Bulletin Camino décembre 2013

Pour recevoir gratuitement le bulletin Camino par courriel tous les mois, pensez à vous abonner ! Il suffit d’envoyer un message à cette adresse : bulletincamino@aol.com

CAMINO

136 DECEMBRE 2013
bulletinCamino@aol.com
" Tous les chemins mènent à Compostelle "

J’aimerais finir mon chemin avec mes enfants & petits enfants. Qui peut me donner des conseils ? Y a-t-il des auberges souvent ? Le chemin est-t-il facile pour un enfant de 8 ans ? Je pense pouvoir réunir ma famille la 2ème quinzaine d’août prochain pour 6 jours : est-ce une bonne période & est-ce suffisant pour parcourir la distance de
Santiago à Finisterra ? Merci de me répondre.
fr.gustin@orange.fr

Bonjour Guy,
À la lecture du bulletin du camino (de nov. 2013), ton témoignage sur le refuge de Miraz me rappelle certains souvenirs et je confirme ton ressenti. Nous n’étions que deux ce jour-là (octobre 2009 – un Espagnol et moi). Il y avait deux hospitaliers (anglais ou irlandais ?) L’accueil a été froid (aucune cordialité). Quand je suis arrivé ils étaient en train de prendre le thé (ah ces Anglais !). Ils ont dîné dans leur coin (la salle principale) et nous du nôtre (la cuisine). Aucun échange, et même une petite engueulade pour moi car lors de la visite des lieux ils m’avaient montré un sèche-linge à disposition que j’ai utilisé avec mon linge et celui de l’Espagnol (j’avais pas tout compris) sans leur demander car c’était eux qui devaient le faire fonctionner. Certes j’avais fait une erreur mais j’ai du mal à comprendre l’anglais quand il est parlé vite. Côté cordialité on repassera. Alain…

 

Wheelie cherche à reprendre le chemin
J’ai terminé mon camino en 2011 avec l’aide d’un wheelie, que j’appelle mon Willy, que je n’utiliserai certainement plus. J’envisage de le vendre mais je n’ai pas idée du prix en occasion. Il est en excellent état, dispose d’une housse de pluie, harnais d’origine amélioré par mes soins lors du chemin (bretelles), un 2ème sac d’origine et quelques pièces de remplacement neuves. Je suis dans le département 59, proche de la Belgique.
Brigitte
Contact par mail : paimpollabs @ gmail.com
le site que j’ai consacré à mon chemin : www.stjacquesautrement.fr

Bonjour, suite à mutation vendons notre BELLE MAISON DAUPHINOISE au coeur du village CLONAS SUR VAREZE (sur le chemin GR 65, entre Genève et Le Puy en Velay). Halte prévue pour les pèlerins de Compostelle, Voie GENEVE – LE PUY EN VELAY.
MAISON RÉNOVÉE de 270m², Huisserie PVC, double vitrage, volets roulant, sur terrain clos et arboré de 570 m². Comprenant : RDC, salon/séjour (55m²) avec cheminée, cuisine US équipée, 1 chambre, SDB, WC, buanderie, cave, grand garage de 65 m² + atelier 30 m². 1er étage : grande SDB, 3 chambres, WC et dépendance de 120 m² à aménager. 2ème étage ou grenier : grande pièce de 70m² aménagée en dortoir pour accueil pour les pèlerins, SDB , WC . Prix : 255 000€.
Pour nous contacter : naforcheron@gmail.com ou 07 85 54 83 75

VENDS GITE D’ETAPE A ANGLES (TARN) SITUE SUR CHEMIN DE COMPOSTELLE / VOIE D’ARLES (Le gîte reste ouvert et continue l’accueil des pèlerins et randonneurs tout le temps de la mise en vente)
Renseignements : Callet Nicole Tél : 05 63 50 39 86 / 06 75 21 18 85.

Le Chemin Vu Autrement …..
Vous avez aimé le CHEMIN DE ST JACQUES !
Vous souhaitez le faire découvrir à votre famille, à vos proches, à vos amis
Nous vous proposons un séjour en étoile au départ du Domaine des Mathieux, havre de paix et ressourcement au coeur du Chemin, situé dans le LOT, afin de pouvoir partager avec vos proches cette merveilleuse aventure qu’est le
CHEMIN DE COMPOSTELLE…
Nous sommes à votre disposition au 05 65 31 75 13
soit : info@domainedesmathieux.com
soit : www:domainedesmathieux.com

Cherche pour cause retraite à transmettre librairie historique. Magasin bien situé plein centre ville. Logement environ 100m2 au-dessus du magasin
Ville normande 11000 hab. proximité gare à 1 h 20 de Paris .Tel : 06 48 69 24 26

Fêtes de Saint-Paul-Serge à Narbonne, 10 et 11 décembre 2013

Saint Paul, appelé à Narbonne Paul-Serge, fut le premier évêque de Narbonne au IIIe s. (vers 250) et fonda dans l’antique métropole romaine l’un des plus anciens évêchés de la Gaule. Il est l’un des premiers à être vénéré comme « confesseur ». Le siège de Narbonne deviendra par la suite l’un des plus considérables de France. Un culte fervent se développa sur son tombeau, puis dans la basilique magnifique où sont conservés les restes de ses reliques.
Situé à la rencontre de la Voie Domitienne et de la Voie d’Aquitaine, ce sanctuaire était fréquenté par les jacquets en marche vers Compostelle qui pouvaient se recueillir devant le sarcophage contenant le corps intact du saint qui fut en partie brûlé sous la Révolution.
Cette année, les fêtes seront imprégnées de la rencontre avec le monde hispanique grâce à la présence de Mgr. Braulio Rodriguez Plaza, archevêque de Tolède et primat d’Espagne, mais également avec une brillante participation de la Galice à travers l’évocation du pèlerinage supposé de saint François d’Assise à Saint Jacques de Compostelle voici 800 ans.
Célébrations et expositions proposées par la Xunta de Galicia ponctueront ces deux journées qui marient tradition et rencontres culturelles.
Les animaux totémiques de Narbonne (la grenouille qui conduisit le saint vers la côte de Narbonne) et le chameau de Béziers (qui porta saint Aphrodise son premier évêque et martyr, disciple de Saint Paul de Narbonne) seront en tête des cortèges.


Mardi 10 décembre
17h30 : concert de musique ancienne offert par la Galice (basilique Saint-Paul)
Inauguration sur place de l’exposition « Sous le signe du Tau et de la coquille Saint-Jacques » présentée par la Galice.

18h30 : Premières vêpres pontificales de la fête, chantées en grégorien, sous la présidence de l’archevêque de Tolède.


Mercredi 11 décembre. Fête de Saint-Paul-Serge.
15h : spectacle de rue offert par la Galice (devant le Palais des Archevêques) : « Saint François et les oiseaux ».
16h : conférence par Adeline RUQUOI, universitaire, Présidente de la Société française des Amis de Saint-Jacques « Le chemin de Saint-Jacques », sous le patronage de la Commission Archéologique et Littéraire (salle des Synodes du Palais des Archevêques).
17h30 : Cortège populaire vers la basilique Saint-Paul.
18h : Messe pontificale présidée par l’archevêque de Tolède et l’évêque de Narbonne et Carcassonne, Mgr. Alain Planet. 19h30 : Cortège vers l’ancienne église des Jacobins (XVe s., siège de l’interprofession des AOC du Languedoc).


Inauguration de l’exposition « Les Franciscains et le bon manger du terroir de l’apôtre » présentée par la Galice.
Cérémonie de réception dans la confrérie du Consulat de Septimanie.
Dégustation de produits gastronomiques de Galice et de vins du Languedoc.
Un stand d’information sur la Galice sera ouvert sur la promenade des Barques dès le samedi 7 décembre au centre du marché de Noël. Les expositions sont en entrée libre jusqu’au 3 janvier 2014.
« Sous le signe du tau » dans la basilique Saint-Paul
« Les franciscains et le bon manger du terroir de l’apôtre » se trouvera au CIVL, place des Jacobins
Renseignements : Office de tourisme de Narbonne 04 68 65 15 60 www.narbonne-tourisme.com

La chaîne de télévision franco-allemande Arte diffusera le dimanche 7 décembre à 9h45 le film « Aubrac, des bergers et des moines » réalisé en mai et juin 2013 par Maja Dielhenn et son équipe de reportage.


Au Moyen-Age, un ordre religieux militaire s’est implanté sur l’Aubrac, les pèlerins et voyageurs accueillis par les moines étaient ainsi hébergés et secourus dans le monastère. Sous l’influence de ces moines, le désert vert est devenu une terre d’estive pour les célèbres vaches Aubrac.
L’Aubrac est traversé par l’itinéraire de la voie du Puy-en-Velay (GR®65) vers Saint-Jacques de Compostelle. Entre Nasbinals et Saint-Chély-d’Aubrac, l’étape est inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco.


Maja Dielhenn et ses techniciens ont suivi le troupeau de Philippe Boubal en transhumance avec ses vaches Aubrac. La pluie, puis la neige et enfin le soleil retrouvé ont rythmé la marche du troupeau jusqu’à son pâturage d’estive sur la montagne du Pesquié. Philippe Boubal nous fait partager sa passion pour l’élevage et sa race de vache préférée : la vache Aubrac. La réalisatrice a souhaité rendre hommage à cette nature si singulière de l’Aubrac. À Laguiole, elle est allée à la rencontre de Michel et Sébastien Bras, chefs étoilés réputés, pour comprendre leur approche si particulière du territoire et de sa flore qui les font entrer en création pour retranscrire leurs émotions au travers d’une cuisine inventive qui met en avant les fleurs qui les environnent. L’équipe d’Arte a également suivi Christian Lemasson, photographe et ethnographe, à la rencontre des buronniers.

Bonjour, depuis 8 ans je pars seule tous les ans vers St Jacques tout ou partie, suis arrivée plusieurs fois à St Jacques. J’ai évidemment cheminé sur l’ensemble des Caminos français : Arles, Vézelay, Le Puy, Tours et repris parfois quelques étapes de ces chemins merveilleux.
J’ai 73 ans, je porte mon sac à dos et je voudrais cette année parcourir le Camino de la Plata. A l’observation des étapes, il me semble que certaines étapes sont très longues (environ 40km) ? Et maintenant je ne peux marcher au maximum que 28 à 30 km par jour.
Si vous avez suivi ce chemin, pourriez-vous me donner quelques conseils et me dire s’il est raisonnable de partir seule sur ce chemin, mais surtout me dire s’il est possible de réduire la longueur de certaines étapes en trouvant des hébergements, car je ne porte pas de tente de camping. Un grand merci par avance.
Anne (annamey@orange.fr)

Après le Puy – Santiago en 2006, Séville – Santiago en 2011, je venais de terminer mon chemin parti de Lisbonne et prenais quelques jours pour savourer cette arrivée ainsi que cette merveilleuse ambiance de Santiago.
Le vendredi 28 juin 2013 vers 18h, je me dirigeais tranquillement vers la cathédrale par la rua das Casas Reais, celle qui voit passer tous les pèlerins venant du Camino Francès. Je me rappelais ma première arrivée en 2006 quand une jeune pèlerine avec un sac à dos bleu m’a dépassé. À la voir, toutes les émotions de cette première fois me sont revenues intactes. Je l’ai suivie. Plus elle approchait de la cathédrale, plus elle marchait vite. Puis, elle a eu une hésitation pour entrer dans la cathédrale par la porte Nord. Elle est repartie encore plus vite pour rejoindre la place Obradoiro où elle s’est dirigée vers le centre pour mieux voir la cathédrale.
La voyant regarder celle-ci, j’ai vécu une nouvelle arrivée à Santiago, ma 4ème mais cette fois-ci sans avoir fait de Chemin !! J’ai ressenti toutes ses émotions, et celles que j’avais eues deux jours avant. Elle admirait la cathédrale, revivait son Chemin, les larmes étaient là, les miennes n’étaient pas loin. J’ai pris mon appareil photo et j’ai figé cet instant (voir la photo jointe sur la droite, on peut y distinguer une larme sur sa joue !). Avant qu’elle se dirige vers l’escalier menant à l’entrée de la cathédrale, je lui ai fait signe si elle voulait que je la prenne en photo avec son appareil. Elle m’a tendu son Iphone avec lequel j’ai fait 2 photos. Elle m’a remercié en me faisant un sourire. Nous n’avons pas échangé de paroles, pas un seul mot. Je préférais la laisser savourer ce moment si intense qu’est l’arrivée sur cette place.
Maintenant, cette photo est ma préférée parmi celles que j’ai faites à Santiago. J’aimerais la faire parvenir à cette pèlerine mais je ne connais rien d’elle. Si vous la reconnaissez, si vous avez ses coordonnées, aidez-moi. Ce serait si un beau souvenir pour elle. Peut-être un cadeau de Noël !!!
jacques.oyaux(at)free.fr Jacques Oyaux

pelerine de compostelle

pelerine à Compostelle

À vendre à MAROLS, lieu d’étape sur le chemin entre Cluny (ou Lyon) et Le Puy, une ancienne ferme rénovée, à 200 mètres du bourg, comprenant quatre chambres d’hôtes confortables et une partie privative. Passage de nombreux pèlerins, notamment allemands.
06 26 08 09 36 ou 06 80 47 15 74 ou pmdugas@wanadoo.fr.

Lepère éditions, 13 Le Bourg, 27270 Grand-Camp, www.lepere-editions.com

Une réponse à Bulletin Camino décembre 2013

  • Lecallo Armelle dit :

    Je viens juste de prendre connaissance de votre livre en regardant différents sites sur Compostelle-j’ai fait le chemin Le Puy/Santiago en 2010, n’habite pas très loin de vertou et suis responsable des hébergeurs et des hospitaliers pour l’asso bretonne des amis de St Jacques en 44. Votre livre est il encore disponible?
    Amitié jacquaire. Armelle L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Panier

Carte Bancaire BNP - CB - Visa - Mastercard - Paypal

Coin des libraires

Pour les libraires uniquement (pas pour les particuliers !), les guides Lepère sont diffusés par

Cartothèque-Editour
Z.A.C. de la Liodière
25 rue de la Flottière
CS 30445
37303 JOUE LES TOURS Cedex
Tél : 02 47 62 28 28

Menu