Bulletin Camino février 2015

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com

CAMINO

150 FEVRIER 2015
bulletinCamino@aol.com
« Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais, d’un pas ferme » (saint Augustin).

Bonjour amis pèlerins. J’envisage de découvrir la nouvelle voie de Rocamadour, entre Bénévent-l’Abbaye et Rocamadour. Je me heurte à deux inconnues :

1- Y a-t-il des problèmes de balisage  ? 2- Comme à partir de Bourganeuf je marcherai avec une de mes petites-filles qui sera alors âgée de 11 ans, j’ai prévu de courtes étapes avec elle et j’ai un problème d’hébergement à Saint-Junien-la-Bregère. Merci à ceux qui ont déjà parcouru cette voie de me faire part des problèmes rencontrés au cours de leur cheminement et de m’aider en me communiquant les hébergements qu’ils ont pratiqués, en particulier s’ils ont trouvé quelque chose à Saint-Junien-la-
Bregère. Bernard DIDIER : bdidier64@sfr.fr

Une conférence de Gaële de La Brosse à Bar-le-Duc
Le vendredi 6 mars, Gaële de La Brosse, écrivain et journaliste, responsable de la rubrique « Chemins de pèlerinage » de l’hebdomadaire Pèlerin, donnera à Bar-le-Duc une conférence audiovisuelle intitulée : « Du chemin de Saint-Jacques au pèlerinage de la vie ». En s’appuyant sur différentes interviewes (Bernard Ollivier, André Weill, Edouard Cortès, père Sébastien Ihidoy, Ji Dahai, Laurence Lacour, Léonnard Leroux), elle y montrera que les étapes du pèlerinage (épreuves, souffrances, découvertes, bonheurs) peuvent éclairer les différentes étapes de notre vie, et que les valeurs retrouvées au cours de cette marche (hospitalité, partage, communion avec la nature, simplicité, paix, fraternité) sont transposables dans notre quotidien. Cette conférence, organisée par l’Association Meuse-Compostelle, aura lieu à 20 h 30 Salle Couchot (rue Jeanne d’Arc). Elle est ouverte à tous (entrée libre).
A l’issue de cette rencontre, Gaële de La Brosse dédicacera ses ouvrages.
Rens. : http://meuse-compostelle.123siteweb.fr
Tél. : Ghislaine Dumenil (03 29 79 06 68 ou 06 08 49 98 98) ou Hubert Blaitry (03 29 79 43 46)

En juin 2014, nous sommes partis de Carcassonne jusqu’à Lourdes par le GR78 (chemin du Piémont Pyrénéen).
Nous avons cheminé durant 18 jours avec un petit caniche, très propre et très sage qui a été accueilli avec gentillesse dans tous les hébergements jacquaires. Cependant, il nous est arrivé de dormir sous un abri bus, sous un vent glacial, une nuit à Vals. La veille, nous étions au gîte communal de Roumengoux et nous y avions passé une super soirée avec Silviane, l’hospitalière, ainsi que le Maire du village, et je n’avais donc pas été en mesure de téléphoner au gîte de Vals, ce que j’ai fait le lendemain matin.
Là, bien sûr, je me suis entendu dire qu’il aurait fallu appeler la veille, mais nous n’en n’avions pas eu la possibilité, et j’ai dû décliner notre lieu de départ, notre lieu d’arrivée prévu, répondre à diverses questions, bref on nous a tout simplement assimilé à des faux pèlerins. Nous avons toujours cheminé sur le GR78, nous avions des crédentiales, étions propres sur nous. Je dois dire qu’on nous avait vanté un accueil chaleureux, il en fut malheureusement tout autrement. Cette nuit-là, nous l’avons passée à nous geler sous l’abri-bus. Je n’ai regretté qu’une seule chose après, c’est de n’être allés nous présenter pour faire tamponner notre crédentiale !
Je veux bien qu’il y ait des resquilleurs mais il faut être capable de faire la part des choses. La présence de notre petit chien n’a pas joué en notre faveur, le propriétaire ayant lui aussi un animal à quatre pattes. Mais en d’autres lieux, nous avons eu l’occasion de rencontrer la race canine chez d’autres propriétaires et franchement ça a toujours été bon enfant.
Cet épisode nous a laissé un goût amer, d’autant plus que nous étions déjà venus dans ce village pour visiter leur belle église. Nous avons regretté cette façon de nous répondre, il eût été tout aussi efficace, si on ne souhaitait pas nous accueillir, de nous le dire gentiment, nous l’aurions plus facilement accepté.
Il arrive malheureusement que certains comportements gâchent un peu le cheminement mais nous l’effacerons de notre mémoire et comptons repartir bientôt par le "camino del Norte", sans notre toutou et pour aller jusqu’à St-Jacques, d’une seule traite.
Merci pour votre petit journal,
Cordialement Marie marie-t.haignere@sfr.fr


Ndlr : il est noté dans les règlements intérieurs mis en place par les mairies que les chiens n’y sont pas admis. Et dans ce cas le règlement s’applique. Soit le chien dort dehors seul, soit il faut passer votre chemin. Ne connaissant pas le règlement en vigueur, nous ne saurions vous éclairer plus.

Rendez-vous au Salon des nouvelles randonnées !
Du jeudi 19 au dimanche 22 mars se tiendra à Paris (Porte de Versailles) la 31e édition du Salon des nouvelles randonnées « Destinations nature », visité par 63000 visiteurs l’an dernier. Cette année, ce salon se tiendra aux mêmes dates et dans le même lieu que le Mondial du Tourisme, sur quatre jours au lieu des trois jours habituels.
Nombreux sont les stands qui peuvent intéresser les pèlerins : matériel et équipement de randonnée, nutrition et pharmacie du sport, cartes, livres et magazines, guides et topoguides, etc.
Comme chaque année, le stand « Chemins d’étoiles » sera consacré aux chemins de pèlerinage : chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, du Mont-Saint-Michel, de Chartres, de Saint-Martin-de-Tours, du Tro Breiz, de Saint-Gilles, d’Assise, de Rome, etc. Au programme : information aux visiteurs par des membres des associations ; vente et dédicaces de livres (dont les guides des éditions Lepère) ; présentation du Blog des marcheurs ; conférence et verre de l’amitié.
Du 19 au 22 mars – 10 h – 19 h (fermeture à 18 h le dimanche)
Porte de Versailles – Parc des Expositions (pavillon 4)
Renseignements : www.randonnee-nature.com

DES MOTS ET DES IMAGES
2011 est la dernière partie pour nos amis avec qui nous marchions depuis le Puy en Velay jusqu’à Compostelle.
Nous avons réalisé un film camera au poing, il retrace les derniers jours de notre pèlerinage de León à Santiago jusqu’à la pointe de la Galice à la rencontre de l’Apôtre. Dans ce film nous avons voulu montrer ce pont entre amitié et spiritualité. Un monde où l’on apprend à fraterniser en marchant ensemble et prouver que rien n’est impossible quand le corps pénètre l’esprit. Si certains disent que le chemin a changé, il en reste que sa symbolique peut bouleverser et donner l’espérance. Chaque histoire reste personnelle mais nous lie vers l’origine de la mémoire pèlerine. Nous vous invitons à partager ces moments de notre carnet de voyage.
Daniel et Arlette dborza@orange.fr DES HOMMES ET DES ETOILES sur Youtube
http://youtu.be/YGDA4KokyTO

A vendre magnifique gîte d’étape et de séjour, sur le Pays Basque, à OSTABAT, au carrefour des Chemins de Saint Jacques de Compostelle, du Puy en Velay, de Vézelay, de Tours, à deux pas du Piémont Pyrénéen, avec une très bonne fréquentation, bon rendement. Se trouve à 20 Km de Saint Jean Pied de Port, 28 Km de la frontière espagnole. A une très belle capacité d’accueil, est labellisé Gîtes de France 3 épis. 33 places réparties en 6 chambres avec sde et wc privatifs soit 19 personnes et 2 petits dortoirs de 6 et 8 personnes. Ainsi qu’une superbe terrasse tout le long du bâtiment, qui surplombe toute la vallée. Un coin de jardin détente avec un jacuzzi 6 places, transats faces aux Pyrénées, pour "massages" après la randonnée. A 25 mètres, très belle villa basque sur 3 niveaux :
Au RDC 3 chambres avec sde et wc ; au 1er : logement avec 3 chambres, cuisine, sàm, bureau, sdb 2 wc, entrée bureau, avec cheminée-insert + climatisation réversible par aérothermie.
Au 2e meublé de tourisme pour 4 personnes labellisé clévacances 2 épis. Le tout avec environ 6000 m2 de terrain.
Le gîte et la maison surplombent le village, qui est à 1 km. On y trouve un multiservice-boulangerie, 2 auberges, 1 maison de l’enfance un centre de formation agricole, le siège de l’AOP OSSAU IRATY, 22 bureaux d’associations diverses en milieu rural, installés fraîchement dans les locaux flambants neufs à la mairie. 2 kynés, maçon, peintre, plombier.
A 3 Km une école primaire publique, et une école basque Ikastola de la maternelle à la fin du collège. 1 docteur, pharmacie, kyné. A 14 Km, grandes surfaces, lycées, hôpital, maison de retraite… Vallée rurale très dynamique.
Notre téléphone : 05 59 37 81 10 ou le 06 72 73 78 56
site www.gites64.com/ostabat-compostelle

J’envisage d’effectuer le chemin d’Arles en VTT et recherche des pèlerins ayant déjà suivi ce chemin en VTT pour échange d’informations et de conseils. De mon côté j’ai effectué, de 2011 à 2013 le trajet Mont-St-Michel – Santiago (via le Camino del Norte) en VTT et peut également donner des informations et des conseils. Merci d’avance. Contact : philippedefroissard@gmail.com

CHANSON : « Sur le Chemin avec trois gosses » est le troisième titre de l’album
"Nous sommes partis vers Compostelle".
La chanson met en scène un pèlerinage en famille qui est aussi un projet éducatif.
– pour la version audio sur Jamendo : http://www.jamendo.com/album/139797
– pour le clip sur Youtube : http://youtu.be/huKDyQ2gmQM
Ce titre fait suite à :
– « Camino frances » sur le quotidien des pèlerins de Roncevaux à Santiago (version audio : http://www.jamendo.com/album/133422 et clip Youtube : http://youtu.be/o0Pg1FQjH5U)
– et à « Retrouvailles inoubliables » sur le chemin initiatique d’un père resté au foyer avec les enfants pendant le pèlerinage de son épouse (version audio).
http://www.jamendo.com/album/135700 et clip Youtube : http://youtu.be/rFXW8YolRH0)
Buen camino sur le chemin et dans la vie ! Koala en Armagnac

L’esprit de certains chemins de Compostelle, par Jean le Toulousain

Ne devrait-on pas, au lieu de se lamenter sur l’aspect consumériste détestable à juste titre de ce que sont devenus la voie du Puy et le Camino Frances, se tourner vers les nombreux autres chemins de St Jacques en France comme en Espagne ? Les topos existent pour vous faire découvrir de nouveaux chemins en Espagne. Mais personne ne les emprunte… On trouve des gîtes à partir de 25 Km. Peu de pèlerins. Voire même de nombreux jours sans pèlerins pour échanger le soir car ces chemins ne sont pas connus alors que les Associations nombreuses font des efforts pour les présenter. Les Espagnols commencent à se demander s’il ne faudrait pas délivrer la Compostela à partir de 300 km (León). Imaginez amis pèlerins 20 à 30 pèlerins vautrés sur leur lit, leur I-Pad à la main en liaison avec… le pèlerin voisin : certainement pas !
erard.jean@wanadoo.fr

Rolland et moi voulons marcher de Budapest jusqu’à Genève sur le Chemin de Compostelle, et je ne trouve pas de guide de l’Autriche soit en anglais soit en français. Peut-être qu’en France, c’est plus facile de les trouver. Quelqu’un peut-il nous dire s’il existe un guide et où le trouver ! Merci
gaudreaulouise@gmail.com

10 ans …. déjà Que ce chemin est entré dans l’existence d’Alain, juste au moment où notre société le prenait en charge. Cette vie professionnelle avait été bien envahissante et en réalité n’avait laissé que peu de place pour voir « l’ailleurs ». Cet « ailleurs » du cheminement fut une découverte de tous les instants. D’abord en 2004 sur le premier Camino, le plus beau car l’on découvre tout, l’on se fait surprendre par quelque chose qui n’était pas prévu…
« PAS PREVU » voilà la grande rupture avec cette vie d’avant où l’on veut en permanence anticiper ce qui va se passer et ce fut sur le Chemin d’Arles.
La suite arriva par le hasard d’une très brève rencontre sur le Camino Francès avec un pèlerin qui marchait depuis sa Bretagne natale et lui dit : je viens de marcher jusqu’à Santiago et maintenant « si Dieu m’en donne la force » je continue jusqu’à Rome et Jérusalem. A cet instant, il y a une petite graine qui s’est mise à germer dans sa tête et en 2006 il prenait la même direction au départ de Menton avec pour compagnon sa charrette Carrix à laquelle il était attelé. Ce parcours de pèlerinage a présenté de grandes différences avec ce que lui avait montré Compostelle. Fini le topo-guide, le chemin balisé et les albergues assurés chaque soir.
Toutefois, à croire qu’il y a toujours eu un Saint-Jacques pour veiller car il n’a jamais fait usage de la tente de camping.
Les rencontres et découvertes de toutes sortes furent innombrables, d’abord en Italie avec ces curés de campagne qui vivent chichement avec leurs ouailles et les religieuses dans leur couvent qui pratiquent un accueil très chaleureux. La première pause à Rome… hébergé par des religieux à l’entrée de la ville et accueil en tant que pèlerin à la sacristie du Vatican. Ensuite, la traversée de la Grèce qui lui rappellera en permanence qu’il se trouve en Europe et le considérera plus comme touriste que pèlerin. Le grand dépaysement viendra de l’entrée en Turquie après le passage surprenant de ce no-man’s land pour sortir de Grèce. En parcourant les campagnes de Turquie, Syrie et Jordanie, il y a toujours eu une grande curiosité de la part des populations de voir un mécréant attelé à une charrette qui traversait leur contrée. Le nombre de tasses de thé qui lui étaient offertes est incalculable. Ces contacts favoriseront bon nombre d’hébergements spontanés. Dès l’entrée en Israël, la perception et la reconnaissance du pèlerin qui passe sera moins évidente, par contre l’accueil à Jérusalem sera bien présent.
Lors de l’hébergement religieux d’Istanbul, il y a eu un nouveau jardinier pour déposer la petite graine de « La route de la Soie » qui arrivera à maturité en 2008. Mais, sur ce parcours ce sera beaucoup plus l’Aventure que le Pèlerinage. En ce moment, l’ami Guy, qui est sur ce périple, doit commencer à en prendre la mesure. Les années 2009 et 2010
renouvelleront l’expérience compostellane avec un parcours au départ d’Aix La Chapelle en Allemagne, la via Mosana, le Chemin de Vézelay et le Chemin du Nord – Primitivo. Superbes parcours et rencontres. Bien entendu, le chemin donne… et il est normal de rendre. Cela se fera régulièrement par le biais de la fonction d’hospitalier.
Les années 2013 et 2014 seront celles de la rencontre des amis Jacques et Roland sur les chemins de la Via de la Plata et du Portugal, avec un premier aperçu du vécu par le biais du film réalisé en 2013 sur la Plata. Il y a un second film sur le Chemin Portugais avec « en vedettes américaines » les deux amis précités.
Suite à une nouvelle rencontre, le début de la deuxième décennie, si Dieu le veut, sera peut-être japonais avec le pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Comme quoi l’histoire de la petite graine se répète.

Je pars le 2 juillet 2015 de Canterbury pour Rome, afin de faire la Francigena dans son intégralité. Je me suis déjà procuré le guide du St Bernard à Rome, mais auriez-vous une documentation sur la partie Calais-St Bernard ? Avez-vous des abonnés qui ont déjà fait cette partie de l’itinéraire ? Merci par avance de votre aide.
Jacques.Taquoi@koryo.fr Tél. +33 (0)1 80 80 12 12 Mob. +33 (0)6 13 21 06 97
‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐
Dame souhaite marcher sur les chemins (Compostelle) de Montréal au Canada. J’ai su qu’ils ont créé plusieurs chemins chez eux au départ de Montréal – le long du St-Laurent.
Si un des lecteurs aurait fait ou eu connaissance de cet itinéraire, pourrait-il me donner les adresses à contacter pour préparer ce pèlerinage. Mail : lomasiche@gmail.com
‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐‐
Recherche compagnon(gne)
Homme 59 ans déficient visuel léger recherche compagnon (gne) ou petit groupe pour l’accompagner sur le chemin de Compostelle du Puy en Velay à Santiago Départ souhaité entre le 1er et le 15 mai 2015. S’adaptera au rythme et à la distance désirée par son ou ses accompagnateurs. A surtout besoin d’aide pour lecture des balises et indications du chemin. Il est autonome pour toutes les opérations de la vie courante. Ce monsieur ne possédant pas de PC transmettre vos coordonnées à mcrouzet@modulonet.fr qui vous mettra en contact. Merci

Je suis en recherche d’une gérance de gîte pour pèlerins ou d’un poste salarié pour toute la prochaine saison 2015. J’ai été hospitalière, cet été, dans trois types de gîtes très différents pour tester et valider mon désir et ma capacité d’exercer cette activité.
– gîte del Romiou à Saint Côme d’Olt. Gîte communal de 18 lits avec repas du soir exploité en gérance par un couple. Ils m’ont laissée en complète autonomie pendant qu’ils prenaient quelques jours de vacances.
– gîte Compostela à Montréal du Gers. Gîte privé de 14 lits avec repas du soir exploité par une femme seule.
– gîte le Soulié à Espeyrac. Gîte chrétien donativo de 11 lits avec repas du soir exploité par un couple.
J’avais déjà fait l’expérience du chemin en tant que pèlerine.
L’été 2013, suite au licenciement économique de mon poste de commerciale responsable de secteur, j’ai marché sept semaines jusqu’à Saint Jacques de Compostelle.
Puis, en bénévolat, j’ai fait de l’alphabétisation à Mayotte, j’ai travaillé en tant que cuisinière – jardinière – femme de ménage – hôtesse d’accueil dans un centre de développement personnel en Angleterre, avant d’être hospitalière. Aujourd’hui je souhaite poursuivre cette activité à titre professionnel. Elle me permettrait de rester dans le soin, l’accueil et le service des autres tout en utilisant mon expérience commerciale et mes goûts et compétences domestiques.
Par ailleurs, je parle allemand, italien, anglais et russe et je suis libérée de toute obligation familiale car mes enfants, que j’ai élevés seule, travaillent et sont tous indépendants.
Je me tiens à votre disposition pour vous rencontrer ou vous apporter des renseignements complémentaires si vous le jugez utile, et, dans cette attente, je me permets de vous adresser mes meilleures salutations.
Corinne Segard
corinne.segard6.@orange.fr 06 19 70 89 49

J’ai l’intention de débuter le parcours de la VIA DE LA PLATA vers la mi-mars de manière à arriver à CACERES le 28 mars, jour où mon petit neveu (12 ans) viendra me rejoindre pour m’accompagner, pendant ses vacances scolaires, jusqu’à SALAMANCA.
Pouvez-vous m’apporter des réponses aux questions suivantes :
1- L’enfant (sportif) est-il capable de parcourir CACERES – SALAMANCA en 8 étapes ?
2- Si l’un d’entre vous à fait le camino durant cette période de l’année, peut-il me renseigner sur les passages des ARROYOS ?
3- Existe-t-il des hébergements dans les propriétés d’élevage, type maison d’hôte, situées sur le chemin. Je suis demandeur de tout renseignement pratique autre que les 3 ci-dessus. Par avance je vous en remercie
B.CAILLIET bernard.cailliet@wanadoo.fr

IN MEMORIAM : (Voie de Vézelay) M. Bertrand Couëtdic est décédé le 16 janvier 2015. Parti sur le chemin en 2001, où nous nous sommes rencontrés, à La Cassagnole, Bertrand ne l’a jamais plus quitté… Après avoir parcouru la voie du Puy, la Plata depuis Séville, le chemin portugais, jusqu’à Santiago, il fut hospitalier à St Jean-Pied-de-Port, à Conques, à St Come d’Olt au couvent Malet et finit par ouvrir sa maison, et son coeur…, à St Amand-Montrond aux pèlerins de la voie de Vézelay. Cet accueil fut un bonheur pour lui dans le partage de ses riches connaissances, dans l’échange si cher à nous tous pèlerins de tous pays, dans la convivialité presque confidentielle que permet cette voie moins fréquentée mais très authentique. Il repose en paix à St Amand après quelques semaines de lutte contre une maladie dite longue mais qui s’avéra foudroyante.
Ultreia où qu’il soit !!!!…
Martine Gonson, sa compagne

L’accueil chrétien (donativo) du presbytère de Lectoure (Gers),
voie Podiensis, recherche des hospitaliers : places disponibles du
5 au 19 avril, du 22 juin au 9 août par quinzaine de préférence
Merci de contacter :
Christiane : 06 85 34 36 41

Lepère éditions, 13 Le Bourg, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu