonder automatiquement de publicités commerciales agressives aux produit douteux ;-)… Donc pour vous éviter de recevoir des pourriel venir inonder vos boite aux lettres électronique, Camino vous demande donc de remplacer le mot arobase par @… !! la Rédac

Je suis revenu de mon premier pèlerinage les yeux plein d’étoiles. En revenant à la vie citadine au bout de quelques mois, ces étoiles brillaient moins fort. Elles s’en allaient et je constatais que le changement qui s’était produit en moi, n’était que superficiel. Vint l’idée de repartir sur le chemin pour y installer en moi plus profondément ce quelque chose qui maintenant me manquait.

Ainsi le pèlerin aurait à suivre la Voie Lactée pour de rendre à Saint Jacques de Compostelle; Pourtant habituellement, le pèlerin ne marche pas la nuit!

Un jour sur le chemin en Aragon, il faisait très chaud, rien entre le village de départ et l’arrivée, le silence, la solitude, les moustiques, J’eus une étrange impression de pureté, de la pureté de cette vallée sans bruit d’avion, sans lignes électriques, sans rien. Étrange, car c’est plutôt l’hiver en montagne, dans les bois enneigés au bruit de quelques brindilles, que cette impression de pureté se manifeste. Mais là en plein soleil! Le soir les hospitaliers, après nous avoir rassasiés, nous amenaient voir le coucher de soleil et visiter la chapelle contenant une toute petite statue de Sainte Agathe. Petite pour être mise dans un coffret en bois et transportée rapidement en sécurité à la moindre alerte du village.

Sainte Agathe est morte en martyre les seins coupés. Et peu après, -l’homonymie ne fonctionne qu’en français- je me demandais si moi aussi par analogie, j’étais coupé de toute sanctification, si j’étais coupé de mes saints. Dans mon discours intérieur, je retrouvais la Pureté, la pureté de l’air, de l’eau, le regard d’un enfant, mais aussi le trait d’un dessin de Picasso…, et je comprenais que nous avons cette capacité de la voir partout ou elle se trouve. Je l’avais complètement oubliée. Maintenant je percevais la nécessité de garder ouvert en moi ce sens de la pureté. Plus tard j’ai associé cette émotion à une de ces étoiles de la voie lactée, j’en étais très heureux.

Alors je me suis rappelé qu’à d’autres moments, saisis par la beauté de quelque paysage, je laissais sortir de moi la joie d’être le témoin d’un tel spectacle. Ce n’est pas moi qui décidais de ce qui était beau. Non! cela m’était comme arraché, sortait dans l’exhalaison d’un Ouah, C’est beau! Une autre étoile se révélait à moi: que j’en garde la capacité de m’émerveiller devant la beauté, jusqu’à m’y anéantir comme me l’avait raconté en 2009 un couple allemand. L’année précédente, sur une variante vers Rocamadour. En marchant lui se dit:" C’est tellement beau que si je mourrais maintenant, cela ne me ferait rien". Il n’en parla pas à sa femme, mais le soir n’y tenant plus il lui en fit part. Elle lui confia qu’elle aussi subjuguée par la beauté du lieu, avait formulé cette phrase en elle même.

C’est la force incroyable de la beauté que de nous arracher ces phrases qui envisagent notre propre mort. Ainsi une fois, en retrouvant Muxia et sa chapelle de Notre Dame de la Barque, subjugué par la beauté du site ce jour là, je pensai:"quand je mourrai c’est là que je voudrais que l’on disperse mes cendres!". -Costa da Morte – Fin da Ruta-. La beauté, une autre étoile de la voie lactée venait de s’allumer. Reprendre le chemin, c’est le désir de découvrir d’autres étoiles, quelles s’allument en moi, se mettent à briller, scintiller, illuminer ma vie, quelles se fondent en une unique étoile au champ de l’étoile, à Compostelle et que j’en revienne plus vivant. Amitiés jacquaires.

Michel Le Guillou 44100 Nantes michel44ntes arobase yahoo.fr

Petite réaction amicale à l’article Bernard Gagneur PETITES FLECHES JAUNES (N° 165 de mai 2016)


Je pense que la FFRP, qui balise en rouge/blanc les principaux itinéraires, dont le GR65 ne peux guère être soupçonné de vouloir tracer un parcours en fonction d’intérêts mercantiles ou commerciaux. Son seul défaut, à mon avis, est de trop appliquer le principe de précaution, et de vous faire faire un grand détour par monts et vaux, pour éviter 2 ou 3 kms de bitume sur une route prétendument dangereuse.

Et encore, B.G. pourrait s’estimé heureux que nos technocrates de Bruxelles n’aient pas (encore ?) jugés bon de pondre une norme de balisage qui s’imposerait à tous les pays européens. On en perdrait le plaisir de la variété des balisages en Espagne (sur le camino del Norte par exemple), ce qui vous tient en éveil et vous oblige à un peu de sens de l’orientation (et qui rend fort utile l’usage de certains guides) mais l’évolution de la technologie est telle que dans quelques années, la plupart marcherons avec une trace GPS sur fond de cartes Google Maps ou IGN. Trace balisée, chronométrée, altimètre etc … fabriquée par un autre randonneur muni d’un appareil GPS enregistreur de parcours. Le balisage deviendra alors le refuge des 10% de réfractaires. Faisant le GR34 dans quelques semaines (Bretagne), je viens de découvrir tout cela, et l’existence de plusieurs sites internet qui collectionnent des milliers de parcours en trace GPS.

Cordialement GUY CHABANT

Une soirée inoubliable

Je voudrais apporter notre témoignage d’une soirée à « l’abri du Jacquet », nouveau nom du gîte que nous avons repris en janvier à Saint Privat d’Allier. Voilà, c’est vendredi 7 mai, sur notre cahier de réservation il y a plusieurs personnes inscrites, de différentes provenances, ça fait une dizaine pour une possibilité d’accueil de 15.

Quand arrive un groupe de 8 pèlerins, qui s’exprime en anglais (l’un d’entre eux parle un tout petit peu français) et prétend avoir réservé à « l’abri du jacquet »,avec mails de confirmation à l’appui. Après un petit moment de panique pour mon compagnon et moi, pas très surs de nous en ce début d’expérience, nous comprenons que……Ils font bien partie de cette dizaine qui a réservé, mais ils ont envoyé leur demande d’endroits différents à des moments différents car ils viennent de pays différents ! Ils forment donc bel et bien un seul groupe de huit pèlerins s’en allant ensemble vers St Jean Pied de Port.
Alors nous cherchons à percer ce mystère !! Et c’est une si belle histoire du chemin que nous avons envie de la partager avec les lecteurs du Camino ! Il y a deux ans, sur le Camino Francès, se trouvent dans le même gîte un anglais, 2 américains, 3 australiens, un danois ; ils se retrouvent le lendemain dans le même hébergement et sympathisent ; puis ils échangent leurs coordonnées ; naissance d’une belle et fidèle amitié puisqu’ ils ont décidé, et mis au point (ce qui n’a pas été une mince affaire) un départ groupé du Puy, en ce 7 mai 2016 !

C’est ainsi que chacun de son côté a réservé le même gîte, pour le même soir !! avec un petit nouveau en plus puisque l’anglais a persuadé son ami d’enfance, vivant en Afrique du Sud de se joindre à lui.

Et ce soir là, nous hébergeons aussi deux allemandes et deux suisses, ainsi qu’un couple de parisiens… On dit qu’il y a des miracles sur le chemin, c’est vrai, et pas seulement du côté des pèlerins. Car cette tablée cosmopolite de 8 nationalités pour 14 personnes nous ravit tous d’échange et de fraternité. Et cerise sur le gâteau (le dessert est une salade de fruits!) : deux personnes ont leur anniversaire ce jour-là !

Et lorsqu’ on a entend chanter « Joyeux Anniversaire » en toutes les langues, c’est un moment très émouvant… Nous remercions pour cette inoubliable soirée, inscrite dans nos coeurs : Ruth, Jenny et Christine d’Australie ; Dan du Danemark ; Gédéon d’Angleterre et son ami François d’Afrique du Sud ; Tim et Cathy des Etats Unis ; Eléonore et Erika d’Allemagne ; Laura et Eva sa maman de Suisse ; Célia et Luc de la région parisienne.

Et nous leur souhaitons à tous et à chacun un BON CAMINO.

Alain et Michèle de « l’Abri du Jacquet »,
Saint Privat d’Allier, Via Podiensis.

Lepère éditions, 14 rue Saint-Pierre, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu