Bulletin Camino juillet 2014

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com

CAMINO

143 JUILLET 2014
bulletinCamino@aol.com
« Tous les chemins mènent à Compostelle »

Il vous manque un N° du bulletin Camino ?
Allez le télécharger directement sur le site web :
www.chemin-compostelle.fr/camino/
C’est gratuit

Touraine, Veigné à 12km au sud de Tours : Je vous informe que je recevrai Jacques Teyssandier, accompagné de son épouse , le vendredi 18 juillet à ma boutique Sur Le Chemin, 21 ter rue Principale, 37250 VEIGNÉ de 10 h à 19 h , pour la dédicace de son livre La Coquille et le saumon.
Rens : sur-le-chemin@orange.fr

RANDONNEURS ET PELERINS 51 LES CHEMINS DE SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE de la Champagne, sur la Via Campaniensis à la Bourgogne. UN GUIDE AU SERVICE DES RANDONNEURS ET PELERINS
Sur les itinéraires pèlerins de Compostelle, un chemin direct depuis la frontière belge pour rejoindre Vézelay. Site web : www.randonneurs-pelerins.com
Pèlerins, RP51 aplanit votre chemin.
Également dans ce guide : Plan du centre de Reims et Troyes, principaux lieux et monuments à visiter.
Les hébergements proposés vous permettent d’adapter vos étapes.
C’est aussi des idées de randonnées de 2 à 15 jours sur le chemin de Compostelle, en Champagne-Ardenne avec possibilité d’aller ou retour par train ou bus. La vente de ce guide permet à l’association RP51 de baliser le chemin. ROCROI, REIMS, SEZANNE, TROYES, VEZELAY
Édition 2014, 395 km, 156 pages
3 grandes parties :
- la description du parcours
- les hébergements et services
– 68 cartes IGN en couleur au 1/25000.
15€. Avec les frais de port : 19,15€ pour la France et 22,50€ pour l’Europe
En vente sur la boutique de RP51 : http://www.boutique-rp51.fr/PrestaShop/

Texte déjà publié dans le n° d’avril 2013…. Camino vous explique pourquoi les annonces « Recherche de
pèlerins pour le chemin » sont refusés…
Presque toute l’année la rédaction reçoit des petites annonces de futur pèlerin ou randonneur cherchant un compagnon ou une compagne pour marcher ensemble pour faire 15 jours ou 3 mois sur le grand chemin. Et chaque fois nous répondons par la négative. Camino ne publie jamais de petites annonces de ce genre-là ! Pourquoi ?
Explication :
Partir pour faire 1000 km avec quelqu’un que l’on ne connaît pas très bien, c’est l’échec assuré, c’est l’engueulade assurée au bout de 3 jours et dans 99,9 % des cas c’est le retour à la maison. Et un bel échec sur les épaules. Faire le chemin vers Compostelle est une très grande aventure (humaine, physique, spirituelle, culinaire, culturelle…) mais cela ne s’improvise pas. On ne part pas avec une personne, comme pour faire une randonnée d’une journée. Le soir chacun sera chez soi, et on prend facilement sur soi les humeurs de l’autre durant une journée. Mais marcher 8 semaines ensemble n’est pas la même chose, et même les couples déjà ensemble dans la vie ont quelquefois des difficultés parce que la vie à la maison permet des coupures personnelles. Le chemin (sauf à marcher chacun de son côté et de se retrouver le soir), c’est 24h/24 les choix de l’un et de l’autre confrontés… Si on ne se connaît pas très bien, dans presque tous les cas, c’est la dispute… On se sent obligé malgré tout de terminer ensemble le chemin….
Ce que l’on conseille : c’est de partir seul, et les amitiés, les contacts se feront sur le chemin de façon naturelle… au gré des rencontres dans les gîtes d’étape, ou sur le Chemin, vous pourrez marcher avec qui vous bon semble sans être tenu par aucun contrat moral… Le Chemin n’en sera que plus beau….
La rédaction.

Voie d’Arles
Imprévu : le chantier de la LGV coupe le chemin d’Arles aux environs de Lunel-Viel

Le chemin historique de la voie d’Arles est barré par les travaux du contournement ferroviaire entre Nîmes et Montpellier, sur la commune de Lunel-Viel, au niveau du mas de Fontcendreuse. Les autorités locales n’avaient pas prévu l’impact des travaux sur l’itinéraire des pèlerins.
À Villetelle où les pèlerins franchissent le Vidourle, le Comité départemental de randonnée pédestre a installé des panneaux d’information. Un itinéraire de remplacement est en cours d’élaboration entre Gallargues-le-Montueux et Saint-Christol, qui sera prêt en 2015. Deux solutions sont envisagées. La première consiste à rejoindre le lieu-dit Laroque à Saint-Sériès, à longer le Vidourle puis à passer la D34
avant d’atteindre le lieu-dit La Bruyère à Saint-Christol. La deuxième, moins belle et confortable, passerait par Vérargues avant d’atteindre elle aussi le lieu-dit La Bruyère à Saint-Christol où un hébergement à prix raisonnable sera proposé… en 2015.
En attendant, les pèlerins sont tout simplement invités à « sauter » ce tronçon. Pas très satisfaisant ! Il faut aussi prévoir des modifications d’itinéraire plus loin dans le Gard à cause des travaux, en sachant
cependant que les autorités sont maintenant alertées du problème et devraient être moins prises au dépourvu ! Affaire à suivre…

Bonsoir Camino.
Quelques mots seulement mais pour vous remercier de tout coeur. Dès la parution dans Camino de ma demande de renseignements concernant ce chemin pas très fréquenté, j’ai reçu une bonne vingtaine de mails. Ces derniers m’ont permis de cheminer sans problème de Barcelone à Logroño.
Un camino pour solitaires, pourvu pratiquement partout d’hébergements dont certains, municipaux, datent d’il y a à peine un an ou deux, avec un confort total. De plus, l’accueil des autochtones dans cette partie de l’Espagne vient vraiment du coeur, car pas encore touché par l’esprit de lucre d’autres caminos.
Votre article m’a aussi permis de retrouver un pèlerin canadien connu sur la voie du Puy il y a… dix ans et dont je n’avais plus de nouvelles... Comme quoi, votre Bulletin est lu de par le monde… CONTINUEZ…
Encore merci et ULTREIA. Guy, pèlerin belge.

J’ai perdu sur le chemin un anorak-doudoune noir et anthracite de marque TRANGOWORLD. Je venais de l’acheter à Burgos et j’y tiens beaucoup. Celui-ci a glissé de mon sac entre ARZUA et SALCEDA le mercredi 28 mai au matin. Si par hasard vous l’aviez trouvé, merci de me contacter pidi28200@free.fr.
Suite à ce genre de problème, je me pose la question suivante : que faire si on trouve quelque chose sur le chemin :
– doit-on laisser l’objet sur place, le propriétaire s’en apercevant peut revenir sur les lieux (ce que j’ai fait, j’ai pris un taxi pour revenir en arrière et refait 8 kms sur lesquels j’ai perdu ma doudoune)
– doit-on la prendre et la déposer quelque part, mais où ???
Dans tous les cas, diffuser l’information bien entendu. Il est dommage qu’il n’y ait à ma connaissance aucun lieu de collecte des objets trouvés.
Pierre DIDIERLAURENT

Bonjour,

Nous sommes un groupe de 6 jeunes femmes qui partiront pour la première étape à partir du 2 août jusqu’à Burgos, arrivée prévu le 13. J’ai réalisé une page facebook pour aider ceux qui désirent prendre le chemin (liste matériel, crédencial, transport retour en France, la CEAM, partage de nos étapes avec le nom des auberges…). Cette page a pour objectif de vous aider à préparer votre départ ou nous aider à alimenter et partager votre avis, votre chemin. N’hésitez pas à aimer la page et publier votre expérience. buen camino aurore.grangier@live.fr
https://www.facebook.com/CaminoFrancesAout2014

Un blog sur la voie de Paris et Tours :
http://www.enroutes.com/turonensis2014

Nature…

Le Chemin nous offre : une liberté à nulle autre pareille, des rencontres totalement inattendues et impossibles ailleurs, et aussi la nature…
Il y a des moments où tu as le souffle coupé par sa beauté, par son harmonie que tu perçois par tous tes sens. C’est une beauté tranquille et apaisante. Ça peut être un ruisseau traversant un pré, un sentier cheminant entre les arbres… C’est toi qui choisis. Ce n’est pas l’admiration d’un paysage grandiose cité dans tous les guides du monde et reproduit à des millions d’exemplaires. C’est une perception fugace, mais qui n’appartient qu’à toi. Qui se compose de la brise matinale, des odeurs, des sons, de l’élasticité du sol et de la vue bien évidemment. Tu es immergé dedans, dans une osmose totale avec elle.
Fugace au point où si tu essayes de la fixer avec ton appareil photo, qui te promet plusieurs millions de
couleurs, tu vas vers une cruelle déception. Comme ce peintre qui veut faire le portrait d’une pomme. Non, fais comme Picasso, mange-la. Mais avant hume-la, roule-la entre tes mains, puis mange-la jusqu’au trognon, les pépins compris. L’unique outil capable de l’enregistrer, c’est toi.
Et cette nature n’est pas immobile. Surtout si tu chemines au printemps. D’un jour à l’autre tu vois comment elle évolue. Parfois même elle peut marcher à reculons au gré de ta progression à travers les altitudes et les microclimats.
Et curieusement tu peux la revivre quand elle commence à te manquer, au moment de retour. Tu la vois
défiler à toute allure derrière les fenêtres de ton TGV, ton autobus, ta voiture et tu ne la reconnais plus du tout. Et tu n’aspires qu’à y plonger à nouveau à recommencer à en faire partie. Donc tu décides de
revenir, et tu reviens…
André Dehnel.

14 erreurs à éviter pour réussir sans difficulté
le pèlerinage sur le chemin de Saint-Jacques en Espagne

– Partir avec un sac de plus de 10 kg…
– Dans la première étape (vers Roncevaux), partir trop tard dans la matinée… (après 11 h)
– Partir sans un petit entraînement préalable à la marche…
– Partir avec des chaussures neuves… ou partir avec de trop vieilles chaussures de randonnée qui ne permettront pas de parcourir les 800 km du chemin.
– Quitter le gîte à 4 h du matin pour arriver à 9 h du matin… ! Ça n’a pas de sens !
– Négliger la sieste de l’après-midi, les 15 premiers jours…
– Marcher en juillet-août aux heures les plus chaudes, sans chapeau, ni crème écran total…
– Partir sans crédencial, l’accès aux gîtes sera impossible…
– Partir durant les mois d’hiver, certains passages sont dangereux…
– Parcourir dans les premières étapes une distance supérieure à celle que vous pouvez faire…
– Négliger l’hydratation et risquer une tendinite…
– Attendre le dernier moment pour organiser le retour en France (train, avion, bus), à certaines périodes (juillet, août) les transports en commun espagnols sont complets plusieurs semaines auparavant…
– Laisser ses papiers d’identité (CNI, moyen de paiement, passeport) dans son sac à dos sans surveillance quand vous êtes sous la douche…
– Arriver à Compostelle avec la foule immense des touristes entre 10 h et 17 h, vous risquez de vous sentir totalement décalé et perdu… (Dixit : un nouveau pèlerin !)

J’ai eu l’honneur d’être hospitalière à la Kaserna de Saint Jean Pied de Port, du 27 avril au 11 mai 2014 et je suis revenue comblée des rencontres que j’ai pu faire. J’ai souvent été émue et bouleversée par l’esprit qui anime chemin. À mon retour j’ai pris la décision d’apprendre l’anglais afin de mieux communiquer et pourquoi pas de parcourir le chemin. Je remercie tous les pèlerins que nous avons reçus car ils m’ont apporté tellement.
annick.brier@free.fr

Vous désirez publier un texte ou une annonce dans votre bulletin Camino ? Attention il est IMPERATIF d’envoyer les textes et annonces au minimum 8 semaines avant la publication du bulletin Camino. Vous imaginez bien que Camino n’est pas « bouclé » 2 jours avant d’être publié, sinon vous recevriez 4 pages blanches !!!!! En un mot : ANTICIPEZ vos annonces !

À mes amis du chemin….

À l’image de notre société, je me définis comme un être humain en voie de développement. Mais un être humain ne peut pas se développer sur le terreau de la violence, du meurtre et du génocide. De ce fait, je dénie ici le droit de parler en mon nom à tous ceux qui font commerce de l’antisémitisme, homophobie, xénophobie et du rejet de l’autre en général.
Oui, nous avons tous reçu en héritage une conscience qui s’oppose à toutes formes de racisme. Mon héritage personnel s’appelle Fernand Weill. Le 20 mai 1944, Fernand est arrêté à Pont-de-Beauvoisin pour cause de judaïté. Un mois plus tard, avec 1100 compagnes et compagnons d’infortune, il quitte le camp de Drancy par le convoi 76. Destination l’usine à extermination.
Dans le contexte actuel du commerce de l’antisémitisme, homophobie et xénophobie, j’entreprendrai le 28 juin 2014 une marche d’indignation au départ de 93700 Drancy. Elle aboutira début août à 38240 Pont-de-Beauvoisin, lieu où Fernand fut arrêté.
Ces quelques lignes pour en appeler à notre destin d’hommes et de femmes. Sur toute la planète, et notamment en Europe, l’antisémitisme et la xénophobie sont (re)devenus un fait honteusement banal. De notre discernement, je sollicite donc aujourd’hui l’indignation. Ce peut être sous forme de témoignages que vous pourriez m’envoyer. Sous forme d’accolades ou de quelques kilomètres de « marche ensemble » sur le chemin. Ou bien encore sous forme d’un don qui aidera à transmettre l’histoire de la Shoah par la formation des maitres et des écoles.
Toute ma gratitude à Elisabeth Pigeon qui m’accompagne dans cette marche et à « L’Association Compostelle Cordoue » qui soutient cet engagement. Oui, quel bonheur de « vivre ensemble ».
À chacun de vous ici et là-bas, à vous tous sur la terre, Om Shanti, Shalom, Salam, Salut !
André Weill

fernand1944@orange.fr

Informations pratiques : Le Parcours Drancy, Paris, Vézelay, Taizé, Cluny, Izieu, Pont-de-Beauvoisin, en empruntant les chemins de pèlerinage vers Compostelle et Assise.
Pour faire un don, par chèque à l’ordre de la Fondation Mémorial de la Shoah à envoyer à l’adresse : 17 rue Geoffroy-l’Asnier, 75004 Paris – contact Valérie au 01 53 01 17 15,
Ou bien don en ligne http://don.memorialdelashoah.org/don_ir.asp. Dans tous les cas, je vous invite expressément à noter la mention « Fernand Weill ».
Contact Isidore Moryussef 9 Ch Monarie 38240 Meylan 0663486270 fernand1944@orange.fr

Au départ : Nous étions devant le monument aux déportés, à Drancy, avenue Jean Jaurès, le samedi 28 juin 2014 vers 11h45. Départ à 12h30, puis un passage devant le Mémorial de la Shoah (75004) vers 15h45, Place des 44 enfants d’Izieu (75013) vers 18h.
À l’arrivée : Détails horaires à Izieu et Pont-de-Beauvoisin le WE du 1er et 2 aout précisés ultérieurement. Pour info Isidore Moryussef
Le site web de La Maison d’Izieu http://www.memorializieu.eu/spip.php
Site Pont-de-Beauvoisin http://www.mairie-pontdebeauvoisin38.fr/articles.php?lng=fr&pg=242

A vos agendas : Journées du patrimoine des 19, 20 et 21 septembre 2014

Des marches à la carte seront proposées entre Paris (Tour St-Jacques) et le Parc de Sceaux, d’autres entre St-Sulpice-de-Favières, Étréchy et Étampes, et enfin entre la mosquée et la cathédrale d’Évry. Pour tout savoir :
www.essonnecompostelle.wordpress.com
Email : tsvtcompostelle@gmail.com
Recherche d’hospitaliers sur Via Turonensis : proposez votre candidature à tranquilles@orange.fr

Lepère éditions, 13 Le Bourg, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu